AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné]   Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné] EmptyJeu 24 Sep - 22:59

Sisters of a Mysterious Order
Eleni Δ Meredith


Le soleil s'était à peine levé sur Poudlard, et déjà Eleni était sur le quai vive, douchée, habillée, maquillée. Il fallait dire qu'elle n'avait pas beaucoup dormi, la nuit précédente. Ses pensées avaient tourbillonné dans sa tête des heures durant, l'empêchant de sombrer dans les bras de Morphée. Elle avait regardé la lune baigner sa chambre de lumière, apparaissant et disparaissant derrière les nuages. Le ciel noir s'était doucement éclairci, se parant de rose, d'orange, d'ocre. C'était joli. C'était reposant.

Eleni n'avait pas faim, et elle avait préféré aller passer un peu de temps avec son hibou Owlfred Hitchcaw. Owlfred était un Grand Duc d'Amérique aux grands yeux jaunes, qui adorait mordiller les doigts de sa maîtresse. Purrfect le détestait, et quand Eleni devait les faire cohabiter dans la maison de ses parents, c'était un vrai cauchemar ! Purrfect était l'un de ces chats hyper possessifs, qui n'avait pas apprécié découvrir qu'un autre animal existait déjà dans la vie de sa maîtresse. Le retour en Angleterre avait été des plus mouvementés…

Dans son casier se trouvaient deux lettres, l'une provenant de Felicia, lui parlant de ses vacances en Grèce, et du sorcier Bulgare qu'elle y avait rencontré, l'autre provenant de sa mère et contenant le renouvellement de sa prescription médicale, joint à la lettre.
Eleni soupira, passant une main dans ses longs cheveux blonds, se mordillant le pouce de la main droite tandis que la gauche caressait machinalement le sommet du crâne d'Owlfred.
Elle détestait ça, devoir prendre des médicaments. Elle détestait le goût qu'ils avaient, elle détestait comment son corps devait s'adapter quand les médecins augmentaient ou réduisaient les doses. Quand elle changeait de médicament, et qu'elle passait par des phases de fatigues qui l'enfermaient dans sa chambre. Qu'elle était incapable de sortir de son lit.
Pire encore, elle détestait devoir en parler.

Un pic douloureux traversa sa main, et elle baissa les yeux pour voir qu'Owlfred venait de lui mordiller l'index. La bibliothécaire sourit doucement, offrit une dernière caresse à l'oiseau, avant de quitter la volière pour se diriger vers l'infirmerie.
La directrice McGonagall et Eleni avaient convenu qu'il serait plus simple de faire parvenir ses prescriptions à l'infirmerie de Poudlard, plutôt qu'avoir Eleni aller et venir sans cesse pour récupérer ses cachets. Plus discret, aussi, car Eleni n'avait pas la moindre envie que sa condition s'ébruite. Elle ne supportait pas les regards de ceux qui savaient. Elle avait l'impression que tout le monde murmurait sur son passage, que tout le monde l'observait, se moquant dans son dos. Ça lui donnait des palpitations, et c'était généralement comme ça que ses crises de panique commençaient. Pour un truc stupide. Voire pour rien.

Eleni descendit les escaliers en lisant plus attentivement la lettre de Felicia, relevant la tête de temps à autre pour offrir des sourires et des salutations aux élèves ou professeurs qu'elle croisait.
Lorsque les portes de l'infirmerie se dessinèrent devant elle, la jeune femme rangea les lettres dans sa poche, ne conservant que la prescription du médecin moldu, et frappa à la porte avant d'entrer.
L'infirmerie était exactement comme dans ses souvenirs. Elle ne s'y était jamais retrouvé elle-même en tant que patiente, n'ayant jamais rejoint l'équipe de Quidditch, et ayant mené une vie plutôt tranquille durant ses sept années (pas de prises de risques inutiles, pas de bagarres…), mais elle avait passé assez de temps au chevet de Liv, qui était poursuiveuse de l'équipe de Serpentard, pour connaître les lieux sur le bout des doigts.
Liv avait toujours eu la fâcheuse habitude de ne pas faire attention à ce qui l'entourait quand elle avait le Souafle, et Eleni avait cessé de compter les membres cassés au bout d'un moment.

L'infirmerie semblait vide, mais la porte menant au bureau de l'infirmière était entrebâillée.

