AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'autre est un jeu (Magnolia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2016
avatar
Olivia Harper
MessageSujet: L'autre est un jeu (Magnolia)    Mar 2 Mai - 23:02



Magnolia McCandless
L'autre est un jeu

Reprise des cours, reprise de la routine. Olivia en venait presque à regretter la tranquille successsion des journées d'été. Un vrai comble, quand on savait à quel point la potionniste passionné avait pesté contre l'ambiance trop paisible de la ferme de ses parents, et comme elle profitait de chaque instant pour se réfugier dans son laboratoire de potions qu'elle s'y était aménagé. Une vraie folle du travail, au point que ses parents avaient fini par s'inquiéter. La seule "aventure" avait été les quelques jours passés chez Adrian. Des vacances aussi intenses que... décevantes au final ?

Son père qui l'avait bien mal accueillie parce qu'il lui reprochait presque explicitement de détourner l'attention de son fils, le fait qu'elle ait dû dormir chez un des amis d'Adrian pour ne pas faire de vague... La suite du séjour avait été tellement parfaite qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de lui voler un baiser, avant le départ, comme un souvenir qu'elle garderait précieusement pour les jours à venir. Mais depuis rien. Jusqu'en octobre, elle n'avait pas reçu une seule lettre, puis il était revenu, la bouche en coeur et une peluche ours derrière le dos. Et depuis ? Le point mort, retour à la case départ. C'était d'un frustrant, Merlin !
Olivia enrageait autant parce qu'elle n'aimait pas faire un tel bon en arrière que parce qu'elle se trouvait stupide de se lamenter sur un truc aussi... superficiel ? Futile, c'était le mot ! Mentalité de Serdaigle, vous voyez ? La jeune femme s'étira paresseusement, toujours assise sur son lit bien trop accueillant. Quoi ? On était samedi, elle avait tout à fait le droit de ne PAS être dans ses cachots !

Ce fut sur cette pensée tout à fait légitime qu'elle entendit toquer au carreau. Oh pitié, pas un énième parchemin d'élève venu discuter sa note ou contestant les consignes de devoir ! Ils étaient particulièrement pénibles cette année ! On toqua à nouveau, et la professeure consentit à se lever pour ouvrir à l'oiseau, caressant les plumes de jais au passage. -Tiens, Lucifer. Constata -t- elle avec un brin de soulagement. Depuis la rentrée, et donc depuis que Magnolia avait un pied dans le corps professoral, leur relation avait évolué de manière autrement plus amicale, en fait bien plus que quand elles s'en tenaient au statut de professeure et élève. Mais en lisant les quelques lignes, elle sentit son sourire se fâner un peu sur les bords, tandis qu'une pointe d'agacement prenait le dessus.

Toi, là ! ;
Olivia. Harper. Non mais c'est dingue ! Il est où ton joli popotin bien rebondi quand on le cherche ?! Comme par hasard, j'ai besoin d'un truc super important que toi seul peut me concocter et BAM ! T'es pas dans ton labo ! Tu l'fais exprès ma parole ?! Ahlala... Bref. 
Je t'envoie Lucifer pour voir qui de lui ou de moi arrivera chez toi en premier. Car, oui, je taille jusque chez toi, vu que MADAME n'est pas à l'école ! èOé

Prépare-toi, j'arrive dans genre... 10 minutes !
PS : Non, t'as pas ton mot à dire : je viens, point barre.
PPS : Je sais que tu râles en lisant cette lettre. T'avais qu'à être dans ta salle de classe, non mais oh.
PPS : Te plains pas, j'aurais pu ensorceler cette lettre et en faire une beuglante.

