AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Karl Fahey | You Don't Own Me | Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 248
Date d'inscription : 14/08/2016
avatar
Karl Fahey
MessageSujet: Karl Fahey | You Don't Own Me | Terminée   Mer 31 Mai - 23:08





État Civil


Nom : Fahey, le nom de famille de son défunt père, sa mère a refusé de reprendre son nom de jeune fille.
Prénom : Karl, son grand-père le porte également. Son père a tenu qu'il l'ait aussi, l'héritage familial est primordial pour le paternel.
Origines : Sang-mêlé, son père était un brillant sorcier -lui aussi sang-mêlé- quant à sa mère, cette dernière est une moldue.
Date de Naissance : 1er avril 2001, son père a d'abord cru à une blague lorsqu'on l'a appelé, mais non, sa femme a bien accouché ce jour-là.
Année souhaitée : 6ème année, il a dû redoubler à cause de ses mauvais résultats. Il aurait souhaité ignorer son diplôme, mais sa mère a refusé.
Animal de compagnie (Optionnel) : Un lapin bélier du ridicule nom de Poussière; l'animal ayant été trouvé près d'une plaine, recouvert de poussière, tout semblait fait pour.


Description


PHYSIQUE
Qu'est-ce que c'est que cette chose? Une question que les sages-femmes ont sûrement dû se poser en voyant l'albinos s'échapper du ventre de sa mère. A peine a-t-il vu le jour que Karl a dû dire adieu à l'idée d'hériter de la crinière flamboyante de son père ou de celle corbeau de sa mère. Heureusement pour lui, le blanc lui va au teint. Certes les moqueries ont été nombreuses pendant son enfance, les enfants se montrant de plus en plus créatifs face à l'indifférence de leur victime. Nombreux étaient les jaloux de cette originalité qui le différenciait des autres. Et peu nombreux étaient ceux qui osaient affronter son regard d'un bleu si clair qu'il rappelait celui du ciel. Karl n'a jamais pris son anomalie pour une faiblesse, bien au contraire, il en joue et n'hésite pas à se montrer arrogant à ce sujet. Tel un coq fier, monsieur Fahey n'hésitait pas à bomber le torse lorsqu'on venait à le complimenter. Heureusement ce narcissisme s'est effacé avec l'âge; tout comme sa carrure de nabot. Le blondinet a longuement dû souffrir de sa petite taille, atteignant à peine les un mètre soixante-cinq la veille de ses treize ans, mais suite à sa puberté, ses os se sont réveillés et le voilà aussi grand que ses ancêtres les celtes. Karl a l'habitude de travailler dans les champs et dans la menuiserie lorsqu'il revient chez sa mère lors des vacances. Il possède donc une carrure symbole de ses efforts manuels, sans toutefois ressembler à ces géants à barbe. Sa peau est marquée de deux tatouages, un à la poitrine au niveau du coeur et un autre à la cheville. L'albinos aime prendre soin de lui et fait attention à s'habiller correctement lorsqu'il ne porte pas son uniforme. Que la tenue soit soignée ou décontractée, il sait toujours la porter avec élégance. Il ne retire jamais le pendentif avec la photo de ses parents, ni même la chevalière de son père.

PSYCHOLOGIQUE
Beaucoup se moquent de lui lorsqu'il avoue ses origines irlandaises. Pourtant il n'y a  franchement rien de drôle là-dedans. Il n'a certes pas hérité du physique de son père et de sa mère, mais il possède leur caractère. Les qualités y sont peu nombreuses, mais il se bat pour devenir quelqu'un de meilleur, pour effacer les défauts dont il a hérité. Karl reste une personne souriante et optimiste malgré les problèmes d'argent qui se profilent à l'horizon. Son passé lui a appris qu'abandonner n'est en rien la bonne solution. Son esprit pratique et stratégique l'aide à survivre dans son monde, il s'enferme parfois dans la lecture d'histoires vikings et celtes, et dans la rédaction d'histoires qu'il ne pourra jamais réaliser. Karl ne s'est pas montré une seule fois en état de faiblesse, il ne recule devant rien pour parvenir à ses fins, surtout lorsqu'il s'agit de protéger et d'aider ses proches. Attentionné et aimant, l'albinos est un véritable petit coin de paradis, mais -hélas- son côté manipulateur et méfiant lui fait perdre ses moyens. La colère peut s'emparer de lui lorsqu'il se montre trop susceptible et il peut se fermer à toute proposition lorsqu'il se montre têtu. Il lui est déjà arrivé de se montrer cruel et calculateur envers ceux qui ont osé lui faire du mal, il ne peut échapper à la rancune. Karl n'est en rien difficile à vivre si on sait comment interpréter ses réactions. Tout ce qu'il souhaite, c'est se sentir à sa place et aimer. Un moindre faux pas et l'Irlandais s'enferme dans une forteresse que personne ne pourra jamais franchir.

