AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Edric Darkwood [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Edric Darkwood [Validé]   Dim 13 Aoû - 23:12





État Civil


Nom : Darkwood
Prénom : Edric
Origines : Sang-mêlé
Date de Naissance : 12/08/1998
Année d'études et cursus : En année de césure à Poudlard, après deux ans d'entraînement pour devenir Auror.
Profession souhaitée : Assistant du Professeur de Défense Contre les Forces du Mal.
Diplôme : BUSES et ASPICS
Ancienne maison : Gryffondor.
Animal de compagnie (Optionnel) : Une chouette chevêche, Beth, qui lui sert également de chouette postale.



Description


PHYSIQUE
Avez-vous déjà entendu, ou même lu quelque part, cette expression britannique bien connue : « Cursed with good looks » ? Si l'on devait la traduire littéralement au profane, l'on pourrait dire « Maudit par la beauté », ou quelque chose dans ce goût-là. On a tendance à employer cet idiome pour désigner quelqu'un dont l'apparence, disons... Agréable à l’œil lui vaut pas mal d'ennuis dans la vie. Que le pauvre hère soit poursuivi par une horde de superficiels hystériques, ou qu'au contraire les gens qui comptent vraiment pour lui soient persuadés qu'il ne fait que jouer avec eux comme l'évident manipulateur qu'il est, celui qui hérite de cette fameuse malédiction peine surtout à être pris au sérieux si jamais il vient à s'en plaindre à voix haute.

Cette expression décrit étonnamment bien Edric Darkwood. Admettons-le : le jeune homme est beau. Il l'a toujours été. Plus jeune, sa petite tête blonde et ses yeux brillants faisaient s'émerveiller toutes les mamans d'enfants plus... Ordinaires. Au cours de sa scolarité à Poudlard, il s'est systématiquement démarqué parmi les autres adolescents en pleine puberté : jamais un bouton d’acné juvénile, toujours les cheveux soyeux, une peau qui stagnait étonnamment à ce niveau très précis de bronzage – même au cœur de l'hiver britannique – ni le moindre problème de pilosité. D'imberbe jusqu'en cinquième année, il passa immédiatement à l'attrayante barbe « de trois jours » en sixième. Vous pensez que c'est impossible ? Hélas impossible n'est pas sorcier, et c'est bien la magie qui est derrière cette apparence à la quasi-perfection indéniable.

Comprenez-moi bien. On ne peut pas dire d'Edric Darkwood qu'il a un charme irrésistible – personne n'a cela. Ni qu'il est parfait, cela n'existe pas non plus. Simplement, ce que vous ne pouvez pas nier, c'est que le corps d'Edric ne porte pas de défaut à proprement parler. Vous pouvez ne pas aimer son type – le jeune blanc au hâle impeccable, les joues ombragées par une barbe légère, les yeux bleu-vert qui s'illuminent d'un éclat doré au soleil, ses cheveux soyeux allant du châtain au doré. Tout cela peut ne pas vous plaire, et dès lors Edric ne vous plaira pas. Il est presque littéralement tombé dans la potion magique étant petit, mais il garde tout de même un corps humain, issu de la rencontre des gènes de ses parents. La magie n'a fait que « lisser » tout cela, de sorte que le jeune sorcier est littéralement cet homme si énervant qui ne s'entretient pas le moins du monde, et à qui cela va si bien. Ses cheveux ondulants aléatoirement sur son front, sa barbe qui semble toujours récente, ce hâle naturel... Ou même ces muscles finement dessinés. Sans chercher à s'en débarrasser, il n'a jamais eu à déployer de quelconques efforts pour les obtenir. Oui, c'est agaçant. Vous pouvez avouer que vous êtes jaloux.
Il a l'habitude, depuis le temps.