Mag

Oh sérieusement ? Connaissant le caractère râleur et impulsif de l'assistante, ... non en fait ça pouvait être n'importe quoi. Elle retint un soupir blasé. Juste avant qu'on toque encore. Mais cette fois à la porte. Elle se leva, et alla ouvrir, un petit sourire désabusé aux lèvres. -C'est donc Lucifer qui est arrivé en premier. Mag, que me vaut l'honneur ?
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1221
Date d'inscription : 01/06/2016
avatar
Magnolia McCandless
MessageSujet: Re: L'autre est un jeu (Magnolia)    Mer 3 Mai - 20:52


L'autre est un jeu
Feat. Olivia


Samedi 03 Novembre 2018

Des pas lourds se font entendre dans les couloirs. Mes pas. Lourds d'agacement et de mauvaise foi. Non mais sérieusement ! J'ai pas envie de tailler jusqu'à chez elle ! C'est loin ! Remonter les escaliers des cachots, longer les corridors, marcher jusqu'à la tour des Serdaigle, monter vingt-quatre mille étages et frapper à la porte de ses appartements... Mon dieu. Olivia. Tu pouvais vraiment, vraiment, vraiiiment pas te trouver dans ta salle de cours, comme d'habitude ? Tch. J'ai des courbatures et démangeaisons atroces post pleine lune et toi tu m'obliges à faire tout un sport pour te demander de l'aide ? Je retiens, très chère, je retiens. T'auras intérêt à me revaloir ça. En plus, j'ai des petites jambes ! Je vais mettre vingt ans à grimper jusque là-haut. Tu me revaudras, donc, ça et, en prime, tu me devras... Huuum... Un spa, tient ! C'est bien, un spa.

Allant aussi vite que mes petites gambettes le peuvent, je lève les yeux au ciel, soupire et fais un signe de croix une fois arrivée aux pieds de la tour. Allez. C'est parti pour des marches, des marches, des marches et... Oh ! Tiens donc ! Des marches. Ah... Repose en paix, moi-même. Tu n'étais pas prête physiquement, ni moralement, à bouger autant un samedi de si bonne heure.

Vers mi-chemin, j'entends un croassement qui me hérisse le poil. Je grommelle en voyant mon messager, Lucifer, ayant jugé amusant de s'arrêter dans sa course et de se poser sur la meurtrière me faisant face.

- Très drôle, oiseau de malheur. T'as pas les escaliers à monter, toi !
Pff... Pour le coup, je rêverais de voler jusqu'à la fenêtre de ma collègue. Vraiment.
D'un mouvement de la main, je chasse le corbeau de son perchoir.
- Allez, zou ! On va voir si tu arrives avant moi à l'appartement d'Olivia !
Et je reprends mon ascension. Plus vite, cette fois. Je grimace de douleur, à cause de mes courbatures, mais... Un pari est un pari. Même s'il est fait avec un piaf. J'arriverais en premier.

Enfin. EN-FIN ! J'y suis !
À la fois essoufflée et fière de mon exploit (si, si, ceci est un exploit pour moi qui aime passer mon week-end tranquillement, sur un canapé, à boire une bierraubeurre ou deux avec Adriel) je donne trois coups brefs et secs contre la porte. Heureusement, et ça lui fait un bon point, mademoiselle Harper à l'obligeance d'ouvrir rapidement.

- C'est donc Lucifer qui est arrivé en premier. Mag, que me vaut l'honneur ?
Je tape légèrement du pied en claquant de la langue, marquant ma frustration en voyant le corbeau à la fenêtre. On dit que les animaux ne sont pas comme nous, mais, je peux presque voir à des kilomètres l'air narquois de l'oiseau.
- C'est ça, c'est ça. Sois fier, Lucifer. Je soupire en me passant une main dans les cheveux, plongeant mon regard dans celui de la grande brune. Bon. Pas la peine de jouer la carte de la fille énervée, je présume ? T'as déjà dû lire la lettre, pour ça. Un faible sourire se dessine derrière mes airs agacés. Olivia sait parfaitement que j'aime jouer la chieuse de service, ce n'est pas nouveau. (Et, certes, des fois ce n'est pas joué, c'est naturel. Mon côté vipère qui ressort, navrée.) Lui donnant un petit coup dans l'avant-bras, je roule du regard. J'ai besoin de toi, c'est genre... Urgent. D'où ma charmante petite crise de nerfs par écrit.

