AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Newt Morrison {en cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Newt Morrison {en cours}   Jeu 23 Fév - 16:32





Newton "Newt" Morrison



État Civil


Nom : J'suis l'fils Morrison, vous savez, le professeur de Soins aux Créatures Magiques à Poudlard. Et bien, il y a bien eu un petit passage du côté des femmes et me voilà. Non désiré, je suis arrivé comme un cadeau mal-aimé.
Prénom : Newton. Y en a qu'ça fait marrer mon prénom, j'comprend pas vraiment pourquoi, mais s'ils y tiennent, qu'ils rient. Newton, c'est mon père qui a choisi, d'toute façon, j'crois que ma mère était déjà, malheureusement, éteinte. Mais bon, d'toute façon, on m'appelle Newt, c'est plus simple, mais encore une fois, ça rappelle Newt Scamander.
Origines : Je suis comme une bonne partie des autres élèves, un simple sang-mêlé. Rien de bien étrange, j'suis juste un gosse né d'un père né-moldu et d'une moldue elle-même. Sur mes papiers, c'est marqué Anglais aussi, mais avec une petite goutte de sang américain comme l'est mon père.
Date de Naissance : C'est pendant le début du mois de Juin de l'année deux mille que je naquis, le dix plus exactement. Jour sombre pour certain, jour de bonheur pour d'autre. Une femme morte et un enfant né.
Profession souhaitée : Barman aux Trois-Balais. J'avais déjà une idée pour plus tard , mais ça demande de l'argent. J'ai déjà ma place à Pré-Au-Lard, une petite boutique fermée, avec encore rien à l'intérieur, si ce n'est que les objets de travaux qui jonchent le sol. Alors forcément quand une place, c'est libéré là-bas. Sebastian m'a dit oui à ma proposition, il m'laisse ma chance, j'l'aime bien.
Diplôme : J'ai tout ce qu'il faut pour être un bon sorcier, Buses et Aspic dans la poche, fièrement accroché au mur de ma p'tite chambre.
Note Buse & Aspic:
 

Élément totem (Magie des Éléments) : La terre.
Ancienne maison : Tatouage discret sur le poignet droit, un magnifique serpent d'une couleur verte rappelant Serpentard, puisque de toute façon, c'est de là que je viens. J'suis fier d'être un Serpentard, j'étais fier de marcher dans les couloirs, bien droit avec mes rares amies. Aujourd'hui mon uniforme traîne dans mon armoire, mais si jamais on fait une petite soirée entre ancien élève, j'le ressortirais avec fierté.
Animal de compagnie (Optionnel) : Un caneton. J'ai un mignon, tout petit et très charmant caneton comme animal de compagnie. Certains ont des chiens, d'autres des chauves-souris et d'autres des rats. Moi, j'ai un caneton du nom de Lewis. D'ailleurs, qui touche au caneton, se prend un oignon.
Patronus : Il est plutôt rare, incroyable. Si dans la nature, il est d'une couleur vive, majestueuse, j'ai bien eu du mal à trouver l'espèce de serpent qu'était mon patronus. Une vipère des buissons. Ses écailles détachées font qu'elle ressemble un peu à un dragon. Un petit dragon au ventre plat.

Baguette : Ma baguette, elle est belle, d'une finesse à toute épreuve, presque brillante. D'une noirceur intense, un petit filé argenté, qui sépare la baguette de l'endroit où la main du sorcier doit reposer, donne un peu de couleur avec le pommeau. La fin du pommeau est lui aussi d'une belle couleur argentée, elle tournoi légèrement. Composé d'un cœur en crin de sombral, rare car, considéré comme digne des sorciers ayant vaincu la mort. D'un bois en aubépine, parait qu'avec ce type de bois, elles peuvent autant exceller dans les de guérisons que dans les maléfices. D'après l'Ollivander qui m'a vendu ma baguette, elle est plutôt grande, à la limite de dépasser le maximum de la moyenne, elle fait exactement et précisément trente-quatre virgule soixante et un centimètres. Fine, mais pas rigide pour un sou. Ma baguette, elle est vraiment belle.
Caractéristique de l'Aubépine :
 


