AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joyeux Bordel ! ft. Oliver, Adriel, Eristre [Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 329
Date d'inscription : 02/11/2016
avatar
Samwell Scamander
MessageSujet: Joyeux Bordel ! ft. Oliver, Adriel, Eristre [Privé]   Mer 4 Jan - 23:44

Depuis quelques semaines, Sam ne jurait que par le gingembre chanteur de Finlande et sa famille en faisait les frais. Il en avait eu toute une provision de quelque obscure source fiable et le faisait fleurir dans quasi tous ses plats pour le meilleur et pour le pire, mais ladite provision arrivait à son terme. Plutôt que de payer un supplément pour s'en faire livrer une nouvelle directement à la maison, Sam avait un autre plan : profiter de l'une de ses rares journées de congé pour se rendre lui-même à Pré-au-Lard (c'était l'occasion de faire du sport et de voler un peu) et en profiter pour découvrir cette nouvelle boutique dont il avait entendu parler par un article dans la Gazette du Sorcier, le Barsouflet, le premier bar à Boursouflets du Royaume-Uni. La description des recettes proposées, notamment, l'avait grandement intéressé et il espérait, peut-être, pouvoir grappiller quelques secrets sur leurs sources d'approvisionnement aux gérants ou même directement aux cuisiniers. D'ailleurs, une flopée de Boursouflets heureux ne pourrait que l'enchanter.

Sept cents kilomètres à l'aller et autant au retour sur un balai et en une seule journée faisaient un peu beaucoup même pour la légendaire endurance de Sam : ça l'empêcha pas de transplaner à une certaine distance de sa destination pour s'offrir le plaisir d'une virée dans les airs. C'était une journée d'août assez chaude et ensoleillée. Une heure après avoir décollé, il atterrit dans la grand-place de Pré-au-Lard et se mit aussitôt en quête de ses achats. Sa sacoche magique (plus grande à l'intérieur qu'elle ne le semblait à l'extérieur) remplie de tous les ingrédients voulus à bout de bras, son balai dans l'autre main, il se dirigea innocemment vers la nouvelle enseigne du Barsouflet, entièrement inconscient du drame sur le point d'être noué : la présence approchante de deux individus critiques, le dessus de son sac mal refermé et un petit bout de papier kraft en train de se relever d'un des paquets à l'intérieur dudit sac pour laisser échapper une petite voix suraiguë, inaudible pour l'oreille humaine.

Subitement, une femme qui venait d'ouvrir la porte du Barsouflet fut bousculée par des dizaines de petites boules de fourrure rose-violet qui abandonnaient le navire en couinant, bientôt poursuivies par une dame affolée et suivies du regard par des clients abasourdis, certains tentant de l'aider, tandis que les créatures semblaient prises d'une seule et même envie digne d'une folie furieuse : se jeter sur le sac de Sam. Comprenant aussitôt ce qui se passait, celui-ci fit le geste de sortir sa baguette de sa manche pour faire taire le vil gingembre, mais dans sa hâte et son émotion il s'y prit si mal qu'il laissa tomber sa sacoche et son balai simultanément si bien que, bien loin de se taire, le chant magique des racines ne prit que plus d'ampleur. Personne d'humain ne pouvait l'entendre, contrairement aux Boursouflets donc, au chat d'une passante qui lui échappa des bras et fonça vers Samwell, à quelques oiseaux sauvages de passage et aux hiboux et chouettes du Bureau de Poste du coin qui se mirent aussitôt à criailler et à battre des ailes et que les employés parvinrent tout juste à enfermer à temps. Malheureusement, le Barsouflet avait joué de malchance et tous ses petits protégés commençaient à grimper sur Sam qui était tombé à la renverse et luttait pour défendre son bien en tenant sa sacoche à bout de bras, faute de pouvoir atteindre sa baguette.


— Mais qu'est-ce que vous avez là-dedans ? cria la gérante affolée en se débattant avec ses protégés qui cherchaient à s'échapper de ses bras.

Sam n'eut pas le temps de lui répondre pour s'excuser et se justifier à la hâte que le chant du gingembre se tut, ce qu'il ne put percevoir que par le soudain changement dans l'attitude des Boursouflets : au lieu de foncer vers lui, ceux-ci, toujours surexcités, se mirent à se promener en liberté dans tout Pré-au-Lard à la recherche de la source de ce chant si charmeur. La dame criait, les clients du Bureau de Poste râlaient, les passants discutaient avec animation et Sam se répandait en excuses, tentant de se débarrasser en douceur des Boursouflets les plus têtus, du chat et d'une hirondelle toujours accrochés à lui tout en protégeant sa sacoche tant qu'il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité Invité
MessageSujet: Re: Joyeux Bordel ! ft. Oliver, Adriel, Eristre [Privé]   Sam 7 Jan - 18:22


joyeux bordel ...

