AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La débacle des sentiments (ft Charlie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 71
Date d'inscription : 05/11/2016
avatar
Ester Murray
MessageSujet: La débacle des sentiments (ft Charlie)    Mar 4 Juil - 11:39

... mots
dialogue en grasitalique
La débacle des sentiments.
La jeune Ester se baladait avec ses amis dans Pré-Au-Lard en ce week-end de novembre. Le week end avait été organisé et elle voulait en profiter pour trouver le cadeau pour l'anniversaire de son père, qui était bientôt. La journée commença bien,
dans une bonne humeur générale.

Les jeunes se promenaient au gré de leurs envies, vaquant entre quelques boutiques, allant boire une petite Bièraubeurre pour se réchauffer en ce froid week end de novembre. Assise à la table, Ester regarda ses amis.
Elle avait vraiment de la chance de les avoir, tous. Elle sourit et soupira d'aise avant de lever sa choppe.

"Je propose qu'on poste un toast à nous" clama-t-elle en riant.

Alors ils trinquèrent tous à cette excellente après-midi, à leur amitié, à ce prochain Noël à Poudlard et à tout ce que l'avenir leur réserverait, au fur et à mesures de leurs vies respectives.

Le temps fila et il fut temps pour eux de sortir des Trois Balais. Il se dirigèrent vers Gaychiffon. Mais la blondinette n'était pas très intéressée par les vêtements, les tissus et tout cela.

Alors elle prévint ses amis qu'elle sortait et qu'elle allait faire un tour chez Scribenpenne puis peut-être à l'atelier. La Serdaigle sortit du magasin, rentra dans le magasin de plumes et regarda: peut-être en trouverait-t-elle une particulière qui plairait à son père.

Ester fit le tour du magasin mais les stocks étaient faibles: rien ne l'attirait, rien ne plairait particulièrement à son père. La jeune fille sortit du magasin et se dirigea vers l'Atelier, une petite boutique qui l'avait séduite dès qu'elle était rentré dedans pour la première fois.

Sur le chemin, il lui sembla voir un fantôme. Elle palit. Charlie ? Ici ? Mais comment... ? Elle tenta de retrouver la personne qui lui avait fait penser à Charlie.

Ester était assez décontenancée. Elle avait beaucoup flirté avec son aînée au cours de sa cinquième année et elle avait développé des sentiments pour cette dernière mais au cours des vacances, la brune n'avait jamais répondu à ses hiboux. Ce qui avait énormément blessé la plus jeune des deux.

Mais elle était pasé à autre chose, s'était fait une raison; Charlie s'était amusé, elle aussi. Très bien ! Elle n'en demanderait pas plus. Mais la voir ici était troublée. Pourquoi n'avait-elle pas su qu'elle était à Pré-au-Lard ?

Au fil de ses pensées, la bondinette marchait jusqu'à l'Atelier, où elle entra se mettre au chaud. Mais elle n'avait pas vu que Charlie y était aussi. Elle ne la vit d'ailleurs que quand elle se retrouva quasiment face à face avec elle.

Ester ne l'aperçut réellement que quand la brune lui fit un signe de main auquel elle répondit timidement.
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 452
Date d'inscription : 14/09/2015
avatar
Charlie Williams
MessageSujet: Re: La débacle des sentiments (ft Charlie)    Jeu 13 Juil - 15:20






Charlie & Ester


Oops I did it again! I play with your heart !
 

Les bouquins, il y en avait tellement qu’elle ne savait plus où donner de la tête. A peine quelques minutes plus tôt, Charlie avait failli perdre la vie. Il n’était  pas très glorieux que de mourir écraser sous une centaine d’ouvrages poussiéreux.  David, son patron, avait eu la merveilleuse idée d’acheter la réserve d’un vieux sorcier mordu d’histoires sur les dragons. Résultat, sa stagiaire se retrouvait à devoir tout ranger. Les bras pleins de livres, la brunette courrait dans les rayons à la recherche du bon thème et du bon nom d’auteur. Eh c’est que c’était sportif d’être libraire ! Ses pieds grimpèrent l’échelle et tout fut rapidement remis en ordre. Charlie atterrit souplement sur ses deux pieds et sourit face au travail qu’elle venait d’accomplir, ça méritait une bonne petite pause. « David ! » Sa main agrippa la rampe d’escaliers et sa tête se glissa à travers les barreaux pour tenter de voir quelque chose dans le bureau du sorcier. Ce dernier semblait plonger dans une rénovation, la reliure du livre ne tenait plus que par quelques fils. « Un problème Charlie ? » Sa voix était douce et chaude comme celle d’un père attentionné. La jeune femme sourit « J’ai terminé ce que tu m’avais demandé de faire. » Un sourire étira les lèvres du libraire. « T’as le droit d’accueillir les clients ! »

Un large sourire illumina les traits de l’ancienne Serdaigle, voilà quelque chose qu’elle adorait faire ! Bon nombre de clients demandait des conseils sur tel ou tel ouvrage et Charlie était toujours agréable avec eux. Elle leur présentait un descriptif détaillé par ses soins et pouvait répondre à n’importe quelle question. L’idée de pouvoir partager sa passion était plus que gourmande, c’était bien plus intéressant que de trier des vieux bouquins par auteur. Mais avant toute chose, elle avait besoin de faire un saut dans la boutique de plumes du  coin. Certes désormais on avait tendance à écrire au stylo, mais Charlie appréciait la délicatesse de la plume sur le parchemin. Sa course ne lui prit qu’une poignée de minutes et elle revint sans attirer l’attention de son patron. Elle déposa son manteau et ses achats dans un coin de la librairie et partit explorer les rangées. Elle conseilla les quelques clients présents avant d’entendre la clochette sonner. Elle se redressa et s’excusa auprès d’une vieille dame.

D’un pas énergique, Charlie regagna l’entrée et manqua de percuter la nouvelle arrivante. Ses sourcils se froncèrent sous la surprise. Tiens, ce visage lui était familier. Ne s’agissait-il pas d’Ester ? Cette élève que Charlie avait soi-disant courtisé ? Une petite voix dans le fond de son crâne lui confirma ses dires et la brunette offrit un sourire à la Serdaigle avant de lui adresser un bref geste de la main comme pour la sortir de ses pensées. « Salut Ester, ça faisait longtemps ! T’es intéressée par un bouquin ? » Il était peut-être cruel de le dire de la sorte, mais leur petite aventure de jeux de paroles et de regards était loin derrière la jeune femme, son esprit ne s’en préoccupait plus.


COSMIC SHEEP.

_________________
Demon


Je ne crois plus en rien, je ne crois plus en vous.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La débacle des sentiments (ft Charlie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Je dégueule sur la facilité des sentiments. » (Elena.)
» CHARLIE X)
» { Explosion de sentiments - - - PV
» Les pleurs sont la lessive des sentiments [pv Yuûki]
» [Court Métrage]Explosion de sentiments !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: L'Univers Magique :: La Grande-Bretagne :: L'Écosse :: Pré-au-Lard-