Description


PHYSIQUE
23 Août 2018
Une photo dans la main, légèrement jauni par le temps, un coin déchiré, arraché plus précisément, il me regarde. Du moins, ses yeux se déplacent doucement entre l'homme aux accents sérieux sur la photo et moi-même. Ça m'agace un peu. Mes longs et fins doigts tapotent frénétiquement l'accoudoir du fauteuil en cuir du cabinet. De mon autre main, je fais tourner une vieille chevalière trouvée dans l'pays d'mon père. J'attends, encore et encore. Les quelques secondes qui séparent le moment où j'ai donné la photo et celle où il observe, s'écoulent lentement. L'horloge et son "Tic-tac" tout aussi frénétique que le tapotement de mes doigts semblent lui mettre soudainement la puce à l'oreille.

« Tu ressembles à ton père. »

Mes doigts se serrent instantanément. Nerveusement. Beaucoup me trouvait des points communs avec mon père. J'ai beau répéter "Vraiment ?", ils insistent. Je ne suis pas d'accord, bien qu'intérieurement, je dois l'avouer. Je lui ressemble. Mais jamais je l'avouerais. Amos, que je surnomme grand-père ou encore papy bien que nous n'ayons aucun lien de sang, dit que la première chose que j'ai hérité, c'est sa grandeur. De presque deux têtes de plus que les jeunes de mon âge, j'attends presque les deux mètres, les frôlant du bout des doigts. Une poussée de croissance soudaine ? Non. Jamais. J'ai grandi doucement à vrai dire. Le fait était juste que j'étais né grand et que je le suis resté. J'ai toujours été ce garçon grand de la classe, celui à qui, pour les plus courageux, osé venir me demander d'attraper un livre en haut d'une étagère. Si bien que les professeurs, bien souvent nouveaux, me demandaient si je ne m'étais pas trompé de classe, à chaque début d'année. Les trois premières années, m'ennuyèrent pour ça, mais je passa au-delà. J'étais grand, peut-être un peu trop.

J'ai la peau pâle, fragile. De la porcelaine. Elle a cette couleur grisée qui m'donne un teint maladif, un teint mystérieux pour quiconque me regarde de trop. Un coup de froid et mes joues deviennent rosées. Une couleur fade, rosée à l'accent effacé. L'hiver me donne encore plus cet aspect malade. Le nez rouge, qui coule souvent, les joues pivoines, les doigts et les lèvres bleutées. Je ne suis pas comme père. Lui. Il a cette peau bronzée. Celle qui vit dehors, celle qui a survécu. A l'inverse de mon père, je ne garde que quelques petites cicatrices majeures. Celle des expérience ratée. Celle des potions fabriquées à l'égard des yeux. Les ratés de mes années. Celles qui m'ont brûlé le bout des doigts, laissant quelques petites marques. Celle qu'ont répare avec le temps et qui disparaisse. Je suis comme ça. Mais s'il y en a bien une que je ne peux retirer - hormis mon nombril -, c'est une cicatrice sur mon avant-bras. Elle siffle sur ma peau pour s'estomper vers mon poignet. Violacé. C'est sa couleur. Elle est en forme de triangle. Et oui. Harry Potter, c'est un éclair. Newton Morrison, c'est triangle. Il n'est pas fermé. Une branche est bien plus longue, celle qui part vers mon poignet. Qu'est-ce qui a causé ça ? Une cuillère. Une cuillère fondue. Un de mes prototype qui a raté. Me voilà marqué.