Ses passions sont en parfaite adéquation avec son caractère. Amateur d'histoires anciennes, il dévore les récits vikings et celtes, sans trop exagérer toutefois. Il se plaît dans la lecture d'ouvrages en tout genre et s'intéresse au difficile monde de la politique. Il n'a pas peur de donner son opinion et s'adonne à des discours engagés lorsque l'occasion se présente. Karl aime aussi le sport, notamment le sport de combat et le quidditch -un vrai acrobate sur un balai- . Mais il le sait, ce plaisir physique ne lui sera d'aucune aide pour l'avenir qu'il s'est tracé. Karl a une profonde ambition, celle de venger son père et de sauver sa mère de la misère. Pour se faire, il souhaite devenir quelqu'un d'important et changer le monde dans la meilleure des manières. Certains disent que cette soif de pouvoir peut lui être nocive, mais Karl n'en a que faire.



Vous et les Études


Matière préférée : Sortilèges, il faut dire que la théorie est ennuyante face à la pratique et il sait se montrer habile avec les sorts.

Matière exécrée : Etudes des moldus, la théorie donne envie de dormir, disons seulement qu'il n'y a rien d'extraordinaire quand on habite là-bas quelques mois par an.

Options choisies (à partir de la 3è année) : Soins aux créatures magiques, il adore les animaux et la nature, autant dire qu'il a bondi sur cette option lorsqu'elle s'est présentée à lui.
Magie des éléments, il l'a un peu prise au hasard.

Notes aux BUSEs :
Astronomie: T "Karl préfère se perdre dans le décolleté de ses camarades plutôt que dans son manuel."

Botanique: E "Peu d'efforts tout au long de l'année, mais Karl semble s'être réveillé le jour J."

Défense contre les forces du mal: E "Karl s'est toujours montré attentif et patient lors des cours, je ne suis pas étonné de ses résultats, qu'il continue ainsi."

Etude des moldus: A "Karl a beau dormir en cours, il semble ne pas s'être endormi sur son parchemin. Un miracle ou le hasard, je ne saurais dire."

Histoire de la magie: E "Karl écoute et tente de participer malgré quelques légères difficultés, élève participatif et compétent."

Métamorphose: E "Très bien, continuez ainsi."

Potions: E "A part faire exploser des chaudrons en cours, Karl a su prendre des pincettes le jour de l'examen."

Sortilèges: O "Rien à dire, parfait comme toujours."

Soins aux créatures magiques: O "Résultats satisfaisants."

Magie des éléments: T "Je n'ai jamais vu cet élève."


Votre Histoire



"Les gens disent qu'il n'y a que des fous dans notre famille." Le vieil homme dévisagea le gamin et lui ébouriffa les cheveux. "Respecter les traditions de nos ancêtres ne fait pas de nous des fous Karl." Il fut un temps où le dernier héritier des Fahey avait foi en ces paroles, mais désormais la folie -selon lui- était bien commune au cercle familial. Son grand-père était fou, il avait provoqué le désastre de sa famille en virant son fils de son héritage.

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.

Infiltrer le monde moldu n'était pas chose aisée en ces temps de tensions politiques, pourtant Annas Fahey exécutait les ordres à la perfection, à tel point qu'il se perdait lui-même dans son propre rôle. Le jeune irlandais ne craignait pas le courroux de ses supérieurs; en tant qu'ancien élève de la prestigieuse maison Serpentard, il avait fini par apprendre à parvenir à ses fins sans connaître la moindre accroche. Voilà bientôt trois mois que l'Auror se passionne à se perdre dans les rues londoniennes entre deux rapports, et sa curiosité le poussa à tirer la porte d'une galerie. Simple hasard ou simplement le destin, mais Annas perdit le contrôle de ses sentiments. La splendeur des toiles n'était rien face à la beauté de cette femme. Les regards se croisèrent, un sourire fut échangé et le mal fut fait.

