AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment allier choc et pensée » {Nicholas, Aodrena & libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 735
Date d'inscription : 06/10/2015
avatar
Lowell Delaunay
MessageSujet: Comment allier choc et pensée » {Nicholas, Aodrena & libre}   Dim 19 Fév - 1:20

Comment allier choc et pensée
Nicholas Montre & Aodrena Bonnefoy

Je me suis toujours demandé ce que ça faisait d'être vraiment amoureux. Vous savez, ces fameux petits papillons qui vous parcourent doucement lorsque la personne qui fait battre votre cœur vous touche malencontreusement. Et bien, là je savais. J'avais reçu une lettre ce matin, au petit-déjeuner, un sourire avait parcouru mes lèvres quand j'eux reconnu à qui appartenait la chouette. Nolhan. Mes joues étaient devenus chaudes soudainement et je puis dire merci à ma peau mate pour cacher la rougeur qui parcourait mes joues. Sa chouette avait longuement voyagé pour venir d'Ilvermorny à Poudlard, je l'avais laissé manger les miettes qui traînaient sur la table, par la suite, je l'avais emmené à la volière pour lui donner un peu plus à manger et qu'elle se repose aussi. J'avais mis la lettre dans mon sac, préférant ne pas l'ouvrir dans la Grande Salle, ce qui me valu un regard intrigué de la part d'un de mes camarades. La lettre était encore un peu humide, mais avait tenu le choc pendant le voyage. Assis sur l'une des marches intérieures de la volière, la plus propre, je pus enfin découvrir ce que cacher la lettre. L'enveloppe se déchirait doucement sous mes doigts hésitants, mon cœur ratait des battements quand celui se déchirait trop brusquement, j'espérais que la lettre reste intact. Et c'était à cause de ce que contenait la lettre que j'avais, sans le vouloir, frappé dans le cognard et touché par mégarde le pauvre Nicholas.

J'm'en voulais. J'aurais dû être un peu plus concentré et surtout envoyer le cognard ailleurs que vers l'attroupement de poursuiveur et qui malheureusement, compter Nicholas dedans, surement à la recherche du vif d'or.

« J'suis vraiment désolé, j'ai pas fait gaffe et boom, tu passais par-là. La faute à pas d'chance. »

L'aidant d'une main peu sûr, l'autre trop prise par les deux balais et ma batte coincé sous l'aisselle, je l'aidais à faire les quelques mètres qui nous séparait de l'infirmerie. Heureusement et du moins, je l'espérais, son balai n'avait rien, enfin là, de vu, il allait bien. Mais bon, peut-être que quand je le lâcherais alors il tomberait en morceaux. La boule au ventre, je poussa du pied la porte de l'infirmerie. De toute façon, s'il était cassé, je ferais tout pour qu'il en est un autre au plus vite. Quitte à me faire crier dessus par mes parents ... Enfin quoi que.

« Madame Bonnefoy ? »

Déposant le pauvre vert et argent sur un des lits les plus proches et après avoir réussi à mettre nos accessoires de Quidditch dans un coin sans qu'ils ne tombent ou causent plus de soucis, je fis deux pas vers la moitié de la salle. Appelant encore et assez doucement l'infirmière, espérant ne pas déranger les quelques malades qui régnaient dans la pièce.

« I'm not clumsy, I'm just accident prone. » ► DANIEL RADCLIFFE
Code by AMIANTE

_________________
LOREM
I hope it doesn't sound arrogant when I say that I am! I hope it doesn't sound grindy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité Invité
MessageSujet: Re: Comment allier choc et pensée » {Nicholas, Aodrena & libre}   Dim 19 Fév - 9:16





Titre du RP
Personnage 1 & Personnage 2


Un entrainement qui se complique


Nicholas avait hâte de recommencer le Quidditch et du moins l'entraînement. Cet été de par ses vacances parisiennes il n'avait guère eu le temps de s'entraîner mais avait entrepris d'entretenir son souffle, son endurance, sa vision acérée. Ce n'était pas le moment de flancher il entamait sa cinquième année certes l'année des buses mais également l'année où ils voulaient lui et ses partenaires remporter cette coupe..