Une carrure imposante ? Non. Une voix imposante ? Toujours pas. Je fais partie de ses garçons à la carrure fine. Mes bras sont longs. Dessiné finement. Musclé. Légèrement. Je n'ai pas fait partie de ses garçons qui adoraient aller faire du sport ou montrer ses biceps aux filles. Non. Non. Montrer mon torse ? Non plus. Vous le décrire ? Vous semblez curieux. Mon torse est sculpté de façon régulière. Dessiné aussi finement que mes bras ou encore de mes jambes dont je n'ai pas parlé. Je n'ai rien de particulier. Si ce n'est qu'un troisième téton à la limite. Une certaine honte. Une certaine particularité. Caché. Non dévoilé. Seul les plus proches de moi - autrement dit : la famille -, le savent. A côté de mon père, je suis, un peu comme, un gnome. Un gnome à côté d'un centaure. Plutôt grand l'gnome, mais bon. Les temps changent. Ma voix. C'est pas celle qu'on attend en me voyant. Pas du tout. En me regardant, il parait qu'on s'attend à une voix forte, imposante, grave. Faux. Ce n'est pas ce qu'ils entendent au final et la peur s'estompe un peu dans leurs yeux. J'ai une voix qui est ni grave, ni aiguë, j'ai mué sans partir dans les excès. J'ai une voix dite chaleureuse, quoi qu'un peu dure. Elle devient grave lorsqu'on m'agace. J'ai pris la mauvaise habitude de couper certain mot. De faire des liaisons. Ne soyez pas étonné. J'parle un peu dans ma barbe aussi. Ouvrez les oreilles. Ouais. Bon. Avec tout ça. J'vois toujours pas la ressemble avec mon padre.

« Si vous l'dites, chacun son point d'vue. »

J'tends ma main pour reprendre la photo et la glisse sans un regard dans la poche intérieure de mon manteau. J'louche un peu sur la fenêtre. Mes yeux suivent le vol d'un oiseau. Mes yeux sombres. Pas ceux d'mon père. Pas d'un éclatant bleu, vif, pur. Non. Puis de toute façon, j'ai des yeux impurs. Parcouru de mille et une teinte. D'un bleu clair, l'iris délimité par une sorte de ligne d'un bleu foncé sur mon côté gauche. Et d'un entremêlement de bleu et vert, ainsi que cette même ligne foncée, de mon côté droit. Des yeux merveilleux disent certains. Des yeux monstrueux pour d'autre. Aller comprendre pourquoi. Mes yeux sont une petites merveilles que je ne cesse de regarder. Non pas par narcissisme, mais par curiosité, par une certaine fascination. Ce combat de couleur qui s'opère dans mon œil. Cette touche particulière. Des yeux vairons partielles. Telles sont mes deux iris. On trouve mon regard dur, froid, calculateur. Peut-être est-ce la cause de mon visage si peu expressif ? Sûrement. Je n'ai jamais eu le visage le plus expressif du monde, préférant garder un ton neutre, quoi que froid. Il m'arrive de sourire, d'avoir une touche nostalgique, un air angoissé ou apeuré. Je suis quand même humain. J'sais des efforts. J'essaye d'être un peu moins neutre. D'aborder un demi-sourire de temps à autre. Mais dur de supprimer des habitudes.

Si on continue sur mon visage. J'ai un nez. Si, si. C'est vrai. Un simple nez, dont je n'ai aucun complexe avec. Il est doté de deux orifices presque semblables qui m'permette de respirer. Incroyable, n'est-ce pas ? Il n'est pas rare de les voir se dilater lorsque la tempête commence à grandir. Si un petit duvet avait commencé à grandir lors de mon adolescence, il n'en reste plus rien aujourd'hui. Toujours rasé de près, je n'aborde pas la barbe dite virile que certains ont. Rien. Une peau d'bébé en apparence, mais qui pique tout de même légèrement au touché. J'ai des lèvres, qui ne sont ni fines, ni épaisses. Je les trouve normal. Elles sont, d'une couleur rosée, il n'y a pas grand-chose à dire. De fines fossettes se dessinent lorsque je souris. Je n'ai pas de boucle d'oreille, ni de piercing.

