AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Remember || Magnolia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 522
Date d'inscription : 14/09/2015
avatar
Charlie Williams
MessageSujet: Remember || Magnolia   Mar 27 Déc - 11:04


Remember
Charlie
feat.
Magnolia


 

 



 

 

La vie n'a rien d'un long fleuve tranquille. T'as beau marcher droit, t'arriveras toujours à te prendre un piège. Soit tu es courageux et tu fais tout pour t'en sortir. Soit tu es un lâche et tu te laisses crever. Les ténèbres deviennent ta maison et les larmes ta famille. Δ

Des semaines entières, de longues et douloureuses semaines qui l’avaient détruit à jamais ce qu’elle avait été. Charlie avait tenté de s’en sortir en rejoignant sa mère dans ce monde sans magie qui lui avait semblé être un paradis. Après tout, c’était ce nouveau monde qui avait brisé son innocence et tous ses espoirs d’une vie heureuse. Elle avait, certes, eu des amis qui avaient toujours été là pour elle, mais ça n’avait jamais été suffisant. Le château était devenu un lieu hanté pour elle, réveillant ses peurs les plus secrètes et ses colères les plus malsaines. La brunette avait donc rejoint celle qui l’avait mise au monde, refusant de rejoindre son paternel. Mais la vie moldue ne voulait pas d’elle. Il lui avait été impossible de reprendre le cours d’une ville paisible et normale, les cauchemars finissaient toujours par la rattraper et la bouffer comme un cancer.

Et vint le jour, où il fut impossible de dissimuler ce mal à sa mère. Beth Williams s’était empressée de contacter Sainte Mangouste pour sauver sa fille, mais Charlie avait refusé avec hargne. Elle n’était pas folle, elle n’avait pas besoin d’être internée. Hélas, le premier rendez-vous fut un véritable coup de poignard en plein cœur. On l’avait diagnostiqué comme dépressive avec des envies suicidaires. Avec l’accord maternelle et le sien, Charlie se retrouva internée dans cet hôpital pour de longues semaines. Elle y avait rencontré William Smith, son pyschomage. Un homme charmant et efficace. Elle lui avait donc parlé de ses problèmes familiaux, de la mort de Lexie, de l’abandon et du départ précipité de sa petite-amie. Charlie avait refusé de s’avouer amoureuse de l’héritière Nott. Elle en avait plus qu’assez d’être faible.

Alors la thérapie se fit plus profonde et la brunette n’eut plus le choix que d’affronter ses peurs les plus sombres. Elle avait dû rejoindre sa malle pleine de souvenirs douloureux. De sa baguette, elle s’était mise à brûler la moindre lettre, le moindre vêtement, la moindre photo et le moindre livre qui évoquait ses années d’élève à Poudlard. Elle avait longuement hésité en tenant le bouquin d’Aylen dans ses mains. Mais avec un courage qu’elle ne se connaissait pas, elle laissa les flammes lécher cette couverture de cuir, perdant toute chance de la retrouver un jour.

William Smith avait poursuit la thérapie en lui demandant de retrouver ses anciens camarades et de leur dire Adieu pour toujours. Alors Charlie avait décidé de le faire. Elle n’était plus elle, on avait dit un pantin qui exécutait bêtement les ordres. Sa mère tentait de lui faire entendre raison, mais c’était trop tard, l’emprise du psychomage était déjà trop forte et trop dangereuse pour qu’elle puisse s’en échapper. Aujourd’hui, Charlie avait enfilé un simple sweat, un pantalon et des bottes pour rejoindre un café du chemin de traverse. Ses cheveux était soigneusement coiffée et son corps soigneusement entretenu, chose qui ne lui ressemblait pas. Oreilles vissés dans les oreilles, elle laissait ses pas se faire guider par ce rythme enragé et pourtant si désespéré.

Charlie se laissa tomber dans sa chaise et commanda rapidement un café avant de se redresser. Lentement, elle ôta cette musique de son crâne et déposa l’appareil sur le coin de la table. Son regard était vide de toute pensée, on aurait dit celui d’un mort. La brunette était sous l’emprise de potions qui l’empêchaient de se morfondre et qui empêchait les démons du passé de la bouffer de l’intérieur. Aujourd’hui, elle était venue pour dire Adieu à la dernière personne qui était restée chère à son cœur.

Magnolia.

