AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Our world is a purgatory. » (En cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 2
Date d'inscription : 05/05/2017
avatar
Nisha E. Emmeranne
MessageSujet: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 10:13





État Civil


Nom : Emmeranne
Prénom : Nisha
Origines : (Sang-pur, sang-mêlé, moldues) Sang-mêlé
Date de Naissance : 11 juillet 1991 (27 ans)
Profession souhaitée : Professeur de défense contre les forces du mal.
Diplôme :
BUSE:
 

ASPICS:
 

Ancienne maison : Serpentard
Animal de compagnie (Optionnel) : Un chat roux et blancs à poils courts.
Baguette : En If, coeur en crin de sombral, mesure 33,5cm, souple.



Description


PHYSIQUE


Un air de jazz s’écoule ça-et-là, tandis que l’odeur de tabac s’imbibe dans mes oreilles. La voici donc… Enfin j’ai l’occasion de l’observer ! Elle est si jeune. Et pourtant. Son regard posé sur moi me laisse sans voix. Impuissant, ou presque, je me retrouve presque absorbé en son être. Elle parait presque effrayante, tant sa prestance se démarque. Je me sens tout petit à côté d’elle ! Et pourtant, elle n’a pas l’air de faire plus d’un mètre soixante-cinq, à vue d’œil… peut-être cinquante-cinq kilos, un ou deux de moins ? Qu’en sais-je, je suis journaliste, pas tailleur professionnel !

En parlant de tailleur. Je devrais la décrire de haut en bas, mais le haut retient plus mon attention… Je ne peux décemment d’ici m’attarder sur les jambes de mademoiselle : elles sont dissimulées depuis son bureau. Elle porte cependant une jupe bien dessinée, surement sur-mesure. Tout comme sa veste sans manche et son chemisier clair. J’essaye de porter un jugement à son apparence, mais il en est complexe. L’ensemble est sobre, pourtant s’approche d’un modeste luxe : aucun bijoux, simplement une légère chaîne, surement d’argent ou d’or blanc, pourvu d’un pendentif d’ouroboros. Le serpent qui se mord la queue. Assez… Fin. Elégant, il en plonge en sa gorge sans se montrer ostentatoire, d’une peau dévoilée d’un bouton ouvert.

Parlons franchement, c’est en son visage que son être est réellement troublant. Entrons dans l’œil littéraire. Son cou s’éloigne rudement de son menton en dessinant un angle arrondis à l’entrée de son menton, museau profond, en un col brièvement pointu en quoi trône l’objet de toute tentation. De fines lèvres munies d’un rouge faisant ressortir élégamment son teint pâle. La bouffée de fumée s’y échappant laissant présager une douceur, une malice, et une noirceur certaine. C’est en cela que son élégance parait effrayante : elle n’inspire pas se revêtir d’une profonde bienséance. Son minois parait de ces lèvres presque démoniaques, d’une magie certes sensuelle, mais dévastatrice, prête à mordre à sang n’importe quel individu voulant atteindre à leur indépendance, leur beauté et leur liberté.

Enfin si je m’altère sur ses lèvres trop longtemps, elle risque de me briser en deux ! C’est le sentiment que j’en ai. C’est une femme forte. Elle le porte sur son regard. Et elle a surtout l’air dangereuse. Pourtant son petit nez en trompette et ses pommettes légèrement bombées lui donne une bouille assez enfantine, et ses yeux bleus saphir, extrêmement colorés portent une infinité de sentiments que je ne saurais décrire, mais très peu sont positifs… La chose la plus positive qui se lit en elle, c’est la sérénité. Remarque, un verre de whisky est déposé sur son bureau, et la fumée s’évade toujours de ses commissures, le laissant justifier.

Un front volumineux, mais mis en valeur. On sent qu’elle ne complexe pas plus que ça, ou qu’elle est ouverte sur des détails qui pourraient pourtant lui faire défaut. Cela dû à une chevelure châtain, élégante, aux reflets blonds, selon la luminosité. Tout dépends des endroits que l’on observe… des nœuds sophistiques se disposent de part et d’autres, montrant qu’elle prenait un minimum soin d’elle, malgré une nonchalance certaine dans son être. Et c’est en cela qu’on peut la résumer : elle semble flegmatique, mais en même temps à la recherche d’une certaine perfection. Etrange paradoxe qui pousse à se demander si son charme est naturel, ou un jeu qu’elle met en place pour tromper autrui…