PSYCHOLOGIQUE
La plupart de ses camarades de classe de l'époque vous diraient probablement qu'Edric a toujours été le parangon du Gryffondor. Si son aspect attrayant lui a facilité la vie sociale dès la première année, il ne s'en est pas pour autant épargné les efforts que d'autres enfants devaient faire pour se faire des amis. Sans être spécialement doué au Quidditch, son amour pour ce sport et ses efforts lui ont vite permis de rejoindre l'équipe de sa maison, en tant que Poursuiveur. Sans être un excellent élève, il travaillait méticuleusement les matières qui lui plaisaient – Défense contre les Forces du Mal, Sortilèges et Métamorphose, notamment. Bercés depuis son enfance par les récits de chevalerie, moldus comme sorciers, il s'était façonné lui-même le pelage d'un lion de rouge et d'or. Un sens moral strict, propre à lui-même, duquel il ne s'est jamais départi. S'opposant toujours à ceux qui martyrisaient les autres, mais jamais dans les règles de l'école ; il s'était vite fait une réputation de duelliste nocturne. Cela lui valut pas mal d'ennuis d'ailleurs, puisqu'il se présentait systématiquement aux rendez-vous illicites prévus... Et plus d'une fois, son adversaire avait vendu la mèche.

L'Edric Darkwood d'aujourd'hui est un jeune adulte qui a été en grande partie forgé par son séjour à l'école, par les attentes de ses parents et de ses professeurs, et par ses propres objectifs. Il ne se concentre jamais sur ce qu'il est, mais sur ce qu'il veut être. On pourrait dire de lui qu'il porte un masque ; c'est une vérité qu'il est dur de nier. Edric, en soi, calcule chacune de ses réactions, réfléchit rapidement non pas à ce qu'il veut répondre, mais à ce que celui qu'il veut être répondrait. Il a toujours voulu être un Gryffondor, et a donc adapté le comportement d'un parfait petit lion. Si on le confrontait à cette réalité, il répondrait probablement que cela n'a rien de malhonnête. Pour celui, tout cela n'est pas un mensonge. Profondément sartrien, il considère que la seule nature de l'Homme est celle que l'Homme veut bien se donner. Lui a choisi de se donner cette nature, ce caractère, ce sens de l'honneur. Cela serait un mensonge s'il multipliait les masques ; mais Edric ne porte qu'un seul manteau, écarlate et doré, peu importe l'angle sous lequel on l'observe.

Cela ne veut pas dire que cette personnalité qu'il s'est choisie n'a pas plusieurs facettes ; la multiplicité d'un caractère est inévitable. Surtout à cet âge étrange qu'il a atteint. Adulte aux yeux des enfants, enfant aux yeux des adultes. Il est piégé dans une dualité qu'il n'a pas vraiment choisie, mais qu'il accepte. C'est pour ça que, même dans son manteau unique, Edric est tout à la fois ce jeune homme qui se fait violence pour être responsable et méticuleux lorsqu'il doit surveiller la classe de Défense Contre les Forces du Mal des premières années, et cet assistant sympathique qui ne peut s'empêcher de rire à l'humour gras des septièmes années – ou encore ce surveillant ambivalent qui se fend d'un sourire et d'un pouce levé avant d'enlever des points à votre maison, impressionné par l'inventivité de votre dernière transgression du règlement, au point parfois de vous donner un conseil ou deux sur comment échapper à l'idée à Poudlard. Tout un programme, parfois difficile à appréhender, souvent bien plus difficile à ne pas apprécier.

Comment résumer ce manteau qu'il porte, alors... ? En quelques mots, il porte avant tout les mots de sa maison. Le cœur brave, qui respecte autant qu'il se joue de l'adversité. Une éthique personnelle qui surplombe pour lui toutes les règles que l'on pourrait lui imposer, de sorte qu'il se considère toujours légitime, même lorsqu'il enfreint celles-ci, qui passe entre autres par un sens de l'honneur strict. Mais au-delà des mots de sa maison, il s'est attiré les caractéristiques que beaucoup de Gryffondor connus de l'histoire ont portées : espiègle et farceur, il considère le rire comme une panacée bien plus puissante que toutes les magies ; si sa fierté en sa maison peut se traduire par une certaine arrogance, il ne néglige pas pour autant l'importance d'avoir des alliés, dans la vie comme dans les combats, et s'est toujours assuré d'avoir – et de conserver – des amis réels et fidèles. Il veut être quelqu'un d'agréable aux autres, et a toujours un sourire étincelant à offrir aux gens, même quand lui-même en aurait bien besoin ; montrer à autrui qu'il comprend ses blessures, ses cicatrices, qu'il est bon de les montrer, tout en cachant les siennes pour continuer d'apparaître comme quelqu'un de fort. Voilà ; s'il me fallait résumer Edric Darkwood, c'est ainsi que je le ferais.