Le tonnerre gronde sous la voix des Hommes.

"Une moldue! Comment as-tu pu engrosser une moldue!" Le père et le fils menaient un combat qui semblait sans fin. La pauvre Meredith, désormais femme d'Annas Fahey, restait impuissante face à ces joutes de mots incessantes. La tradition était la chose la plus précieuse de cette famille irlandaise, les liens du sang et la noblesse qu'il représentait était une perle rare pour le vieil homme. Pourtant son fils venait de le trahir, lui arrachant le peu de confiance qu'il lui restait. "Tu n'as jamais voulu m'écouter! Comment oses-tu venir dans ma maison après ce que tu as fait?!" Les bras de Meredith se replièrent sur son ventre arrondi, là où s'agitait le petit être qu'était Karl.

La foudre s'abat sur les braves et bénit les pêcheurs.

Beau-père et belle-fille se fixaient dans le blanc des yeux alors que le tonnerre grondait en dehors de la demeure familiale. Dans le coin de la pièce se trouvait un petit garçon qui serrait terriblement fort une peluche contre son coeur. Les larmes avaient souillé ses joues et sa lèvre souffrait de se voir mordue pour contenir ce flot de sanglots. Ils n'avaient plus rien, tout s'était terminé en une seule petite seconde. Annas Fahey n'était plus de ce monde, un extrémiste avait eu raison de son existence. On avait répété mainte et mainte fois à Karl à quel point le monde sorcier était dangereux, mais jamais on n'avait pris la peine de lui expliquer la douleur du monde moldu. Les tensions entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande ne semblaient pas s'être apaisées, son père s'était retrouvée dans une querelle et le coup de couteau avait frappé aussi sournoisement que les crocs d'un serpent. "Laisse-moi ton garçon, j'en prendrai soin le temps que tu trouves une solution à ton problème d'argent." Après tout, le grand-père regrettait la mort de son fils et les remords rendaient parfois l'homme bon malgré ses démons intérieurs.

La tempête reflète la colère de l'Homme.

"Alors Karl, comment as-tu trouvé ta première année?" L'albinos lui offrit un sourire rayonnant. "C'était merveilleux, c'était comme papa racontait! Le château est immense et..." Il parla pendant de longues minutes, le regard brillant d'un feu aussi libérateur que jovial. Enfin Karl avait la chance de découvrir l'univers de son père, jamais il n'avait été aussi impatient. Les gens de son âge étaient merveilleux et il s'était empressé de converser avec eux. La magie était si complexe et emplie de mystère à tel point qu'il ne souhaitait qu'une chose, y retourner!

Le tonnerre doit se taire.

Le feu brillait de mille feux dans cette obscurité nocturne. Les femmes dansaient tout autour en clamant des chants que Karl n'avait jamais entendu auparavant. Assis en tailleur, les menhirs dans son dos, il écoutait son grand-père prononcer un discours. La peur lui tiraillait le ventre, mais il ne faisait rien pour montrer son angoisse. Il s'agissait d'une simple cérémonie, de la continuité de la tradition. Bientôt les flammes cesseraient de lécher le bois et les voix disparaîtraient pour laisser le silence régner. Paraît-il qu'il passait à l'âge adulte, pourtant il n'avait que quinze ans. Cette nuit, Karl s'en souviendrait toute sa vie. Son torse ayant été marqué du seau de la famille, la tradition avait réussi à perdurer.

Aider sa famille ne revient pas à se rouler dans la boue.

"Attends maman je vais t'aider." Karl était désormais grand, seize années qu'il était de ce monde. La vie n'avait pas toujours été douce avec lui, mais le voilà toujours vivant et en bonne santé. Ils vivaient dans une petite maison dans un village de la république d'Irlande, lorsque Karl rentrait pour les vacances, il se dépêchait de trouver un emploi pour gagner suffisamment de quoi aider sa mère. Il n'avait jamais été aussi fière d'elle, elle était son modèle, celle pour qu'il se battrait à l'avenir. "Alors comment ça se passe au château?" Karl sourit et déposa les bandes de métal. Il se passa une main dans les cheveux. "Plutôt bien, je me débrouille comme je peux et mes amis n'ont pas réagi comme grand-père." Ils eurent tous les deux un rire triste avant de reprendre leur besogne. Etre bisexuel dans une famille aussi portée sur les traditions était aussi dangereux que de s'aventurer dans un troupeau de dragons. Depuis l'annonce qu'il avait faite lors du solstice d'hiver, Karl n'avait plus aucune nouvelle de sa famille paternelle.