"Mademoiselle Montgomery ?"
© GASMASK


Dernière édition par Eleni Hall le Mer 30 Sep - 15:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné]   Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné] EmptySam 26 Sep - 17:19



sisters of a mysterious order

Avec Eleni

Elle volait au dessus des nuages. Parfois, quand elle le décidait, elle pouvait même perdre un peu d'altitude pour les traverser. Là, sa vision était totalement diminuée, à tel point qu'elle ne voyait même pas la couleur du vernis étalé sur ses ongles. Elle ne pouvait pas distinguer ses doigts de toute façon, le brouillard était trop intense. Ses cheveux lui fouettaient le visage, elle allait trop vite. Elle croisait des grands oiseaux, sûrement des albatros, et ne les évitait qu'au dernier moment, c'était un jeu. C'est comme si elle était invisible pour eux, inexistante. La jeune femme ressorti trempée du dernier cumulus dans lequel elle avait pénétré à une vitesse affolante, elle avait froid maintenant, et elle perdait de l'altitude. Elle essayait de remonter, mais elle n'y parvenait pas. C'était comme si un poids immense l'entraînait vers le bas, elle ne pouvait pas lutter. Meredith tombait et elle ne contrôlait plus son corps. Elle attérit dans une immense  étendue d'eau, peut-être un lac, ou bien la mer.

Meredith se réveilla en sursaut au moment où son nez rencontrait l'eau. Zut, elle s'était encore endormie dans son bain, comme la veille. La jeune femme avait pris l'habitude de s'octroyer une petite demi heure de réconfort chaque matin pour bien débuter la journée et se détendre, hélas, elle ne pouvait s'empêcher de fermer les paupières et de s'endormir quelques instants. Elle tourna la tête vers la fenêtre. Le soleil était levé déjà, ses rayons traversaient les carreaux pour aller doucement caresser la peau de la jeune infirmière. C'était agréable. Pourtant, Meredith était pressée et poussa un petit hurlement aiguë lorsqu'elle regarda sa montre. En retard.

Elle sauta hors du bain et s'empara de sa serviette pour se sécher énergiquement. Elle mit son jean préféré, enfila un pull, chaussa ses baskets et fila dans la cuisine se faire du café. Les journées étaient longues, mais Meredith aimait son métier. Surtout que les tâches qu'elle avait à effectuer étaient différentes que celles qu'elle avait fait jusqu'à présent. L'hôpital St Mangouste ne lui manquait pas. Elle eut une pensée pour sa maman, elle lui manquait. Cela faisait quelques jours déjà qu'elle n'avait pas reçu de nouvelles de sa part. La jeune femme se promit de ne pas se coucher avant de lui avoir écrit une lettre. Ça ferait travailler Juno un peu, sa vaillante chouette des bois.

L'infirmière quitta ses appartements précipitamment, saluant d'un geste de la tête les élèves ou les professeurs qui croisaient son chemin. Elle se sentait chez elle ici, c'était avec plaisir qu'elle avait retrouvé l'enceinte de l'endroit où elle avait appris l'art de la magie. Poudlard lui avait manqué, elle avait des souvenirs dans chacun des recoins du château, qu'elle garderait pour toute sa vie enfouis dans un petit coin de sa tête. Meredith était respecté par les élèves de l'école. Ça lui changeait des rapports qu'elle avait pu avoir avec ses patients à Ste Mangouste. Arrivée à l'infirmerie, la jeune femme traversa la pièce principale, où étaient entreposé une dizaine de lits d'hôpital, séparés les uns des autres par des rideaux. Au fond, se trouvait le bureau de Meredith. Elle le rejoignit à grandes enjambées. Elle avait beaucoup de choses à faire ce matin. Entre autres, faire la liste du stock de médicament dont elle disposait, et les quantités de ceux à commander. Il fallait ensuite trier ceux qu'elle avait déjà, jeter ceux qui n'étaient plus utilisables... En bref, le tri dans la pharmacie de Poudlard ne se faisait pas souvent, mais quand il fallait le faire, c'était quelque chose. La jeune femme s'installa à son bureau et se plongea dans ses notes.