Votre Histoire



Edric Darkwood est né à l'aube du 12 août 1998. Cet enfant attendu depuis déjà bien longtemps est né de l'union entre un performant auror du ministère de la magie britannique, Robert, et une jeune et belle cracmolle. Aleyne. Cette dernière, bien qu'étant dénuée de pouvoirs magiques, était parfaitement intégrée dans la société des sorciers britanniques ; elle avait été élevée parmi les sorciers, et s'était habituée à employer des objets magiques divers sans avoir elle-même de baguette. Ainsi, elle était une grande consommatrice de potions cosmétiques – jeune femme superficielle qu'elle était – et savait employer sans peine la plupart des objets ménagers ensorcelés qui peuplaient sa maison.
Ces potions, d'ailleurs, eurent un effet déterminant sur la vie d'Edric, avant même qu'ils ne viennent au monde. Bien que très déconseillées pour les femmes enceintes, le jeune sorcier échappa aux cas d'handicaps mentaux ou physiques que les soigneurs de Sainte-Mangouste ont trop longtemps constatés, pour un « handicap » nettement plus plaisant. Inconsciemment consommées par le biais du placenta, Edric tomba littéralement dans la potion magique étant petit, provoquant un effet prolongé de « perfection », ou plutôt de non-imperfection, physique. Cela prendrait bien plus de sens au cours de sa croissance : jamais d'acné, les cheveux toujours soyeux et bien ordonnés... Et surtout des yeux littéralement brillants. Bref, le corps du jeune Darkwood fut altéré par ces potions, mais sa psyché en elle-même y échappa pour l'essentiel.

Né juste après la défaite de Lord Voldemort – au cours du règne duquel le couple Darkwood s'était caché en France, se dissimulant chez les Pond – Edric vécut ses premières années dans un monde étrange. La paix était revenue, et pourtant chaque sorcier restait sur le qui-vive en permanence. Le jeune homme est littéralement un enfant de la guerre, né juste après d'elle (après tout, le mariage de ses parents avait été précipité par celles-ci). Quand il se concentre et qu'il ferme les yeux, Darkwood peut encore se souvenir de ces gens qui sursautaient et se retournaient, baguette en main, chaque fois qu'un bruit résonnait dans une rue. Mais dans l'ensemble, il grandit dans un monde très majoritairement en paix.
Depuis sa plus petite enfance, sa mère, issue de la fière famille anglaise Clifford, lui racontait les mythes (et ses propres mensonges) selon lesquels il descendait de Godric Gryffondor lui-même. Rien de vrai, bien évidemment, mais Edric aimait à y croire, à s'imaginer comme le descendant de ce fier lion qui avait participé à la glorieuse école de Poudlard. La construction psychologique de l'enfant fut donc très... Délicate. Le tout jeune Darkwood s'est bâti sur les fiers mensonges de sa mère. S'il poursuit autant l'image de cet idéal Gryffondor qu'il s'est fixé, c'est aussi et surtout parce qu'il ne s'imagine pas faire autre chose. On lui a toujours raconté qu'il pouvait – qu'il devait – être grand, beau, fort, protecteur et loyal, audacieux et brave, téméraire et rester en vie malgré ses stupidités. Si son masque d'aujourd'hui est plus que rôdé, sa base reste bien fragile, et dieu seul sait dans quel état quelqu'un qui verrait au travers de son bluff pourrait mettre Edric.

La vérité derrière son masque, même Sidney ne l'a jamais vue. Sidney, c'était cette gamine un peu plus jeune que lui, la fille des amis des parents, presque une partie de la famille tant ils se voyaient souvent. Elle était sa complice pour les quatre cents coups qu'il fit subir à ses géniteurs, sa confidente... Sidney était presque sa petite sœur, quelque part. Mais au fond, ils étaient condamnés à être séparés. Il n'y avait pas un décalage énorme, dans le fond ; seulement trois ans d'écart. Mais trois ans, dans la vie de deux enfants, cela peut tout faire.