PSYCHOLOGIQUE
« Monsieur Tucker. Je vous attendais. Asseyez-vous, je vous en prie. Je vous offre quelque chose ? Thé ? Café ? Whisky ? »

Qu’en dire de mes premières impressions. Elle respire quelque chose de… Presque malsain. Elle est effrayante. Et rassurante en même temps. Je parlais de paradoxe auparavant, et j’ai l’impression que tout en encombre cet être composite… Elle semble paradoxale en tous points. Son regard est strict, tout comme son accoutrement, pourtant, elle semble douce de ses mots. Serait-elle finalement de ces gens, dont on dit que l’habit ne fait pas le moine ? Poliment, je m’asseyais après une poignée de main. La sienne est ferme. Celle d’une femme affirmée, active et indépendante, son regard bleu me dévorant d’instant. Je me sens comme une fourmi devant un géant… Il semble que mademoiselle Emmeranne le porte sur elle… Enfin, je déclinais sa proposition de boisson gentiment.

« Alors. Dites-moi. En quoi consistent vos travaux ? »

Un léger silence s’installe, alors qu’elle restait debout un instant. Son regard c’était adoucit, pourtant, le fait qu’elle soit dressée devant moi, malgré sa taille, me donnait l’impression que je pouvais me faire dévorer vivant au moindre faux pas… Ainsi lentement je reprenais, en un léger laïus pour lui expliquer ma volonté de rédiger un article sur de grands sorciers, tirés au sort. Malice naquit en son minois, m’en laissant vaguement pantois.

« Tiré au sort ? C’en serait presque vexant. »

Elle plaisantait. Elle… Plaisantait ? N’est-ce pas ? Oui. Le sourire trônant là pointait d’un brin d’ironie, elle faisait sûrement cela pour me déstabiliser. Doucement, elle portait ses lèvres à son verre de whisky pour allumer une nouvelle cigarette, à peine l’autre achevée. Ainsi c’était donc ma première question. Fumait-elle beaucoup ? Partout ? Pourquoi ? Comment ?

« Ah, vous m’envoyez en de troubles méandres, mon bon monsieur… Cela remonte à un moment maintenant ! Eh bien. Je fume depuis… douze… Ou treize ans, peut-être. Vous savez, la maison Serpentard n’a jamais été réputée pour suivre les règles dans son ensemble. Ceci dit, mon groupe d’amis faisait surement parti des pires… On se jouait du règlement. En fait, notre fierté, c’était de ne jamais se faire attraper, d’une part, et d’autres part, se jouer de l’ignorance de nos surveillants, préfets et professeurs… Assez ironique, n’est-ce pas ? Du coup… Nous avons… Commencés en un sentiment de rébellion. Et je n’ai jamais vraiment arrêté. »

Etrange, venant d’une personne vêtue si strictement. Agit-là l’adresse d’une personnalité filoute comme elle l’avance ? Ne pas suivre les règles, mais, rester le plus discret possible ? Probablement… Encore que l’âge fait bien évoluer les choses. Ceci dit, je la trouvais vague en ses réponses. Et elle porte ce brin de mystère : elle ne semble pas à même de répondre à mes questions dans le détail. Non pas qu’elle semble avoir à cacher, mais je sens le jeu dans son regard. Elle attend… Les bonnes questions… Ainsi, maladroitement, à tâtons, je reprenais en demandant cette fois si elle avait essayé d’arrêter, au moins.

«  Non, bien sûr que non. Et ça ne m’intéresse pas. J’y ai parfois été forcée, vous vous doutez que les études ne sont lieu de richesse matérielle, si j’ose dire. Modestie oblige, je m’en suis rattachée au strict minimum en un temps. Problème étant que ça me rendais légèrement… » La pause qu’elle marquait en accentuant son air joueur développait quelque chose de surprenant, mais surtout d’effrayant. « Irritable… » Souriait-elle avant de reprendre un minois un brin plus sérieux.

Dépendante, donc ? Au final ? Pourtant elle ne le porte pas. Ou naturellement nerveuse ? Trop de questions se démarquent en mon esprit et je ne vois lesquelles poser. Et je commence à comprendre son petit jeu. Elle s’amuse de mon désarroi. Elle joue avec mes nerfs, ma patience. Je suis là pour dresser un portrait de cette femme, mais finalement, c’est le miens qui est dressé depuis le départ… Déroutant. Elle est déroutante. Presque… Malfaisante. Elle aurait fait une excellente Mangemort, à l’époque. Aussi, je reprenais en lui demandant ses ambitions. Pour éviter le quiproquo du madame ou mademoiselle, je décidais de l’appeler professeur.