© Gasmask



_________________
You


Tu es la lumière dans mon obscurité. Mon sourire dans mes pleurs. Mon bouclier contre le monde.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1221
Date d'inscription : 01/06/2016
avatar
Magnolia McCandless
MessageSujet: Re: Remember || Magnolia   Dim 26 Fév - 16:16


Remember
Feat. Charlie


Fin Août 2018


Magnolia avait passé une bonne semaine à St Mangouste suite à l'épisode Heaton. Une semaine de cicatrisation et rééducation de la jambe. Ce fut long, douloureux et compliqué, mais, le résultat était là et très satisfaisant. La blonde pouvait de nouveau marcher convenablement, bien que boitillant légèrement. Pendant ce court séjour à l’hôpital à arpenter lentement les couloirs appuyée sur l'épaule d'une infirmière, l'ex verte et argent n'avait pu s'empêcher de penser à une personne. Une personne chère à ses yeux qui, hélas, s'était brusquement éloignée de tout. D'elle, de Lacey, de ses camarades Serdaigle... Charlie avait coupé les ponts, en quelque sorte. Et malgré toutes les tentatives de la McCandless et de la Blake pour la faire parler ou lui arracher un rendez-vous quelque part, la brunette était restée muette, chez elle, dans son coin.
Magnolia avait déjà appelé mainte et mainte fois chez elle. Pas une seule fois Charlie ne répondit. Soit son amie tombée sur un répondeur, soit sur la voix désolée de sa mère. Cette dernière avait expliqué que Charlie se rendait souvent à St Mangouste, en section psychiatrique. Dieu sait comme la vipère souhaitait, à chaque tour de couloir, courir là-bas et l'y trouver. Mais elle ne le pouvait pas. Elle n'en avait ni la force physique ni la certitude d'y dénicher sa meilleure amie. Alors, elle ne faisait qui penser. Elle ne faisait qu’espérer. Va-t-elle bien ? Va-t-elle reprendre contact un jour ? Est-ce grave ce pourquoi elle est là ? Trop de questions sans réponses...

Aujourd'hui, la blessée se trouvait chez ses parents, à Londres. Enfin, elle avait reçu l'autorisation de quitter le centre hospitalier. Ce n'était pas trop tôt, elle devait bien avouer détester l'ambiance de ce genre de lieux. Maintenant, elle pouvait enfin se reposer. Enfin demeurer en toute sérénité.
Ou presque ?
Depuis sa chambre, au premier, la jeune femme aux sens récemment décuplés percevait le téléphone sonner, dans le hall d'entrée, aux pieds des escaliers. Elle entendait mal la conversation, mais, elle ne semblait pas commune. Pour preuve, elle fut appelée. Un appel ? Pour elle ? De quoi ? Quoi ?! Charlie ?! La miss s'était levée d'un bond, non sans grimacer, avant de dévaler les marches à son rythme d'estropiée.

Reposant le téléphone sur son socle, Magnolia hallucinait. Charlie voulait la voir ? à Pré-au-Lard ? Mon dieu. Ni une, ni deux, la voilà qui se préparait. Elle n'avait pas de temps à perdre. Elle avait tant de choses à lui demander. En commençant par une forte envie de la gifler et de la câliner à la fois.



Magnolia venait de s'engouffrer dans le pub. Le chaudron baveur. Elle y salua vite fait deux trois habitués qu'elle connaissait avant de s'empresser de chercher celle pour qui elle s'était déplacée. Elle ne tarda pas à la repérer et un pincement au cœur lui prit. Charlie semblait si... Changée ? Fatiguée ? Elle ne saurait comment l'expliquer. Charlie ne semblait, juste, pas elle-même.
Magnolia s'approcha de la table, y posa son sac et resta debout, hésitante, quelque instant. S'installer ? Se jeter sur elle comme après des années de séparations ? La Serpentard était mitigée. Elle finit par se résigner en voyant l'expression de sa camarade et se contenta, donc, de s’asseoir et lui agripper les mains.
- Je suis heureuse de te voir, Cha.
Un faible sourire s'était peint sur son faciès. Elle-même ne savait pas sa signification. Du soulagement ? De la joie ? Un peu de tout ? Qui sait.
- Comment vas-tu ? Ta mère m'a dit pour ta thérapie. C'est pour ça que tu ne nous parles plus ? On s’inquiète pour toi, tu sais ? Tu sais très bien qu'on est là pour t'aider.
code (c) acidbrain


_________________
« You know ? Monsters are reals.
They live inside us and, sometimes, they win. »

McCandless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 522
Date d'inscription : 14/09/2015
avatar
Charlie Williams
MessageSujet: Re: Remember || Magnolia   Dim 5 Mar - 18:34


Remember
Charlie
feat.
Magnolia


 

 



 

 

La vie n'a rien d'un long fleuve tranquille. T'as beau marcher droit, t'arriveras toujours à te prendre un piège. Soit tu es courageux et tu fais tout pour t'en sortir. Soit tu es un lâche et tu te laisses crever. Les ténèbres deviennent ta maison et les larmes ta famille. Δ

Les médicaments avaient un si drôle d’effet sur elle, il semblait que tout fonctionnait au ralenti, même ses pensées avaient du mal à se glisser correctement dans son esprit. Son regard était rivé sur les serpents de fumée qui s’échappait de son brûlant café. Elle avait peur d’y toucher de peur de se brûler. Charlie ne supportait plus la douleur, elle préférait restée éloigner de tout ce mal, de toutes ces personnes qui s’étaient amusées à disséquer son cœur. Un enfant cria dehors et un sursaut la prit, ses doigts se réfugiaient déjà contre ses oreilles alors qu’un éclat paniqué vint briller dans ses yeux. Sa respiration prit tout de même soin de ne pas s’affoler et la crise passa aussi rapidement qu’un train dans un paysage.