Si on lui avait dit qu'être assistant logisticien, ça voulait dire aller faire des courses pour l'entreprise, Oliver ne l'aurait pas cru. Pourtant, c'était bien ce qu'il devait faire. Aller chercher un drôle d'objet, dont il n'avait jamais entendu parlé et ignorait totalement à quoi il pouvait bien ressembler, chez Derviche et Bang à Pré-Au-Lard, telle était sa mission.
Retourner à Pré-Au-Lard, il le savait, le rendrait probablement nostalgique ou mélancolique. Poudlard lui manquait beaucoup, et devoir retourner là où tout avait commencé lui ferait probablement manquer l'école d'avantage. Cependant, il essaierait de ne pas y penser et de se concentrer sur la tâche qui lui était confiée.
En fin d'après-midi, il transplana sur la Grand-Rue de Pré-au-Lard. Il avait reçu son permis de transplanage l'année dernière, mais n'avait jamais transplané sur une si grande distance. Il utilisait surtout le transplanage pour se rendre de chez lui au travail. Il craignait que seul ses jambes arrivent à destination, mais heureusement, ce ne fut pas le cas et c'est en entier qu'il atterrit sur la rue principale du village.

Sa course faite, il décida de faire un tour dans le village, pour graver dans sa mémoire les petits détails, au cas où il n'aurait plus l'occasion de revenir. Puis, en passant devant les Trois-Balais, il ne pu s'empêcher de s'arrêter pour enfin pouvoir boire autre chose que de la bièraubeurre. Parlant avec d'autres clients, et commandant d'autres verres en pensant qu'il tiendrait les alcools sorciers comme il tient les alcools moldus, quand il quitta les Trois Balais, c'était en trébuchant et en oubliant presque le paquet pour lequel il était venu en premier lieu. Il cru même, en sortant du bar, qu'il n'était pas école passé chez Derviche et Bang, et c'est dans le but de rejoindre cette boutique qu'il passa devant ce nouveau café qu'il avait remarqué en venant, le Barsoufflet. Il en avait entendu parlé rapidement pendant la période des examens, mais ne l'avait jamais vu.
Il aurait peut-être pu trouver un autre moment pour se faire une idée de ce café que celui où tout les Barsoufflets se sont échappé du bar pour se ruer sur un homme, qui étrangement attirait toutes les bestioles du monde.
Oliver, dont les pieds étaient devenus plus lourd que d'habitude, essaya d'éviter les petites bestioles qui passaient devant lui à une allure qui lui donnait presque mal aux yeux. Et, pour la troisième fois depuis qu'il était sorti des Trois Balais, il trébucha, mais cette fois sur un des Boursoufflets qui fonçaient sur le monsieur à quelques pas de lui. La petite créature émit un couinement assez désagréable. Puis l'insulta.

- Quoi !? s'exclama-t-il, surpris, mais aussi parce qu'il n'avait pas bien saisit le reproche.

Ce qui lui confirma finalement qu'il avait probablement trop bu. Jusqu'alors la question ne s'était même pas posée.
Mais la voix qui lui criait dessus lui était étrangement familière. Il ne se souvenait pas d'avoir connu de Bousoufflet avant, pourquoi reconnaissait-il alors sa voix ?
Et bien, cette voix était celle de son ancien professeur de Soins aux créatures magique, Adriel Morrison. Et il était bel et bien là, à sa gauche, et avait l'air d'être assez remonté contre Oliver, ce qui ne plu pas du tout à l'ancien Gryffondor.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité
MessageSujet: Re: Joyeux Bordel ! ft. Oliver, Adriel, Eristre [Privé]   Jeu 26 Jan - 17:50



Joyeux Bordel


“La première composante de la personnalité humaine soluble dans l'alcool, c'est la dignité.”

« Hey Adriel ! Comme d'hab ?! »

Grommelant, le professeur secoua la tête négativement en faveur du tenancier des trois balais. Un homme d'approximativement son âge que Liam connaissait et qui les avait autrefois aidé en leur fournissant de quoi survivre durant leur fuite. En attendant, il n'était pas d'humeur envers ce dernier. Il se sentait trahis.

« Depuis quand tu le sais ? »

Surpris, le tenancier fit un geste de baguette pour ranger les verres qu'il venait de nettoyer. « Depuis quand je sais quoi Adriel ? »

Roulant des yeux en soupirant, le professeur planta son regard dans celui d'acier de son ami. « Newton. » Mais le tenancier ne semblait toujours pas comprendre. « Newton ? »

« Oui Newton... »

Secouant la tête sans comprendre, le tenancier fit planer un verre de Whisky Pur Feu face à Adriel.

« Il est à New York c'est ça ? »

Repoussant le verre d'un geste de main, Adriel l'attrapa finalement. La tentation était trop grande. Engloutissant son contenu avant d'en redemander, le professeur repris la parole.

« Tu vas l'engager... »

Comprenant enfin, le tenancier resservit le verre de son ami avant de hocher la tête en haussant les épaules.

« Bah oui. C'est un chouette gamin puis bon c'est ton fils... Pourquoi tu n'es pas d'accord ? »

Haussant les épaules, Adriel grommela. C'était pas ça le problème. Le problème c'est qu'il l'avait appris par les Diggory. Pourquoi était t-il le dernier au courant à chaque fois ? Était t-il un si mauvais père ? En attendant, il n'avait plus vraiment envie d'en parler alors il engouffrait ses verres au fur et à mesure alors que son ami lui lançait un regard désapprobateur.