« Eh bien, professeur, c’est un bien grand mot » gloussait-elle. « Je ne commence que la semaine prochaine, bien que je sois qualifiée. Vous savez, j’ai passé grand temps de mes études à miser sur l’excellence. Mais jamais la perfection. La perfection porte quelque chose de… Laid. Elle ne me sied guère. Considérez quelque chose à compenser en termes d’égo, ou modestie, qu’importe. La laideur pour me reprendre porte son teneur de beauté. Aussi, mes ambitions ont toujours porté une part de beauté. Une part de laideur. De lumière et d’obscurité. Je dois vous avouer que je n’ai toujours pas choisis… L’ambition dénote que la situation actuelle est insatisfaisante. Je gagne ma vie, je suis logée, je vais pouvoir transmettre des connaissances, j’ai un cadre de travail magnifique, à côté, je risque d’avoir des élèves insupportable sur lesquels je risque de devoir lancer tout type de créatures maléfiques ou de bouquins pour avoir un minimum de tranquillité pendant mes cours… Admettons-le, ma vie s’ouvre à être géniale ! Que demander de plus ? »

Elle plaisantait sur la fin. Pour le coup, c’était assez certain. Elle semblait avoir un aspect bienveillant pour ses élèves. Enfin, vu la quantité de notes posées sur son bureau, montrant qu’elle était en train de travailler ses cours, elle devait plaisanter, ou légèrement exagérer… Je… Suppose… Je l’espère. Je reprenais ainsi doucement en l’interrogeant sur son rapport à… Sa famille, une vie de couple, une volonté d’enfants éventuellement.

«  Famille… Eh bien… Ma baguette vient de l’arbre qui a poussé sur la tombe de mon père, tombe qui se trouve à deux rangs décalés de celle de ma mère. Aux dernières nouvelles, mon frère était à Azkaban. Il est peut-être mort, ou sorti, depuis le temps, je n’en sais rien. Les actualités ne m’intéressent pas plus que ça. Je vois encore pas mal mes grands-parents. Du côté de mon père. On communique par lettres. Je risquerais d’avoir des soucis si je me mets à transplaner dans Poudlard, admettons-le. Une vie de couple… Eh bien… J’ai eu quelques relations par-ci, par-là. Qui n’ont aboutis à la durée. Je ne me cacherai pas d’un grand besoin de tout contrôler, d’avoir un œil sur tout, en cela je trouve les moldus plus agréable en terme de relations, et comprenons donc que j’ai rarement l’occasion d’en croiser. J’ai bien eu des amourettes à Poudlard durant mes études, mais rien de bien sérieux. Des amitiés et plus si affinités, on va dire. Ensuite, des enfants… Je ne sais pas. J’en doute. J’adopterai peut-être. Je ne sais pas. Tout dépend de comment s’épanouit mon avenir ici ! »

J’avais bien raison. Elle a des intentions bienveillantes pour les enfants. Pas pour les adultes. Clairement. Elle se joue pas mal de moi depuis un moment. Et c’est oppressant. Désagréable. Elle recrache la dernière bouffée de fumée de sa cigarette en la posant dans son cendrier, la détaillant une nouvelle fois. Elle est assise de manière droite, son visage pâle pose en cela presque quelque chose de froid. Elle aurait vraiment fait un bon Mangemort… Son regard froid décrit la moindre de mes micros-expressions, et je me demande si je ne devrais pas changer de mode de pensée. J’ai presque l’impression qu’elle a infiltré mon esprit depuis un moment… Bien qu’évidemment. Ce n’est pas le cas. Lentement je reprenais en lui demandant si elle avait déjà fait face à un épouvantard, ou quelle était sa plus grande peur.

« Mon père. Et mon frère. » Je l’interrogeais donc sur le pourquoi. « Mon père a assassiné ma mère sous mes yeux, et j’étais la prochaine à y passer si mon frère ne m’avait pas défendu en lançant un sort interdit qui lui a valu Askaban. Mon père était un mangemort. Ma mère était moldue. Elle s’approchait de trop près des secrets de Voldemort. »

Au final. Elle n’aurait pas fait un excellent mangemort… Je reprenais en lui demandant si nous pouvions nous pencher sur son histoire.