L'échec n'est pas une fin en soi.

Karl remit son sac sur son épaule et leva les yeux vers le château. Son année précédente n'avait été en rien glorieuse et il avait souhaité entrer dans la vie active malgré son absence de diplôme. Mais sa mère avait refusé, il ne trouverait rien sans un minimum de capacités. Ses pieds foulèrent une nouvelle fois les pierres de l'établissement et il offrit un sourire aux élèves des années suivantes qui se moquaient gentiment de lui. Karl était bien décidé à terminer ses études avec brio, son père devait être fier de lui, il devait obtenir ce qu'il souhaitait le plus au monde. Une vengeance.


Hors RP


Prénom : Georgie
Âge : La majorité
Personne sur votre avatar : Lucky Blue Smith
À l'avenir, accepteriez-vous que le prénom de votre personnage soit doublé ? : Carl je veux bien, mais avec un K je refuse o/
Où nous avez-vous trouvés ? Dans la tête de Magnolia.


_________________
Believer
I will be strong enough to end this unfair situation. Trust me, I'm the only one who can save the world from its misery.©️ by tik tok


Dernière édition par Karl Fahey le Sam 3 Juin - 20:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 85
Date d'inscription : 24/04/2017
avatar
Mackenzie Wilson
MessageSujet: Re: Karl Fahey | You Don't Own Me | Terminée   Jeu 1 Juin - 12:53

Rebienvenue ! J'adore ton perso il a l'air tellement cool **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 248
Date d'inscription : 14/08/2016
avatar
Karl Fahey
MessageSujet: Re: Karl Fahey | You Don't Own Me | Terminée   Sam 3 Juin - 20:52

Merci :coeur:

FICHE TERMINEE o/

_________________
Believer
I will be strong enough to end this unfair situation. Trust me, I'm the only one who can save the world from its misery.©️ by tik tok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 279
Date d'inscription : 24/07/2015
avatar
Le Choixpeau Magique
MessageSujet: Re: Karl Fahey | You Don't Own Me | Terminée   Dim 4 Juin - 11:49





"Hum, ce n'est pas facile, dit une petite voix à son oreille. C'est même très difficile. Je vois beaucoup de courage. Des qualités intellectuelles, également, Il y a du talent et... ho ! ho ! mon garçon, tu es avide de faire tes preuves, voilà qui est intéressant... Voyons, où vais-je te mettre ?"
Choixpeau Magique, HP1






Félicitations ! Et bienvenue dans la Maison du Grand Salazar Serpentard ! Nous sommes ravis de t'accueillir au sein d'Impedimenta et te souhaitons de porter les couleurs de ta Maison avec joie et fierté !

Mais avant de commencer à jouer, n'oublie pas de faire un passage ICI et . Si ton personnage est un multi-compte, tu dois également passer ICI. Pendant ce temps, nous nous occupons de te donner les accès à ta Salle Commune et à tes dortoirs.

Être étudiant comporte certaines responsabilités, nous ne doutons pas que tu as lu le RÈGLEMENT de Poudlard et que tu es prêt à t'y soumettre sous peine de sanction. N'oublie pas non plus de te renseigner sur les COURS actuellement dispensés.

Trêve de bavardage, il est temps pour toi d'aller rejoindre le banquet et prendre tes marques parmi les Ambitieux.


Le Choixpeau Magique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1221
Date d'inscription : 01/06/2016
avatar
Magnolia McCandless
MessageSujet: Re: Karl Fahey | You Don't Own Me | Terminée   Lun 5 Juin - 17:29

Bienvenue (en retard, navrée) love01
Laisse moi te dire que je suis juste in love de ton personnage. Il est touchant, je ne sais pas pourquoi ! (Et puis Lucky Blue Smith, mon dieu... ♥️♥️♥️)

Amuse toi bien parmi nous Very Happy

_________________
« You know ? Monsters are reals.
They live inside us and, sometimes, they win. »

McCandless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Karl Fahey | You Don't Own Me | Terminée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karl Briullov !
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Personnages et Répartitions :: Répartitions :: Personnages - Elèves :: Répartitions validées-