Les hiboux rentrèrent dans la grande salle pour distribuer le courrier ; Fred à peine plus loin avait reçu une enveloppe d'ailleurs. Il remarqua bien que son camarade s'était arrêté un instant comme troublé. Un trouble qu'il dissimula en nourrissant la chouette qui venait de lui apporter ce courrier. Tiens il ne l'ouvrait pas ? Fronçant les sourcils il le regarda. Ce fut à cet instant qu'il se leva. Bon, il rangea sa curiosité pour plus tard. Ce,qui l'importait était le prochain entraînement, il espérait qu'il ne serait pas aux abonnés absents de ce premier de la saison.

Nicholas une fois le repas terminé se dirigea vers sa salle commune, son dortoir et enfila sa tenue de Quidditch. Son balai bien en main, il arriva rapidement sur le terrain d'entraînement. Un rapide regard alentour, ils étaient quasiment tous là dont Fred Weasley qui avait par ailleurs, il devait se l'avouer quelque peu l'esprit ailleurs. Il aurait pu aller le voir et lui demander ce qu'il se passait mais il verrait plus tard, bien plus tard. Probablement que le serpentard ne voulait pas exposer à ses autres coéquipiers son malaise.

Les minutes s'égrenèrent, pour l'heure aucun vif d'or n'était à l'horizon. Par contre les batteurs s'en donnaient à cœur joie. Evitement divers ; le gardien étai sollicité à de multiples reprises par les poursuiveurs. L'entraînement battait son plein.

Il se souvint quelques minutes de l'entraînement en compagnie de Gwendoline et China, Gwendoline... instant d'égarement... qu'il allait regretté « bing ». Tombant de son balai qu'il rattrapa dieu ne sait même pas comment il percuta le sol. Un cognard venait de le frapper en plein thorax lui coupant littéralement le souffle. Un craquement s'était fait entendre dans sa cage thoracique.

Nicholas se trouvait au sol plié en deux de douleur. S'il tenait le coéquipier qui avait profité de son instant de trouble pour le viser... il lui dirait sa manière de penser. La douleur faisait ressortir les traits de caractère qu'il cherchait à maîtriser cette année. Il devait se concentrer, oublier cette douleur lancinante, fermer les yeux, calmer son battement cardiaque qui s'accélérait toujours et encore jusqu'à ce que... Fred qui venait s'excuser. Levant les yeux vers le batteur il comprit ainsi c'était lui. Bon il mit ce geste sur le trouble que le jeune homme avait depuis la réception de cette lettre « ce n'est pas grave ça arrive à tout le monde et hormis peut être quelques côtes mal en point ça va, mais le choc est terrible tu as un bon bras cette année... » en se levant, tout en restant à moitié penché en raison de sa douleur « Fred, je crois que mes jambes vont avoir du mal à me porter, tu peux m'accompagner à l'infirmerie ?  »... ses jambes le portaient difficilement mais Fred avait entrepris de l'accompagner, probablement honteux de ce geste ; non seulement il avait mal aux côtes du à cette rencontre avec le cognard mais en plus ses jambes suite à la chute étaient endolories tout comme son dos... « j'espère ne pas louper le prochain match » dit il inquiet su la route pour l'infirmerie.

Fred le soutenait encore heureux car la douleur était vraiment lancinante, l'infirmerie quelques mètres plus loin, marcher, soutenu par son coéquipier réveillait des douleurs « aïe ».