« Laissez-moi une pause. Je vous prie. »

Nous nous séparâmes quelques instants pour se ressourcer à son gré, donc.




Votre Histoire



~ Chapter I. From Ashes We Will Rise. ~








~ Chapter II. We'll still believe… Isn't it ? ~








~ Chapter III. Oh hell, I'm alive ! ~







~ Chapter IV. Stay with me I'll show you paradise… ~










Hors RP


Prénom : (~°-°)~
Âge : 18 ans !
Personne sur votre avatar : Kacey Rohl
À l'avenir, accepteriez-vous que le prénom de votre personnage soit doublé ? : Le monde est vaste ! Aucun soucis :3
Où nous avez-vous trouvés ? Top-site me semble-t-il.



Dernière édition par Nisha E. Emmeranne le Mar 9 Mai - 15:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1506
Date d'inscription : 24/03/2016
avatar
Dominique Weasley
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 11:34

Ow, je ne connaissais pas ton avatar mais j'aime beaucoup. Smile
Encore bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche Coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité Invité
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 11:37

Sois là bienvenue sur impedimenta ; n'hésites pas à demander conseil au staff en cas de besoin Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1171
Date d'inscription : 01/06/2016
avatar
Magnolia McCandless
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 12:09

Bienvenue Very Happy
Une prof de dcfm ex serpy, yeah o/

Bon courage pour ta fiche !

_________________
« You know ? Monsters are reals.
They live inside us and, sometimes, they win. »

McCandless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 832
Date d'inscription : 16/08/2016
avatar
Leslie Cooper
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 12:39

Bienvenue grouphug01
Quel joli avatar Pitié une nouvelle prof en plus, c'est grave cool! :3 Bonne continuation pour ta fiche! happybounce01

_________________
Hakuna Matata ♫
what a wonderful phrase! Hakuna matata, ain't no passing craze! It means no worries, for the rest of your days, it's our problem-free, Philosophy, hakuna matata! by lizzou + ancien code rp by joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 27/04/2017
avatar
Rose Weasley
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 12:44

Bienvenue ! Tu vas sûrement devenir la professeur préférée d'Absolan gnihi01
Bon courage pour ta fiche ♥

_________________
courage is not the absence of fear, but rather the judgement that something else is more important than fear. - ambrose redmon

catch fire

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 583
Date d'inscription : 27/04/2016
avatar
Lucas Young
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 16:49

Bienvenue.

_________________

Même être un lion courageux demande des efforts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 186
Date d'inscription : 02/04/2017
avatar
Ted Lupin
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 20:14

Mais quelle classe ce perso ! Et tu viens renforcer les rangs des professeurs, idée brillante.

Hâte de voir la fiche finie Pitié

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 507
Date d'inscription : 11/09/2016
avatar
Effy Rees
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 6 Mai - 21:04

J'adore hanlalalala
Bienvenue officiellement et bon courage pour la fin de ta fiche love01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Messages : 240
Date d'inscription : 19/06/2016
avatar
Anaëlle Delacroix
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Sam 20 Mai - 18:04

Honte à moi je ne suis même pas passée par ici
Coucouuuu et encore bienvenueeee (il me semble que je te l'avais déjà souhaitée sur la CB me semble-t-il ?)

Est-ce que tu arrives à avancer correctement pour ta fiche ? (la période aide pas je pense, mais n'hésite pas à nous dire si tu rencontres quelques problèmes Smile)

Bonne chancee et à très vite love01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 05/05/2017
avatar
Nisha E. Emmeranne
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Jeu 27 Juil - 18:45

La période n'a pas aidé et en a été rallongée, j'en suis désolée. Je sors seulement d'un petit train de circonstances assez... Brutal, et je revenais voir si ma fiche était toujours dans les parages. Semblerait que oui. Du coup si possible j'aimerais avoir la possibilité de la terminer, malgré les mentions du règlement.

Merci d'avance ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1963
Date d'inscription : 12/02/2016
avatar
Molly Weasley
MessageSujet: Re: « Our world is a purgatory. » (En cours)   Jeu 27 Juil - 19:22

Hello Smile
au moins tu es revenue Smile
nous te laissons terminer ta fiche du coup Smile
previens nous lorsqu'elle est terminée Smile

_________________
Molly weasley 6eme année. Préfète de Gryffondor

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
« Our world is a purgatory. » (En cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Personnages et Répartitions :: Répartitions :: Personnages - Adultes-