Me débarrassant de ma veste, je me mordille la lèvre inférieure, gênée. Je déteste me sentir... Laide ? Parce que ces maudites plaques rouges rongeant progressivement mes bras et mon dos le sont, laides. Je remonte, donc, presque à contre-cœur mes manches, découvrant cette horreur.
- Aucun commentaire. Lance-je de façon directe avant d'expliquer la situation. Pour faire simple, depuis ma dernière transformation j'ai des démangeaisons terribles. Je ne m'en suis pas inquiétais, car, j'avais aussi ce genre de symptômes en Septembre après la pleine lune. Sauf que... Je sais pas. Peut-être que je me suis beaucoup plus gratté que cette fois-là. En tout cas, comme tu peux le voir, j'ai des plaques d'irritations tout bonnement dégueulasses sur les bras et le dos, aussi... Je me mords de nouveau les lèvres. Un véritable tic de stress, ma parole. J'ai peur que ça s'étende sur le reste de mon corps. Surtout sur les mains ou le visage, là où je ne peux pas cacher. C'est pour ça que je viens te voir. Je me suis dit que t'aurais peut-être un moyen de soigner ou au moins apaiser ça, avec une potion...

En voyant l'air décontenancé de la latina, j'anticipe sa question.
- Oui, je sais, t'es pas médecin. Oui, je sais, je ferais mieux d'aller voir miss Bonnefoy. Mais... Je soupire. Elle est pas méchante, hein... Mais... Enfin, tu me comprends. Elle est horriblement collante et trop "aux petits soins" à mon goût. Et si je montre ça à Adriel, il va paniquer et m'emmener d'urgence à St Mangouste. J'ai pas envie qu'il me fasse une syncope pour rien, le pauvre.

La regardant dans les yeux, une touche de supplication dans l'expression faciale, je demande d'une voix douce, frêle et innocente : (Chose qui ne me ressemble pas, elle le sait parfaitement, maiiiis... Je sais que ça la fait craquer. Elle est trop gentille, ma chère amie.)
- Tu veux bien tenter de trouver une solution ?
code (c) acidbrain


_________________
« You know ? Monsters are reals.
They live inside us and, sometimes, they win. »

McCandless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2016
avatar
Olivia Harper
MessageSujet: Re: L'autre est un jeu (Magnolia)    Ven 26 Mai - 22:30



Magnolia McCandless
L'autre est un jeu


Olivia fit entrer celle qui était devenue une amie, une fois qu'elle n'était plus élève à Poudlard. Elle arqua un fin sourcil devant cette entrée en matière si... si caractéristique de Magnolia en fin de compte. Elle voulait se la jouer râleuse insupportable tout en ne l'étant qu'à moitié, et ce constat lui arracha un demi-sourire amusé, aux dépends de la blonde. Puis ses sourcils se froncèrent légèrement quand Mag se mit à lui parler de ses problèmes de peau. Fallait avouer qu'elle était un peu perdue. En toute modestie, elle gérait bien ses potions, mais à part la potion Tue-Loup, elle n'avait rien d'une spécialiste en lycanthropie. Attrapant le bras qu'on lui montrait, Olivia y jeta une oeillade un peu mitigée. D'un doigt, elle effleura une des plaques peu attrayante, n'arrivant tout de même pas à émettre un avis dessus. Mais ce fut ce même regard qui accrocha la lèvre que mordillait l'assistante avec angoisse. C'était quand mpême quelque chose de la voir comme ça, elle était sans doute plus inquiète que voulu.

"Oui je sais t'es pas médecin". Sans blague, sembla crier son regard en réponse, alors qu'elle secouait la tête, un petit sourire sarcastique aux lèvres. Qui se mua rapidement en petit rire lorsqu'elle évoqua les réactions disproportionnées (et d'une manière tout à fait réaliste) que pourraient avoir cette pauvre Aodrena, ou Adriel. -Quand même, tu devrais en parler à Adriel, en tant que prof de SCM, il risque de mieux s'y connaître que moi sur les loups garous et ce type de réaction. Et la latina lui accorda un sourire rassurant, posant une main compatissante sur son épaule. -Ne t'en fais pas, j'dois bien avoir un truc là dedans. C'est pas grand chose. Ajouta -t- elle après une nanoseconde d'hésitation, se doutant un peu que le côté esthétique et visible était ce qui pouvait être le plus à redouter.