Des pas la firent sortir légèrement de sa torpeur et son attention se porta sur cette crinière blonde qu’elle connaissait si bien. Sa langue vint humidifier ses lèvres qu’elle savait sèches, dans un élan de courage qui disparut aussitôt. Devait-elle le lui dire tout de suite ? Ce n’était pas pour renouer avec Magnolia, c’était pour la faire dégager à jamais de sa misérable vie. Ses mains s’échappèrent rapidement des siennes pour s’enrouler autour de la tasse de café, là, elle était à l’abri. Elle resta muette alors que son amie laissait voir la moindre de ses émotions. Voilà une jeune femme bien courageuse, la vie n’était pas venue lui arracher les côtés pour lui dévorer le cœur. Elle n’avait pas fait les mêmes erreurs que Charlie, bravo.

Les questions fusèrent et Charlie déglutit difficilement alors qu’elle devait retenir un tic nerveux, pourquoi n’avait-elle pas augmenté la dose de ses médicaments ? Elle pouvait déjà sentir les effets se dissiper et la peur revenir au galop. Il fallait qu’elle se calme, elle ne pouvait se permettre de faire une crise dans un lieu public. Si son psychiatre l’apprenait, il en était fini de toute liberté. Charlie porta la tasse à ses lèvres pour déguster l’amertume de sa boisson. Son palais lui brûla et elle s’empressa de lâcher l’objet. « Je ne suis pas venue pour parler de moi Magnolia. » Sa voix cassée par les nuits où elle n’avait fait que pleurer, Charlie se montrait particulièrement froide et distante. C’était bien plus simple comme ça.

« Je suis venue te dire au revoir définitivement. Ma thérapie fonctionne bien, mais le passé est dangereux pour ma guérison. Tu es dangereuse pour ma guérison. » Il n’y avait aucun chaleur dans son ton et ses yeux étaient rivés sur son café, jouant avec les serpents de fumée qui venaient caresser son visage. Elle se foutait de savoir qu’elle lui faisait du mal, elle allait très bien s’en sortir avec quelques clopes. Charlie avait besoin de bien plus pour se remettre sur pieds. Une nouvelle gorgée fut avalée et elle vint remettre une mèche de cheveux derrière son oreille.
© Gasmask



_________________
You


Tu es la lumière dans mon obscurité. Mon sourire dans mes pleurs. Mon bouclier contre le monde.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1221
Date d'inscription : 01/06/2016
avatar
Magnolia McCandless
MessageSujet: Re: Remember || Magnolia   Ven 21 Avr - 16:09


Remember
Feat. Charlie


Fin Août 2018


Le sourire ravi et, de façon générale, la joie de l'ex-Serpentard ne tarda pas à s'évanouir. Magnolia sembla tomber de haut à la vue de son amie. Tiraillée, fatiguée, complètement shootée. Ce n'était pas la Charlie qu'elle connaissait depuis toutes ses années. Loin de là. Très loin de là.
Machinalement, la blonde voulut serrer davantage les mains de sa camarade. Comme pour lui indiquer sa présence et son soutien face aux tourments lisibles dans ses yeux. Mais, la brune s'en détacha. Et, à la seconde où elles ne furent plus en contact, Magnolia cru sentir une énorme distance, froide et dure. Tel un gouffre. Un mur. Elle fronça les sourcils. Décontenancée.
- Est-ce que ça v-
- Je ne suis pas venue pour parler de moi Magnolia.

...
Wow...
...
Voilà des mots, crus et cinglants, qui avaient le mérite d'être clair, net et précis. La blonde s'en était presque pris une baffe invisible à s'en briser la nuque. Autant dire que l'effet se trouvait être mille fois plus refroidissant qu'un seau d'eau gelée à la figure.

- Je suis venue te dire au revoir définitivement. Ma thérapie fonctionne bien, mais le passé est dangereux pour ma guérison. Tu es dangereuse pour ma guérison.