Edric rentra à Poudlard trois ans avant que Sidney n'ait à subir la rentrée à Beauxbâtons. Il s'y fit ses premiers amis extérieurs au cercle familial, indépendamment de leurs maisons respectives. Des amis qui le suivraient toute sa vie. À peine entraient-ils en deuxième année qu'ils se promettaient, dans une parodie de serment inviolable, qu'ils finiraient tous aurors ensemble, et formeraient une équipe de choc de laquelle les mages noirs n'auraient qu'à se cacher... En vain, bien évidemment. Lorsqu'on fait partie d'un groupe de garçons entre 11 et 13 ans, il devient tout de suite plus difficile de s'investir dans une grande amitié avec une fillette de 9 ans. Les chouettes s'espacèrent, et bientôt Edric n'envoya de lettres à Sid qu'une fois par semaine... Voire moins. Il lui racontait toujours avec enthousiasme ses dernières farces en date, les pires tours qu'il avait joués à ceux qui s'en étaient pris à ses amis... Et, l'air de rien, écoutait ses conseils et les appliquait de temps à autres. Il était entré à l'école avant elle ; avait eu ses BUSES avant elle ; était entré à la fac avant elle. Bref, ce petit décalage d'année créa bien vite un décalage relationnel, d'autant plus que l'école s'était extrêmement bien passée pour lui, tandis qu'elle éprouvait des difficultés sérieuses à supporter l'ambiance de Beauxbâtons.

C'est en raison de ce décalage qu'Edric ne sut pas quoi dire quand le père Pond mourut.

Il avait commencé ses études d'auror depuis déjà plus d'un an, recommandé par son père, une figure dans le milieu. Edric apprit la nouvelle par celui-ci, ne sachant pas quoi faire, ne sachant pas quoi dire. Il avait bien sûr toujours apprécié le père Pond, qui était cet oncle gentil quand il était plus jeune, mais c'était avant tout à la rouquine qu'il pensait. Il lui envoya quelques lettres maladroites, espérant recevoir une réponse qui l'aiderait à l'aider... Et finalement perdit le courage de chercher ses mots. Il ne voulait pas l'abandonner, mais il était littéralement désarmé face à la situation.

C'est à la fin de sa seconde année de formation d'auror qu'Edric prit, pour la première fois de sa vie, son propre choix. Laissez-moi vous faire un léger récapitulatif de ce que le jeune sorcier était à ce stade : né dans une famille aimante qui prônait la maison Gryffondor, il fut accepté à Gryffondor, jouait au Quidditch et se débrouillait bien en cours, avait de nombreux amis et un cercle plus serré de très bons amis, avec lesquels il suivait ses cours à l'université. Il avait vécu une vie parfaite, il avait toujours été heureux, aucune tâche sombre sur ce tableau d'après-guerre. En plus de cela, il était tellement beau que ça en énervait certains. Malgré cela, il était frustré. Monstrueusement frustré. Oui, cette vie était parfaite. Mais qui l'avait choisie, lui ? Non, pas lui. Ce chemin s'était déroulé devant lui, et il avait simplement suivi le sentier battu. La mort du père de Sid, et la dépression de celle-ci, tout cela eut l'effet d'une claque sévère. Comme s'il se réveillait d'une torpeur. Alors il accomplit le premier acte de rébellion contre cette vie tracée qui lui vint en tête.

Il s'inscrivit à un programme spécial des études d'auror, lui permettant de faire une année de césure entre sa deuxième et sa troisième année d'étude, qu'il passerait en tant qu'assistant du professeur de Défense Contre les Forces du Mal de Poudlard. Là où ses amis avaient choisi, en césure, un stage chez des aurors plus ou moins connus, lui avait choisi de retourner à l'école, de servir de secrétaire et d'aide à un professeur et à des élèves bien en-deça de son niveau du moment.

Cela n'était pas grand chose, mais quelque part, cela lui fit du bien. Il avait, du point de vue de ses parents, fait le « mauvais choix », et ce pour la première fois de sa vie. Pour être plus précis, c'était le choix non-conventionnel. D'ici-là, il avait un job – et en plus c'était rémunéré, contrairement aux stages.