Arrivés dans l'infirmerie, Nicholas se dirigea vers un des lits présents et s'allongeant, laissant une main se poser sur ses côtes, l'autre tenant sa tête. Allongé il avait moins mal... il avait les yeux ouverts et regardait le plafond... ce plafond il commençait à le connaître une paire de coup, l'infirmerie était comme sa deuxième maison. Tournant la tête il vit Fred quémander la propriétaie des lieux... lui même espérait qu'elle ne tarde point



camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 299
Date d'inscription : 18/07/2016
avatar
Aodrena A. Bonnefoy
MessageSujet: Re: Comment allier choc et pensée » {Nicholas, Aodrena & libre}   Dim 19 Fév - 23:21


Comment allier
choc et pensée
Feat. Fred et Nicholas


Septembre 2018


Regard perdu dans le vide, l'infirmière est plongée dans ses pensées. Pour ne pas dire qu'elle se trouve être complètement à l'ouest depuis le début de matinée. Elle semble comme... Perturbée ? Et, dans un autre sens, fatiguée. Pour tout avouer, cette nuit a été compliquée. N'ayant pas fermé l’œil une seule seconde, Aodrena s'est avérée hantée par son image. Adrielle... Cela faisait quelques soirs d'affilé que la Bonnefoy se mettait à cauchemarder. Croyant voir et entendre sa défunte sœur, sa moitié, là, dans les couloirs noirs de Poudlard...
Le médecin soupire, avalant son énième tasse de café de la journée ; non, sérieusement, elle avait cessé de compter au bout de la quatrième; avant de retourner auprès des patients attendant d'être soignés.
J'irais à St Magouste, si les cauchemars continuent. Ou je sortirais prendre l'air. Je suis d'ailleurs étonnée que ses chères mesdemoiselles Delacroix ne m'aient pas encore bombardé de courriers, ohoh ! Songe-t-elle avant de se concentrer et se mettre dans de réelles conditions de travail.

- Alors, qu'avons nous là ? Demande-t-elle en examinant un jeune premier année. Hum... Pas de fièvre. Aucune toux. Un bon petit teint rosé... Vous vous portez à merveille, mon garçon ! Que faîtes-vous à l'infirmerie ?
Le garçonnet rougit, craquant ses phalanges en un tic stressé. L'infirmière se met à rire de bon cœur lorsqu'elle comprend.
- Laissez-moi devinez... Évaluation de sortilèges et vous essayez d'y échapper ?
- De métamorphose ! Corrige le garçon avant de se rendre compte de son erreur et bégayer : E-Enfin, j-je... Vous allez pas le dire, h-hein ?
Le fantôme glousse en roulant du regard. Elle est vraiment trop gentille...
- Va pour cette fois. Mais, attention ! Une fois, pas deux, mon petit monsieur.
Le gamin sourit à pleines dents, la comblant de remerciements. Il allait passer une heure allongé sur ce lit à simuler, puis, il pourra s'en aller comme si de rien était. Ah... Un jour, McGonagall viendra frapper à la porte du cabinet et remontra sévèrement les bretelles de cette infirmière incapable de remplir son rôle de figure d'autorité... Tant pis ! Ce n'est pas comme si, ce jour là, Aodrena pourrait en mourir de peur !

- Madame Bonnefoy ?

L'infirmière tourne la tête. Un nouvel arrivant la demande ? Elle tira le rideau séparant chaque lit afin de voir l'allée principale. Deux élèves aux couleurs de Sepentard venaient de déposer, dans un coin, leur accoutrement de quidditch avant que l'un d'eux ne se posent sur un matelas.
- Monsieur Weasley ? Monsieur Montre ? Un problème ? S'inquiète-t-elle tout en se dirigeant vers eux. Qui dit tenue de Quidditch et présence à l'infirmerie dit mauvaise chute ou autre accident peu agréable.
- Qu'est-il arrivé ? Ajoute-t-elle en tirant un tabouret près du lit du blessé au visage crispé de douleur. Estomac ? Demande-t-elle en remarquant le bras de l'étudiant appuyé contre son tronc dans une tentative vaine d'apaiser la souffrance. Vous n'avez rien, vous, Weasley ? Merci d'avoir amené votre camarade jusqu'ici.
code (c) acidbrain


_________________

We all go a little mad something... Haven't you ?
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comment allier choc et pensée » {Nicholas, Aodrena & libre}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Mordor ou Harad
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: RP :: RP abandonnés-