« Je suppose que tu ne diras rien d'autre ? .. Tu peux y aller, notre temps est terminé. »

Sa voix qui m'ramène à la réalité. Mes yeux dans les siens. Scrutant la moindre ruse de sa part. Le psychomage, il n'est pas bête. Il sait comment faire parler les gens. Même avec les plus simples questions. Sauf qu'avec moi, ça n'marche pas. J'suis une sorte de tombe. Parlant peu, mais parlant bien. Enfin. J'ai la fâcheuse habitude de raccourcir les mots lorsque je parle. J'ai moi, c'est toute une question d'habitude. J'me lève. Mon t-shirt volant un peu, le temps d'un instant. D'une seconde. Mes longues jambes me portent jusqu'à une autre chaise. Je tends une main. Attrape ma veste en jean noir. Tout est noir chez moi. Mes jeans sont noirs, bien souvent troué au genou. Ils me collent à la peau. Un peu trop moulant d'après Amos. Mes t-shirt, bien souvent trop grand, me donne une allure encore plus maigre que je ne le suis. Il faut dire que lorsque je trouve ma taille, les hauts sont bien souvent trop courts pour moi. Du coup, je prends la taille du dessus. Les couleurs sont peu variées, beaucoup de noir. Un peu de blanc -très rare -. C'est ce que je porte. Rien de plus. Quelques bijoux fantasques, par-ci par là. Déposé à la va-vite. Mis couche sur couche. Il n'est pas rare de me voir porter plusieurs colliers ensemble. Quelques bracelets. Quelques bagues. Si j'ai bien quelques choses que je m'empresse de mettre dès que je me lève, il s'agit d'une bague toute simple. L'anneau fin et une pierre d'une noirceur hypnotisant au milieu.

« A jeudi prochain. »

A grand pas, je sors vite du bâtiment. Le vent dans les cheveux. ... Oui. Non. Je n'ai plus de cheveux. S'il y a encore quelques semaines, j'abordais les rues avec une bonne tignasse. Aujourd'hui, c'est rasé. Ne laissant que quelques centimètres de cheveux sur mon crâne. Une coupe qui me correspond un peu mieux. Qui me va mieux. Je trouve. Ils paraissent châtain, une couleur toute simple et pourtant, ce n'est pas ce que j'étais petit. Blond. Pas d'une blondeur extrême. Né blond. Enfance, blonde, châtain. L'adolescence, plus châtain au reflet blond et me voilà châtain. Plus je grandissais, plus mes cheveux se fonçaient. Mes coupes changeaient presque toujours. J'étais passé d'un petit bébé à l'épaisse chevelure, surmonté de quelques bouclettes. D'une chevelure courte, au accent débraillé, décoiffé. Pour partir sur une coiffure en raie plus que moche et finir rasé, sans un poil sur le cailloux. Tel était l'histoire de mes cheveux.

Enfin bon. Vous verrez au fil des ans. Sur ce, j'dois aller bosser.


PSYCHOLOGIQUE
30 Août 2018
(passage en il)
Fier » Hautain » Rancunier » En manque d'affection » Ce dit sans attache » Impulsif » Colérique » Bagarreur » Introverti » Peu bavard » Froid d'apparence

Pouvant se montrer désagréable avec ceux le comparant à son "alcoolique de père". Un bon mélange explosif. Votre texte (doit comporter vos goûts, vos rêves, votre caractère...)

Ambitieux » Débrouillard » Autonome » Tendre » Bienveillant » A l'écoute » Travailleur » Papa-poule » Protecteur » Un brin rêveur

Votre texte (doit comporter vos goûts, vos rêves, votre caractère...)