L'avantage d'être prof de potions (et un brin hypocondriaque aussi), c'était qu'elle avait des tas d'herbes de tout genre, ainsi que l'équivalent de la moitié de la réserve des cachots, en termes d'ingrédients. Somme toute, elle avait peut-être autant de bordel que l'infirmière en question, le côté collant en moins. Elle s'éclipsa donc un instant pour farfouiller dans son bordel, avant de crier d'un air victorieux, une fiole remplie d'une pâte épaisse et verte. Rien de spécifique pour les loups garous, mais drastiquement efficace pour toute sorte d'irritation. Dommage que ça n'ait aucun effet pour l'acnée adolescente, elle aurait fait un carton. -Tiens, c'est moche et ça pue un peu mais ça devrait calmer les irritations. Montre un peu les plaques de ton dos ? J'vais t'aider.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1221
Date d'inscription : 01/06/2016
avatar
Magnolia McCandless
MessageSujet: Re: L'autre est un jeu (Magnolia)    Jeu 13 Juil - 22:09


L'autre est un jeu
Feat. Olivia


Samedi 03 Novembre 2018

Olivia ne disait rien. Graaah. Cette manie de se terrer dans le silence m'horripilera toujours au plus haut point ! C'est à croire que cela est une caractéristique de tous lesSerdaigle. Analyser avant de parler... J'ai peur, de ce fait, qu'elle me sorte au final un "non" ou "je ne peux rien faire pour toi" alors que j'ai passé cinq longues minutes à attendre un verdict que je veux, évidemment, favorable et ce sans trop pester. Et Dieu sait que patience + moi = phénomène aussi rare qu'un Lutin de Cornouailles calme.

Non seulement son silence me gêne, mais, en vue de la situation, cela n'est que pire. Sa façon de rester muette, comme si rien ne la choquait, alors que je descelle très bien une once de dégoût dans son regard à la vue et au toucher de ma peau rugueuse s'avère tout bonnement désagréable. Je n'ai pas l'habitude que l'on me reluque et effleure de cette manière. D'ordinaire, j'inspire le plaisir des yeux, attise envies et compliments... Là, j'ai l'impression d'être le contemporain du monstre de Frankenstein...

- Eh !
Le commentaire d'Olivia m'extirpe de mes pensées en un clin d'œil. Je fronce légèrement les sourcils.
- Je te prierais de ne pas classer les lycanthropes comme des bêtes ! Adriel s'y connait en créatures magiques que l'on peut dresser, si je puis dire. Les gens comme moi, les vélanes ou encore les vampires sont à part. Il y a "créatures" et "animaux" magiques... Je soupire. Et puis honnêtement, quand tu vois les remèdes destinés aux bestioles de Poudlard, tu comprends pourquoi je ne suis pas foncièrement emballée par l'aide d'Adriel. Et puis, tout simplement... Si Adriel s'y connaissait à mon sujet, il m'aurait déjà filé X coups de main. Tu sais bien qu'il a était l'un des premiers à être mis au courant de mon état, avec toi et miss Bonnefoy.

Je pose une main sur mon front, comme si cela allait me calmer. Je m'emporte vraiment pour tout et rien ces derniers temps. Je suis un peu trop énergique dans mes paroles et dans mes gestes. La pression amicale et rassurante sur mon épaule me détend légèrement et m'arrache un sourire.
- Ouais, merci.

Le temps qu'Olivia ne cherche de quoi me venir en aide en fouillant dans chaque recoin de ses tiroirs, je m'assois sur son fauteuil en caressant le plumage de mon agaçant volatile. En la voyant accroupie quelques secondes, je ne peux m'empêcher un petit commentaire piquant.
- Darling, quand on met un tailleur féminin, on évite de se baisser... Quoi que la vue est belle.

Elle se mit à crier en brandissant glorieusement une crème douteuse. Douteuse mais efficace, d'après ses dires. Je lui accorde des applaudissements avant de me redresser lourdement et glousser.
- J'espère que voire des demoiselles en soutifs ne te gênent pas, parce que je suis bien obligée de retirer mon haut pour que tu traites mon dos. Défaisant mon maillot, je ne peux pas m’empêcher de jouer les bombes pendant quelques secondes avant de sortir un : Belle vue ? Taquin.
code (c) acidbrain


_________________
« You know ? Monsters are reals.
They live inside us and, sometimes, they win. »

McCandless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'autre est un jeu (Magnolia)    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'autre est un jeu (Magnolia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Poudlard :: Les Tours du Château :: La Tour de Serdaigle :: Appartement du professeur de potion-