AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wish That You Were Here || Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 145
Date d'inscription : 11/09/2016
avatar
Adrian Azarov
MessageSujet: Wish That You Were Here || Olivia   Ven 30 Juin - 9:51


Wish That You Were Here
Adrian Azarov & Olivia Harper
Hm. Douloureux. Soif. Gorge sèche. Dans un grognement digne d’un ours, je me laissais tomber hors du lit. Ce fut à cet instant que je me rappelais que je n’étais toujours pas guéri de mes blessures. Ma voix se brisa sous la souffrance et je me recroquevillai sur moi-même, toussant légèrement. Jova vint me lécher le visage et posa sa patte sur moi comme pour m’encourager après m’avoir vu boire toute la soirée. Un vrai colocataire que je me trimbalais là. « Merci mon vieux, mais va me falloir de l’aspirine et au moins deux litres d’eau pour lutter. » Le whisky montait énormément à la tête, j’avais oublié ce petit détail depuis le temps que je ne buvais que de la bière.

Je pris appui contre mon lit et utilisai la magie pour m’apporter tout ce dont j’avais besoin. Alors que l’eau coulait le long de ma gorge, je tentais de remettre mes idées en place dans cet esprit en bordel. Pourquoi est-ce que je m’étais saoulé au point de manquer de rejoindre les fantômes du château ? Ma paume de main frotta mes paupières fatiguées et mes yeux s’abaissèrent sur mon torse, mes pansements quelque peu rougis par ma chute. Ah oui, la douleur. Je n’avais plus le droit de prendre mon traitement, les médecins avaient eu peur que je n’en devienne accro et m’avaient forcé à me sevrer avant qu’il ne soit trop tard. Désormais, je pouvais souffrir sans risquer d’être un drogué n’était-ce pas fantastique ?

Une douche. J’avais profondément besoin d’une douche et me laver les dents aussi. Toutes ces petites choses faites, je pris ma matinée pour me remettre de ma bêtise de la veille. Un livre moldu sur une épopée médiévale m’accompagna dans ma convalescence, c’était toujours bien pour se vider le cerveau et ne pensait à rien d’autres que l’aventure qui se jouait devant nous. Je ferai face à mes problèmes existentiels plus tard. Ce fut donc au déjeuner que je m’accordais le droit de quitter ma chambre pour me remplir l’estomac à outrance pour éponger le peu d’alcool qui me restait dans le corps. Je me fis discret à la table du personnel, captant la silhouette d’Olivia au passage.

Assis à mon bureau, je pris Jova sur mes genoux pour qu’il fasse une petite sieste. Un stylo dans la main et une feuille de papier devant moi, je laissai mes pensées vagabonder joyeusement dans mon crâne. Olivia. J’avais bien merdé sur ce coup-là, enfin Peeves avait merdé je n’y étais pour rien. « Menteur. » Je me passais une main devant le visage. J’avais eu de nombreuses occasions de la voir et de prendre les devants, et pourtant je m’étais terré ici sans y penser. Champion, franchement bravo. Mon cœur se serra et je me laissai aller contre le dossier de ma chaise. J’avais déjà songé mainte et mainte fois qu’il était déjà trop tard si je souhaitais lui courir après. Elle devait sûrement me détester maintenant et me prendre pour un enfant peu courageux.

Pourtant je le savais que je ne voulais pas lâcher l’affaire. Impossible de la sortir de mon esprit ou de me dire que c’était de passage, parce que ça ne l’était pas. Alors pourquoi, bon dieu, n’étais-je pas capable de me donner un coup de pied dans le postérieur pour lui dire ce que je souhaitais vraiment de nous deux ? Je frappai mon front de ma paume et eus l’impression que la pièce s’effondrait autour de moi. D’accord, je ne ferai plus ça. « Allez Adri… » On toqua à ma porte et je me redressai, mon ourson s’effondrant sur le sol dans un glapissement de surprise. Je le gratouillai entre les oreilles pour le rassurer. « J’arrive. » lâchai-je à l’inconnu.

Je rangeai un peu mes affaires avant de venir ouvrir avec un large sourire comme j’en avais l’habitude. Souvent il s’agissait d’élèves perdus ou qui cherchaient justement quelque chose. « Adrian Azarov pour vous… » Je me figeai sur place en reconnaissant les traits de notre fantastique professeur de potions, Olivia Harper. « Oh Olivia, hm bonjour. » Ça commençait fort.

Novembre 2018
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
► Lonely Man ◄
One advantage of talking to yourself is that you know at least somebody's listening.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wish That You Were Here || Olivia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia / Juliette
» Olivia Jaliva.
» Olivia R. Stass [ Terminé ]
» Présentation Olivia Wells [Gryffondor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: Bureau du concierge-