Votre Histoire


I'll be good, I'll be good
Votre texte (Ne soyez pas trop avare... Il pourrait vous être demandé plus de détails)










And I'll love the world, like I should
Votre texte (Ne soyez pas trop avare... Il pourrait vous être demandé plus de détails)











Why is everything so heavy ?
Votre texte (Ne soyez pas trop avare... Il pourrait vous être demandé plus de détails)











Home, let me come home
Votre texte (Ne soyez pas trop avare... Il pourrait vous être demandé plus de détails)











Standing in the hall of fame
Votre texte (Ne soyez pas trop avare... Il pourrait vous être demandé plus de détails)












Hors RP


Prénom : Toujours Maël, plus connu ici comme Fred et Miles :3
Âge : Il n'a toujours pas bougé depuis la dernière fois.
Personne sur votre avatar : Anton Lisin.
À l'avenir, accepteriez-vous que le prénom de votre personnage soit doublé ? (Accepteriez-vous que d'autres membres sur le forum portent le même prénom que le vôtre ? Nous tenons en compte les préférences des anciens.) Franchement, ça ne me dérange pas du tout.
Où nous avez-vous trouvés ? A la boulangerie.




Dernière édition par Newt Morrison le Jeu 23 Fév - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Jeu 23 Fév - 16:35

Badass l'avatar :3 Chouette début tout ça :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Jeu 23 Fév - 16:36

T'es un Morrison ou tu l'es pas x)
Merci, j'espère que le reste te conviendra aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 299
Date d'inscription : 18/07/2016
avatar
Aodrena A. Bonnefoy
Infirmière
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Jeu 23 Fév - 20:37

Owiii, enfin, te voilà ♥️
Bon courage pour ta fiche ! Je suis sûre qu'elle sera magnifaïk kyah gnihihi

_________________

We all go a little mad something... Haven't you ?
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 541
Date d'inscription : 11/09/2016
avatar
Effy Rees
Gryffondor joueur de Quidditch
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Ven 24 Fév - 11:19

Ouuuh j'ai trop hâte de voir la suite ! Je surkiff le caneton, c'est la star de la fiche ♥
Re mon petit, et bon courage pour la suite ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 522
Date d'inscription : 14/09/2015
avatar
Charlie Williams
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Sam 25 Fév - 18:27

Bienvenue ♥

_________________
You


Tu es la lumière dans mon obscurité. Mon sourire dans mes pleurs. Mon bouclier contre le monde.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1132
Date d'inscription : 26/10/2015
avatar
Eileen O'Sullivan
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Lun 27 Fév - 18:06

Super choix de scénario !! Re-bienvenue !! love01 love01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2293
Date d'inscription : 12/02/2016
avatar
Molly Weasley
Préfète Gryffondor
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Mar 28 Fév - 8:03

me voilà enfin par ici pour te resouhaiter la bienvenue Wink
fini moi vite cette fiche love01

_________________
Molly weasley 6eme année. Préfète de Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 913
Date d'inscription : 16/09/2015
avatar
Louis Weasley
Gryffondor joueur de Quidditch
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Mer 1 Mar - 6:12

re bienvenue panic02

_________________

Louis Weasley
“I'm a ninja”
© Solosand 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Mar 4 Avr - 2:21

Re-bienvenu parmi nous et bonne continuation pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2293
Date d'inscription : 12/02/2016
avatar
Molly Weasley
Préfète Gryffondor
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Mer 31 Mai - 10:54

Hello
Je passe au nouvelle Freddy tu en es où ? tu dois sûrement être en période d'examen mais n'oublie pas de passer par ici pour nous tenir au courant de ton avancer Smile

Bonne journée love01

_________________
Molly weasley 6eme année. Préfète de Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2293
Date d'inscription : 12/02/2016
avatar
Molly Weasley
Préfète Gryffondor
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   Jeu 27 Juil - 19:23

je repasse par ici Smile
Fred ? tu comptes garder ce perso du coup ou pas ?
si j'ai pas de réponse jarchive ta fiche ce weekend :/

_________________
Molly weasley 6eme année. Préfète de Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Newt Morrison {en cours}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Newt Morrison {en cours}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Fiches de présentation-