AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Tu n'es pas dans ton assiette? Attrape ta fourchette!" [ priorité à Hieronymus Hoggart]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 515
Date d'inscription : 16/12/2016
avatar
Eliott Ferguson
MessageSujet: "Tu n'es pas dans ton assiette? Attrape ta fourchette!" [ priorité à Hieronymus Hoggart]   Dim 27 Aoû - 12:58

Samedi 05 Janvier 2019, 11h00

Une nouvelle année venait de commencer et Eliott avait essayé de prendre quelques bonnes résolutions du nouvel an. Résolutions qui seraient sans doute abandonnées avant même la fin du mois, cela faisait peu de doute.

Pourtant, il s’était également imposé une « tâche » qui ne serait pas bien compliqué à accomplir. Depuis le bal de Noel (et l’angoisse du début de soirée qui y était apparue à cause de la foule d’élève), Eliott en était venu à s’interroger. Etait-il agoraphobe ? Il en doutait sincèrement mais son angoisse à ce moment lui laissait penser que ce pourrait être le cas.

Dès son retour à Poudlard après les vacances de Noel (merveilleuses, magnifiques vacances), il s’était mis en devoir de se renseigner sur le sujet. Malheureusement, dans le monde magique, les livres de psychologie étaient assez rares. Il parvint tout de même à en dénicher deux dans un rayon de la bibliothèque et alla s’installer à une table libre. D’ailleurs, en cette heure de la journée, peu d’élèves avaient fait le déplacement jusqu’ici.

La psychologie expliquée aux sorciers a écrit:
Peur des grands espaces et des lieux publics.

Non, définitivement, cela ne semblait pas correspondre à Eliott. Il attrapa le deuxième ouvrage qui semblait plus fourni sur le sujet.

Psychologie générale a écrit:
L'agoraphobie est la peur des lieux d'où il serait difficile ou gênant de s'échapper ou d'être secouru. Cette phobie est fondée sur la peur de ne pouvoir trouver aide et sécurité dans l'endroit s'il arrivait quelque chose et non sur le lieu en tant que tel.

Dans une moindre mesure, cette définition parlait beaucoup plus à Eliott. Au final, ce n’était pas vraiment la foule d’élèves qui l’avait angoissé, mais le fait de savoir qu’il aurait pu se faire bousculer facilement et qu’il aurait eu du mal à sortir de la Grande Salle. Etait-il pour autant agoraphe ? Il ne savait pas et au final, il préférait laisser faire les choses. Peut-être que cette angoisse était simplement dû à sa petite taille dans une pièce où plus des trois quart des élèves étaient plus grands que lui. Il finirait bien par grandir et ne resterait pas le petit modèle qu’il était pour toujours.

En allant ranger les deux ouvrages, un rayon particulier attira son attention. Il en prit un livre qu’il emmena avec lui à sa place. Cela faisait presque depuis fin Novembre qu’il ne l’avait pas ouvert et cela lui manquait, surtout qu’il venait de quitter sa famille après un Noel très festif. Il s’agissait d’un livre de cuisine, qui évoquait aussi bien la méthode culinaire sorcière que celle moldue. Il l’avait découvert depuis le début de l’année ainsi que d’autres livres, et revenait régulièrement le consulter. Il avait choisi ce livre en particulier, non pas parce qu’il était le meilleur sur le sujet, mais à cause de la carte d’emprunt située à la fin de l’ouvrage. Au fil des ans, il avait été peu emprunté et un nom avait attiré son attention. « Ella Martins. » Le nom de jeune fille de sa mère. Si sa mère, véritable cordon bleu, avait considéré ce livre digne d’intérêt, il devait l’être.

Quand il en parcourait les pages (des recettes et des conseils en tout genre), il se croyait de retour à la maison lorsqu’il cuisinait en compagnie de sa maman. Ella pensait que la cuisine et les bons petits plats avaient de grandes vertus sur le moral. Dès qu’un membre de sa famille semblait broyer du noir ou être tout simplement un peu chagriné elle sortait sa réplique favorite « Tu n’es pas dans ton assiette ? Attrape ta fourchette ! » avant de lui donner un petit quelque chose à grignoter, quelle que soit l’heure. Ella, c’était la nourriture et Russell, c’était le thé à la menthe bien chaud. Ses parents avaient tous les deux leur méthodes pour remonter le moral de leurs enfants et elles étaient efficaces.

Il s’arrêta devant la recette du kidney pie (la tourte au bœuf) dont la photo montrait un plat appétissant. Il préférait tout de même manger une bonne chicken pie car il n’était pas friand des rognons présent dans la première recette. Cela dit, son plat préféré restait tout de même un bon Toad in the hole, surtout s’il était servi avec une purée bien onctueuse. Sa mère en avait préparé pendant les vacances pour faire plaisir à Eliott, son plus jeune fils.

Il aimait bien la cuisine de Poudlard qui était délicieuse (rien à voir avec les plats congelés ou sous vide de la cantine de l’école primaire moldue qu’il avait fréquenté ou du collège et du lycée, eux aussi moldus, où étudiait Mitchell) mais rien ne pourrait remplacer la cuisine de sa maman dans son petit cœur.

_________________


Sur le chemin de la réussite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Tu n'es pas dans ton assiette? Attrape ta fourchette!" [ priorité à Hieronymus Hoggart]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» melon au jambon
» "Le Brasier Fumant", Sacré Restaurant
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Poudlard :: Quatrième Etage :: La bibliothèque-