« Mademoiselle Montgomery ? »

Meredith sursauta. Elle n'avait pas entendu la personne entrer, ni aucun bruit de pas. L'infirmière se leva la tête vers la porte qu'elle avait laissé entrebâillée. Une jolie blonde aux yeux bleu se tenait dans l'encadrement. La bibliothécaire. Meredith n'avait jamais vraiment eu l'occasion de lui parler mais elle savait qu'elle était arrivée elle aussi cette année. Elle referma son registre et invita d'un geste la jeune femme à s'asseoir en face d'elle.

« Oh vous m'avez fait peur, bonjour, vous êtes mademoiselle Hall il me semble ? Eleni c'est ça ? Que puis-je faire pour vous? » demanda-t-elle en adressant un sourire à la blonde....
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné]   Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné] EmptyDim 27 Sep - 11:30

Sisters of a Mysterious Order
Eleni Δ Meredith


Après s'être assise sur la chaise, Eleni ouvrit la bouche comme pour parler, et puis la referma précipitamment. Elle se racla la gorge, passant une main nerveuse dans ses cheveux. C'était ridicule d'être mal à l'aise ainsi. Ce n'était pas comme si elle avait fait quelque chose de mal. Ce n'était pas comme si elle venait demander quelque chose d'illégal non plus. Elle devait juste… récupérer la boîte comprenant ses comprimés pour les deux mois à venir. C'était tout. Oui. Voilà.

"Je suis désolée ! Je ne voulais pas vous faire peur… La porte d'entrée ne grince plus comme avant, je n'ai pas pensé que vous n'auriez pas entendu.."

Eleni laissa échapper un petit rire, preuve de sa nervosité grandissante. Mais, il était vrai que du temps où elle avait elle-même été élève ici (il a seulement cinq années) la porte de l'infirmerie avait tendance à grincer lorsque les élèves la poussaient pour entrer ou sortir. L'huile (ou un sortilège !) étaient une bonne initiative. Peut-être même une initiative de l'infirmière actuelle ? Après tout, ne pas vouloir entendre ce bruit à longueur de journée, c'était une bonne raison.

"Et, oui, enchantée !" Elle lui sourit, avec plus de conviction. "Nous n'avons pas vraiment eu le temps de discuter jusqu'à présent, j'en suis navrée ! Et, hum.."

Son mal-être semblait s'échapper par tous les pores de sa peau. Elle croisa les bras sur son ventre avec un automatisme certain, comme un geste protecteur trop souvent employé.

"La, hum, la directrice vous a certainement expliqué ma… ma situation ?"

Il y avait un tressaillement à l'index de sa main droite, celle qui tenait encore la lettre avec fermeté.

"J'ai… j'ai reçu la note du docteur ce matin… Enfin, de ma mère ! Puisque, c'est un médecin moldu, et que s'il devait m'envoyer un hibou, ce serait certainement très étrange pour lui…" Elle eut un autre petit rire nerveux.

Oui, Eleni avait toujours eu la fâcheuse habitude de parler, et parler encore, quand elle était inquiète. Elle essayait déjà de ne pas taper du pied sur le sol afin de ne pas énerver l'infirmière (elle savait que c'était un tic extrêmement agaçant, parfois elle s'agaçait elle-même !), elle ne pouvait pas tout contrôler.

"Enfin, voilà. J'ai.. j'ai reçu ma prescription ce matin, et je me suis dis que.. si je venais tôt, vous ne seriez sans doute pas débordée ou envahie d'élève, et ce serait plus… pratique pour vous si je venais vous voir maintenant."

Et plus sûr pour Eleni. Une infirmerie vide signifiait qu'il y avait peu de chance que quelqu'un ne vienne les déranger au milieu de leur échange, et que le petit secret honteux de la jeune femme reste ce qu'il était : un secret.
Elle n'avait pas besoin que le château soit au courant de sa dépression. Elle n'avait pas besoin que sa paranoïa reprenne le dessus, et qu'elle voit dans chaque regard ou murmure quelque chose dirigé contre elle.
Oh, non. Elle n'avait vraiment pas besoin de ça.

Se rendant compte qu'elle tenait toujours à la main le morceau de papier, elle desserra la pression de ses doigts, lissant le papier sur son genou avant de le déposer sur le bureau de l'infirmière.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné]   Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sisters of a Mysterious Order | Meredith [Abandonné]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jakar gentil Shih-tzu abandonné à 14 ans ! (54)
» Cypher's sisters of battle
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» Remous et repos
» sisters avec meltagun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impedimenta :: Version 1 (officiel) :: RP :: RP abandonnés-