Il commença l'année en silence, s'habituant à son travail – quitte à choisir cette voie, autant bien faire ce qu'il avait à faire. Il tentait toujours d'envoyer une lettre de temps à autre à Sidney, lui proposant notamment de reprendre la scolarité qu'elle avait quittée à Poudlard, profitant de son poste d'assistant pour lui obtenir une place, sans grande réponse.

Enfin, jusqu'aux vacances de Noël.

« Salut, Ed. »


Oh.


Hors RP


Prénom : Thibaut
Âge : 19 ans
Personne sur votre avatar : Jeremy Sumpter
À l'avenir, accepteriez-vous que le prénom de votre personnage soit doublé ? : À une seule condition : tous les Edric ont l'obligation divine d'être awesome.
Où nous avez-vous trouvés ? Me suis fait traîner de force par une mare °°



Dernière édition par Edric Darkwood le Sam 9 Sep - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 8:40

Welcome beau... *Toussotte* Edric Smile
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 526
Date d'inscription : 14/09/2015
avatar
Charlie Williams
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 8:47

Bienvenue ! yihaa

_________________
You


Tu es la lumière dans mon obscurité. Mon sourire dans mes pleurs. Mon bouclier contre le monde.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 11:39

Bienvenue parmi nous ! Cheeleader01
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 12:22

Welcome.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1462
Date d'inscription : 20/11/2015
avatar
Alyson Fawley
Sorciers
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 12:38

bienvenue sur le forum Smile
n'hésite pas si tu as des questions en tout cas le staff est là pour y répondre Smile
ma boite a mp t'es grande ouverte Smile
Bon courage pour ta fiche et à très vite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Date d'inscription : 29/07/2016
avatar
Amalia Harper
Professeur
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 14:07

Bienvenue Pitié et bon courage pour ta fiche kyaaa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 16:29

Un nouvel assistant! Bienvenue collègue Pitié
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Lun 14 Aoû - 16:53

Salut à toi, jeune Padawan !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 601
Date d'inscription : 16/12/2016
avatar
Eliott Ferguson
Poufsouffle
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Dim 27 Aoû - 14:56

Bienvenue parmi nous! Smile

_________________


Sur le chemin de la réussite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://dansmasallecommune.blogspot.fr/
Messages : 1311
Date d'inscription : 01/06/2016
avatar
Maureen O'Neal
Gryffondor
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Ven 1 Sep - 17:43

Bienvenue sur le forum !

_________________

An injured lion
still wants to roar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/Pandippie/collections/139039242-moodboard-
Messages : 2453
Date d'inscription : 12/02/2016
avatar
Molly Weasley
Préfète Gryffondor
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Sam 30 Sep - 13:44

coucou Smile
nous sommes désolés pour le retard pris dans les répartitions, nous essayerons de passer rapidement dans le weekend maison ne t'a pas oublié Wink
à très vite

_________________
Molly weasley 6eme année. Préfète de Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 288
Date d'inscription : 24/07/2015
avatar
Le Choixpeau Magique
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   Dim 1 Oct - 17:19

Fiche nickel pour nous. RAS. Encore désolée pour le retard.





“C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller la joie de travailler et de connaître.” Albert EINSTEIN






Félicitations ! Nous sommes ravies de vous accueillir au sein de notre équipe au poste d'Assistant du Professeur de Défense Contre Les Forces du Mal !

Mais avant de commencer à jouer, n'oubliez pas de faire un passage ICI et LA. Si ton personnage est un multi-compte, tu dois également passer ICI. Pendant ce temps, nous nous occupons de vous donner les accès à votre Salle des Professeurs.

Etre professeur à Poudlard comporte certaines responsabilités, c'est pourquoi nous vous demandons d'aller lire le sujet qui vous concerne dans votre partie. Nous ne doutons pas que vous relèverez le défi haut la main et saurez transmettre l'envie d'apprendre à nos chers têtes blondes !

Trêve de bavardage, il est temps pour vous d'aller rejoindre votre équipe et de préparer vos cours avant que ne débute la rentrée.


Le Choixpeau Magique





Félicitation pour ta répartition.
N'hésite pas à nous contacter rapidement, nous avons une suggestion à te proposer.
Bien à toi Smile
Le Choixpeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Edric Darkwood [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edric Darkwood [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Personnages et Répartitions :: Répartitions :: Personnages - Adultes :: Répartitions validées-