« Quoi ? Si t'es pas d'accord Sebastian t'as qu'à me le dire ! Mais on me dit jamais rien ! Regarde tu engage mon fils et tu me préviens même pas ! C'est beau l'amitié hein ! C'est beau ! REGARDEZ MOI A QUOI CA RESSEMBLE ! »

Le professeur s'était levé, verre en main, renversant son tabouret au passage tandis que son ami lui avait ôté son verre des mains d'un coup de baguette.

« ET EN PLUS IL M'EMPECHE DE BOIRE ! OK OK SEBASTIAN FAIS COMME TU VEUX MAIS TU N'AURAS RIEN ! RIEN ! PAS UN KOPECK ! »

Adriel avait esquissé un geste dans la direction de son ami mais ce dernier le fusillait du regard. Faisant signe à son serveur actuel de ranger un peu le bazar qu'Adriel avait mis autour de lui, il attrapa fermement ce dernier par les épaules. Une fois sur le seuil, il lui glissa des mots à l'oreille qu'Adriel ne retint pas pour le moment mais qui lui claqueraient à la figure une fois l'effet de l'alcool passé.

En attendant, il se retrouva dans la rue sans trop comprendre comment et pourquoi. Il y avait du bruit et des cris et des petites boules de milles couleurs qui faisaient des petits bons tout mignons. Puis il y eu l’empoté de Prescott qui commis un meurtre sous ses yeux.

« MAIS ESPECE DE SALOPIAUD ! TU L'AS TUE ! TU L'AS TUE ! »

Ignorant l'air surpris de son très récent ancien élève, Adriel l'attrapa, prêt à lui balancer un poing dans la figure.

- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 12
Date d'inscription : 22/12/2016
avatar
Eristre T. Rhodwise
MessageSujet: Re: Joyeux Bordel ! ft. Oliver, Adriel, Eristre [Privé]   Sam 28 Jan - 18:44

" target="_blank" rel="nofollow">http://bgrepeat.com/128/128-148.jpg);">

  • Eristre

  • Oliver, Adriel, Samwell

Joyeux Bordel



Encore une journée normale à Pré-Au-Lard. Une chaude atmosphère d'août, un soleil masqué de temps à autres par quelques nuages grisonnants, une ambiance légèrement nostalgique dans un village un poil dépeuplé suite à la Coupe du Monde et aux vacances.
Chez Eristre, en revanche, la journée était chargée : au programme, un décapage de la vieille tapisserie 60's de Derviche et Bang ainsi qu'un après-midi entier à trouver une batterie électrique moldue en faisant du porte-à-porte dans toutes les boutiques de la ville.
Finalement, elle en trouva une à moitié usée dans le village moldu le plus proche.
Et tout ça pour quoi ? Pour tenter de réparer un vélo électrique. Bien évidemment, c'était une tâche stupide, sachant qu'il aurait suffi d'acheter n'importe quel balai magique décent pour le remplacer voire même le surpasser, mais c'était un contrat de réparation à cinquante gallions et la blonde ne pouvait pas laisser passer une telle offre sous son nez.
En revenant du village moldu, batterie de vieux tracteur d'une vingtaine de kilos sous le bras, Eristre prit son chemin habituel : un sentier, la rue de la vieille à chats puis la rue principale et ses deux rangées de boutiques se faisant face. A cause de son fardeau, elle s'arrêta une bonne dizaine de fois et mit une bonne dizaine de minutes de plus pour faire cette poignée de centaines de mètres. Pourquoi ne faisait-elle pas simplement léviter la batterie ? A vrai dire, elle n'avait pas elle-même la réponse : elle avait toujours préféré utiliser la magie pour des tâches complexes et ne l'avait jamais réellement intégrée à ses tâches quotidiennes, c'était tout.
Arrivée à la rue principale, au niveau des Trois Balais, une scène pas très normale apparut : un homme pourchassé par une cohorte de boules de poils roses et magenta, ainsi que deux poivrots hurlant, l'un traitant l'autre de tueur de bouboules de poils mignonnes.
Le torrent de boules roses se dispersa très rapidement dans toute la rue, sautant dans tous les sens dans des petits couinements adorables.
Les pieds au milieu des boursoufflets, cramponnée à sa batterie qu'elle ne pouvait pas déposer sans risquer d'écraser l'une de ces bébêtes, Eristre laissa échapper :
« What the f*ck ? »




Boursoufflapocalypse?

_________________

It'll be alright, boys!
PDD en jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Joyeux Bordel ! ft. Oliver, Adriel, Eristre [Privé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au " joyeux bordel "
» Prêt pour un joyeux bordel ?
» Joyeux noel à tous!
» La Taverne du Nain Joyeux
» Joyeux noël à tous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: L'Univers Magique :: La Grande-Bretagne :: L'Écosse :: Pré-au-Lard-