Nouvelle claque en plein visage. Magnolia écarquille les yeux, complètement sous le choc.
- Attends... Tu déconnes, j'espère ?
Elle serre les poings et les dents. Ne pas partir en sucette en public. Ne pas partir en sucette en public. Inspire. Expire. Calme-toi, Magnolia.
- Nocive pour ta santé ? Moi ?! Tu te rends compte de c'que tu dis ? Si ta meilleure amie est nocive pour toi, les autres sont quoi ? Radioactifs ? Elle grogne. La moutarde lui monte tellement vite au nez, depuis quelque temps. C'est ton putain de médecin qui t'as fait rentrer ça dans le crâne, c'est ça, hein ? Ne l'écoute pas, merde. Même ses collègues disent que c'est un putain de manipulateur. Je te dis que c'est un putain de manipulateur. Ta mère. Lacey. Tout le monde te le dit. Réveille-toi, bon sang ! Sans même s'en rendre compte, elle venait de frapper violemment du poing sur la table. Ne contrôlant absolument pas ses excès de force dû à sa lycantropie, elle manque de peu de la briser en deux. Un sale impact se voit, légèrement, à l'endroit heurté... Merde. Elle remboursera, si c'est vraiment considéré comme abîmé. Après un instant de silence où tous les regards étaient rués sur elles, Magnolia soupira et se rassit.
- Désolée.

Après s'être massé les tempes, elle plongea sont regard dans celui de son amie sous thérapie.
- Ecoute, j'vais faire simple : c'est hors de question que tu te débarrasses de moi comme ça. Je veux qu'on parle et que tu ouvres un peu les yeux au lieu de suivre les ordres de ce mec comme un vulgaire pantin. Compris ?
code (c) acidbrain


_________________
« You know ? Monsters are reals.
They live inside us and, sometimes, they win. »

McCandless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 522
Date d'inscription : 14/09/2015
avatar
Charlie Williams
MessageSujet: Re: Remember || Magnolia   Dim 14 Mai - 21:12


Remember
Charlie
feat.
Magnolia


 

 



 

 

La vie n'a rien d'un long fleuve tranquille. T'as beau marcher droit, t'arriveras toujours à te prendre un piège. Soit tu es courageux et tu fais tout pour t'en sortir. Soit tu es un lâche et tu te laisses crever. Les ténèbres deviennent ta maison et les larmes ta famille. Δ

Il n'était pas humain d'être aussi inexpressif. Un masque avait dû être greffé sur les larmes de ses joues, une couverture pour lutter contre tous les maux qu'elle endurait. Encore s'il ne s'agissait que de la mort des traits de sa face, hélas, son cœur avait été lui aussi ronger par ce mal fourbe et particulièrement discret. Les médicaments avaient été le coup de grâce pour sa raison qui avait rejoint son tombeau dans un cri d'abandon. Une coquille vide, les mots étaient trop pauvres pour décrire ce qu'elle était devenue. Si l'ancienne Charlie avait pu faire face à cette chose à cet instant précis, le dégoût se serait vu dans son regard.

Les premiers éclats de voix de Magnolia ne furent pas assez puissants pour éclater son armure, la muraille qui enfermait ses sentiments était solide et particulièrement coriace. Beaucoup s'y était jeté la tête la première, les séquelles avaient été telles qui fuyaient désormais la jeune femme. Il était difficile de croire que cette brunette avait passé sa scolarité à sourire et à bondir sur ses amis pour les emmener dans son monde pétillant de joie. Un opposé presque terrifiant.

Le coup de poing sur la table la fit sursauter et ses mains revinrent se plaquer sur ses oreilles comme pour la protéger d'un cri futur ou d'une violence incontrôlable. Son regard devint celui d'un enfant de huit ans face aux monstres de ses cauchemars. Son cœur battait comme un fou échappé de l'asile et sa respiration s'affolait, frôlant une crise. Une larme timide, mais pourtant bien réelle se perdit sur sa joue. Charlie s'enfonça un peu plus dans son siège, elle voulait disparaître. Elle avait cette désagréable impression que les gens l'épiaient désormais.

Ses mains s'écartèrent finalement de ses oreilles, mais restaient crispées telles des serres autour de son crâne. Les pensées se battaient furieusement dans son esprit, les paroles de Magnolia créaient la zizanie. "Je ne suis pas un pantin. J'ai jamais été un pantin! Il m'aide!" lança-t-elle avec une voix légèrement moins contrôlée. "Il est le seul à me faire oublier. Je ne vois plus Lexie et Aylen dans mes cauchemars..." Son regard voyagea vers ses chaussures. "Je veux redevenir la vraie Charlie. Mais mon passé fait obstacle. Maman est un obstacle, mes amis sont un obstacle, William a raison. Je dois repartir de zéro."
© Gasmask



_________________
You


Tu es la lumière dans mon obscurité. Mon sourire dans mes pleurs. Mon bouclier contre le monde.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Remember || Magnolia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remember || Magnolia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: L'Univers Magique :: La Grande-Bretagne :: L'Angleterre :: Le Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur-