Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre

Impedimenta :: Version 1 (officiel) :: RP :: RP abandonnés

Invité
Invité
MessageSujet: Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre EmptySam 30 Avr - 20:04

Invité

Quand certains batifolent


D'autres bafouillent...





Mercredi 21 février 2018

Graham avait fait la grasse matinée. C'était rare mais même s'il était allé à l'infirmerie, sa main l'élançait encore. Parce que c'était une blessure magique monsieur et que les instruments des Ollivander c'était du costaud '...quelle idée de mettre ça dans la main d'enfants !'. Soupirant, le serdaigle bailla à s'en décrocher la mâchoire. Il était exceptionnellement le dernier debout. Eh bien, c'était une première !

Enlevant son bandage, le gamin observa la cicatrice qui lui restait de son incident. Quoiqu'il en dise, il en était un peu fier car c'était le métier qui rentrait n'est-ce pas ? Bon après ni son père ni son grand-père ne s'étaient blessés comme lui...mais lui il était assez innovateur et essayait toujours de faire des ornements précis sur les baguettes qu'il taillait. Et puis il avait dérapé quand quelque chose dans le lac l'avait surpris. Chose qui arrive. Allant se doucher en pensant au programme plus que plaisant de la journée, Graham passa rapidement à l'infirmerie avant de filer en sortilèges.

Le cours lui parût curieusement long. Etait-ce à cause du fait qu'il s'agissait d'un cours théorique ? Ou de sa main qui l'élançait (main qui n'était pas sa main d'écriture, encore bien) ? Quoiqu'il en soit, il avait passé la plupart du temps à penser à certains condisciples de quatrième année en essayant de déterminer pour qui son cœur battait vraiment. Le problème c'est que son cœur battait pour les deux...C'était incompréhensible !

Le cours fini, le jeune Serdaigle pris un certain temps à finir de recopier ce qu'il y avait au tableau. Pas de joli dessin pour illustrer le cours du jour aujourd'hui. Attrapant son sac, le jeune Ollivander sortit de la classe en trombe en essayant de chasser ses pensées de son esprit. Il était tellement concentré à ne penser à rien qu'il fonça droit dans un condisciple au détour d'un couloir. Dans l'un des condisciples.

Rougeoyant soudainement, Graham déglutit difficilement en s’apercevant qu'il venait de bousculer Fred Weasley, et pire, qu'il venait de faire tomber des livres à ce dernier au sol. Rougeoyant de plus belle, le jeune Graham s'abaissa brusquement pour tenter de les ramasser le plus vite possible. Les rendant au jeune serpentard sans croiser son regard, il réalisa soudain qu'il vaudrait peut-être mieux qu'il s'excuse un minimum.


« Dé...euh. Désolé Fred... Je...Hum. »

*suis pathétique*


Le cœur battant à mille à l'heure, le jeune sorcier respira le plus calmement possible avant de reprendre en essayant de ne plus rougir ou ne plus paraître aussi bizarre.

« Je...J'avais oublié que tu existais. »

Non. Il avait dit quoi là ? Mais quel boulet...Il allait le prendre pour quoi maintenant ?

« Enfin non...ahah... Je sais bien que tu existes mais ...j'essayais de l'oublier... »

Encore mieux... Manquait plus qu'une pelle pour s'enfoncer.

« Enfin non, ce que j'veux dire c'est que... »

Croisant le regard de Fred, Graham chercha du secours autour de lui tout en espérant que personne ne le remarquait. Il aurait voulu devenir invisible. Complètement invisible et disparaître.

« Euh...que ... je... je...euh...hm. Tu vas bien sinon ? »

C'était la meilleure transition ever. Rouge pivoine, Graham ferma brièvement les yeux en espérant qu'il les rouvrirait et que rien ne ce serait passé. Sauf que quand il les rouvrit, Fred était toujours là. Comme première approche on avait vu mieux.

Code by Joy
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
927
06/10/2015
Saad L.-Madsen
Serpentard
MessageSujet: Re: Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre EmptyMer 18 Mai - 14:45

Saad L.-Madsen
Quand certains batifolent, d'autres bafouillent
♪ Fred Weasley x Graham Ollivander x Libre ♫
La cravate défaite, pendante au cou de son possesseur, elle se balançait au gré de sa marche rapide. Sa chemise légèrement ouverte, un côté rentré dans le pantalon et l'autre à l'air libre, son cardigan au rebord vert et argent passant par-dessus. Ces livres et manuel entrent ses mains, il tentait de tout garder bien droit et surtout en équilibre pour ne pas faire tomber quoi que ce soit, il évitait, tournait et fonçait tête baissée dans la foule d'élève, rencontrant quelque connaissance par-ci, par là. La cloche venait de sonner, l'heure du repas avait été annoncé. Fred parcourrait les couloirs à la recherche d'un passage plus court pour aller dans sa salle commune y déposait ses affaires. Pour manger se serait plus simple, qui se trimbale avec ses cours pour aller prendre son repas après tout ? Personne. Il marchait, enfin il trottinait suivant à quelle vitesse les gens commencent à dire quand on trottine ou cours. Enfin, bref, il trottinait pensant à ce qu'il allait manger dans les quelques minutes suivantes. Une omelette ou bien peut-être du riz, ouais, le riz c'est génial, mais d'un autre côté, il aimait beaucoup le poulet. Perdu dans ses pensées, il tourna au mauvais coin et ne s'en rendit compte seulement en ayant atteignit le bout et relever la tête. Demi-tour, droite. Refaisant le voyage en sens inverse, passant deux élèves de ton année en train de parler, tu ralentis le pas et regarde en arrière. C'était Galahad et ... Dieu sait qui avec lui, mais c'était une fille, plutôt mignonne d'ailleurs, ce qui lui arrache un petit sourire. Le poufsouffle normalement timide envers la gente féminine semblait avoir été pris d'un courage insoupçonné. Courage qu'il ne fallait surtout pas stoppé maintenant. Un sourire gravé aux lèvres et reprend sa marche n'ayant pas conscience qu'il était aussi près du détour du couloir, il se retourne mais, fut pris par surprise. Un choc, les livres tombent à terre, créant un léger écho, le serpentard n'a même pas le temps de réagir que la personne en face de lui se baissa immédiatement récupérer ces livres. C'était Graham, l'un des fils Ollivander. C'était grâce à James, son cousin à Fred, qu'il l'avait connu étant de la même année que son cousin. Dans un mouvement brusque et rapide, il lui rend ces livres. Fortement gêné, il ne fallait pas être un génie pour le savoir, suffisait de le regarder, il s'excuse entre deux bredouillages. C'était amusant à regarder, surtout pour le métis qui rigolait intérieurement et qui se demandait bien ce qui se passait dans la tête de l'aiglon. C'est sa deuxième phrase qui commença à faire rire le plus âgé, se retenant plus que possible, un énorme sourire sur le visage, les larmes menant légèrement aux yeux, il se retenait d'exploser de rire. Mais plus le garçon d'en face essayait de s'expliquer, de rester naturelle, plus il était compliqué de se retenir. Il lui demande au final comment il va, mais c'est son action qui le fait exploser littéralement de rire. Riant à pleins poumons et tentant de reprend un air assez sérieux, le Weasley se demande bien qu'est-ce qui le met dans un tel état, ce n'était pas sa faute si ces livres étaient tombés. C'était la sienne, il n'avait pas pensé être aussi proche du détour, puis s'il n'avait pas détruit son sac deux jours avant en faisant une blague avec Gala', ces livres seraient bien rangés dans son sac.

« Graham, ce n'est pas de ta faute, puis respire, on dirait que tu vas exploser. »

Il avait la même couleur que la fusée d'ailleurs, la même fusée qui avait explosé dans son sac. Puis se connaissant très bien, il ne savait pas trop que faire avec un élève mort d'asphyxie dans les bras. C'était un peu macabre tout de même. Il sourit, lâchant une de ses mains du dessous des livres pour les porter à ses cheveux, les remettant légèrement en hauteur, encore plus en pique et sur le côté qu'il ne l'était déjà.

« Je vais bien et toi ? Au fait, tu sais où se trouve James, j'ai un truc à lui donner, mais impossible à trouver. »

Oui, chose étrange, il ne trouvait pas son cousin depuis ce matin, en même temps, de ce qu'il se souvenait, leur emploie du temps était presque opposé, quand l'un était du côté est du château, l'autre se trouver à l'opposer et ainsi de suite. Peut être le donner à Graham ? Enfin s'il acceptait aussi, ce n'était pas un hibou.

« Tu vas manger ? »

Bien sûr qu'il allait manger, enfin quoi que ?

« Tu as eu cours de quoi ? C'était intéressant, tu t'es pas ennuyé au moins ? »

On dirait un adulte un peu trop curieux là, non ? Le Weasley repassa une main dans ses cheveux, il ne savait pas trop quoi dire au jeune Ollivander. Après tout il traînait plus avec James et lui, plus avec Louis et Gala, donc.

« Ça te dit qu'on mange ensemble ? Si possible bien sûr ... »

Ce passant une main sous le menton comme pour réfléchir, il continua.

« J'aimerais bien savoir certaine chose sur les baguettes, comment vous les faites et tout. Tu n'es pas obligé. »

Souriant une nouvelle fois, c'était déjà un bon prétexte pour connaître un peu mieux le meilleur ami de l'aîné des Potter.
©junne.


Dernière édition par Fred Weasley le Dim 4 Déc - 5:30, édité 4 fois
Saad L.-Madsen
Informations Générales
Messages : 927
Date d'inscription : 06/10/2015
Fiche de personnage

_________________

I MEAN I'M CUTE, but also really fucking creepy
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre EmptyMer 18 Mai - 21:26

Invité


Graham voulait disparaître, surtout face au fou rire de Fred. Il avait été si ridicule que ça hein ? Se balançant d'un pied à l'autre, il ne savait plus où se mettre tandis que ses joues le brûlait tant elles étaient rouges pourpre. Il avait très chaud d'un coup. En attendant, le jeune Weasley avait fini par se calmer. Le jeune Ollivander quant à lui esquivait son regard autant que possible.

« Graham, ce n'est pas de ta faute, puis respire, on dirait que tu vas exploser. »

La réplique de Fred ne put l'empêcher de sourire, amusé. Osant un regard vers ce dernier, il se sentit à nouveau rougir et il s'attarda sur les motifs de la porte de la grande salle. Elle était quand même savamment ouvragée. C'était dingue.

« Je vais bien et toi ? Au fait, tu sais où se trouve James, j'ai un truc à lui donner, mais impossible à trouver.» 

Ah oui c'est vrai il lui avait demandé comment il allait. Un moment, le jeune serdaigle avait carrément oublié ça.

« James ? J'ai cours de métamorphose avec lui juste après. Si tu veux je pourrai lui passer. »

En attendant, il n'était pas encore arrivé dans la grande salle. A croire qu'il avait profité de son temps libre pour flâner. Il avait peut-être aussi mangé plus tôt, c'était des choses qui arrivaient encore bien.

 « Tu vas manger ? »

Tiens... D'un coup Graham se sentait moins seul à poser des questions étranges. Est-ce qu'il allait dans la grande-salle pour manger ? « Oui... et toi ? »... Oh non ! Mais il pouvait pas avoir une seule réplique qui tenait la route ? C'était d'un ridicule !

« Tu as eu cours de quoi ? C'était intéressant, tu t'es pas ennuyé au moins ? » 

Tiens, Fred s'intéressait à ce qu'il faisait ? Rougissant, le jeune Graham croisa à nouveau son regard (c'était impoli de l'ignorer n'est-ce pas, même si c'était de 'gêne').

« Eh bien j'ai eu sortilèges, théorie... J'ai pas écouté grand chose... Je ...euh... hum »

'Je pensais à toi, et à Louis'
, voilà ce qu'avait encore failli lâcher le serdaigle. Se mordant la langue, il pris une grande respiration avant de reprendre.

« J'étais distrait, pas la tête pour un cours théorique...mais rien de grave... »

 « Ça te dit qu'on mange ensemble ? Si possible bien sûr ... »

« Quoi ? Euh ... » Là, Graham ne savait vraiment plus où se mettre. Il était aussi rouge que les couleurs de Gryffondor. « Euh...oui...euh je veux bien...avec plaisir ! » *C'était forcé le avec plaisir ?* Passant sa main dans ses cheveux, mal à l'aise, Graham écouta les propos suivants de Fred. Alors comme ça il voulait en savoir plus sur l'art de la fabrication de baguettes ? Pour la peine, le jeune Ollivander était honoré. Par Merlin, il allait manger avec Fred et parler de baguettes avec ce dernier ! Il ne lui restait plus qu'à l'embrasser et il serait convaincu d'être en train de dormir.

En attendant, il se dirigea vers la table des serdaigles et essaya de reprendre une couleur normale en atteignant celle-ci. Il espérait d'ailleurs que cela avait marché. Se servant un verre d'eau, il en proposa à ses condisciples ainsi qu'à Fred avant de se servir de la salade.


« Alors comme ça tu voudrais savoir comment on fabrique les baguettes magiques ? C'est cool ça ! On me pose rarement la question. Si tu veux j'pourrais te montrer comment tailler une baguette, comme lui donner sa forme, voir si elle est souple ou rigide...»

Se rendant compte soudain que ses propos pouvaient être tendancieux, le jeune serdaigle se mit à nouveau à rougir avant de reprendre précipitamment.

« Enfin si tu le désire... »

*Pourquoi ce verbe ?!*

« Enfin... je veux dire c'est un art subtil et assez long, je sais pas si ça te tente de découvrir ça en profondeur ...»


Dépité, Graham baissa la tête. Il pouvait pas dire une phrase pas tendancieuse ? Avalant rapidement sa salade, comme pour se donner une contenance, il essayait d'ignorer la rougeur qui lui brûlait à nouveau les joues.

Code by Joy
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
927
06/10/2015
Saad L.-Madsen
Serpentard
MessageSujet: Re: Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre EmptyDim 20 Nov - 16:10

Saad L.-Madsen
Quand certains batifolent, d'autres bafouillent
♪ Fred Weasley x Graham Ollivander x Libre ♫
Il avait tellement posé de question au jeune aigle, qu'il ne se souvenait même pas de la moitié. Il faut dire, qu'il avait une certaine tendance à parler beaucoup plus que les autres par moment, comme si son cerveau voulait se vider d'un trop plein d'information et de question en une seule fois. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres quand il se proposa de lui donner ce qu'il avait pour lui. Enfin ce qu'il avait, c'était déjà quelque chose à lui, qu'il avait oublié au Terrier et qu'y était resté pendant près deux mois dans le fond de sa valise. Il l'avait trouvé seulement le matin en fouillant pour trouver une chaussette, qu'il n'avait d'ailleurs pas trouvé. C'était un livre concernant les créatures et animaux en tout genre, que ce soit d'origine moldu ou sorcière? S'il s'en souvenait, James adorait ça.

« Je ne l'ai pas sur moi, mais je pourrais te le donner après les cours. A seize heures dans le parc ? »

Non sans un merci, parce qu'il était un minimum poli, il esquiva une petite moue, après tout, il aurait dû le prendre avec lui, il était parfois tête en l'air, quoi que dans ce cas-là, il était un peu idiot plutôt. Ça deuxième question était, elle aussi, idiote, bien sûr que le jeune Olivander allait manger, ce n'était pas sorcier. Bredouillant quelques choses, son comparse lui répondit qu'effectivement oui et en même temps, il répondit à ton autre questionnement. Il avait eu sortilèges, un cours théorique. Grimaçant, il savait à quel point, les cours théoriques étaient ennuyeux à souhaits, il ne faisait rien pendant le cours, si ce n'était qu'écouter son professeur parlait encore et encore pendant deux heures, de quoi vous faire dormir. Non pas que leur professeur était incompétent dans sa matière, mais c'était quand même à mourir d'ennuie l'écoutait parler. Acceptant avec plaisir, ce qui fit sourire le métisse au vue de la tête de Graham, il suivi le garçon jusqu'à sa table et accepta un verre. Il avait un peu soif et il avait espéré que c'était de l'eau, il ne voulait pas spécialement du fameux jus de citrouille préparée avec amour par les elfes.

Attrapant un morceau de pain assez long pour pouvoir en faire un sandwich, il se servit à la suite de Graham un peu de salade. Il écoutait le garçon d'une oreille, acquiesçant quand celui-ci lui demanda s'il voulait vraiment connaître la fabrication des baguettes. S'il le désirait, sûrement, ça pourrait être génial et puis, ça pourrait lui servir si jamais il arrivait quelque chose à sa baguette, ce qui ne l'étonnerait même pas dans quelques années, voir quelques mois. Avec Fred, rien n'est jamais sûr de résister.

« Je ne serais absolument pas contre pour apprendre à en faire, ça doit être génial en plus ! Mais ça doit être dur pour trouver tous les ingrédients ? Non ? »

Les ingrédients, il n'était pas sûr que c'était comme ceci qu'on disait, après tout, il fallait du bois, le cœur de la baguette et ... C'était tout non ? Il ne fit même pas attention à la tête dépité de son camarade suite à sa phrase, il essayait d'attraper une tranche de blanc de poulet non loin, presque affalé sur la table. Il était peut-être temps qu'il grandisse. La plupart des quatrièmes, le dépassait pratiquement, même Graham aller finir par le dépasser ... Pourtant, ses deux parents étaient assez grands, il serait peut-être comme sa grand-mère, petit.

« Vous ... avoir, beaucoup ... de matériaux ? »

Aplati contre le bord de la table et dans un dernier effort presque épique, il parvint tout juste à articuler et à prononcer sa phrase.

« Si jamais tu m'apprends à faire une baguette, restes loin de moi quand je manipule, j'ai une tendance à déraper. »

Ouvrant son morceaux de pain avec délicatesse, et surtout avec ses mains, pour qu'il ne le scinde pas malheureusement en deux morceaux distincts, appliquant une fine couche de mayonnaise, il y déposa sa tranche de poulet avant d'y mettre quelques bouts de salade par-dessus.

« Est-ce que .. Comment vous faites pour accorder le bois et le cœur de la baguette ? Genre vous choisissez en faisant trou-trou ou il faut des affiliations particulières ? »

Croquant un morceaux, il mastiquait tranquillement, attendant une réponse. Après tout, il choisissait au hasard peut-être ?
©junne.


Dernière édition par Fred Weasley le Dim 4 Déc - 5:32, édité 1 fois
Saad L.-Madsen
Informations Générales
Messages : 927
Date d'inscription : 06/10/2015
Fiche de personnage

_________________

I MEAN I'M CUTE, but also really fucking creepy
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre EmptyDim 20 Nov - 23:52

Invité


Nez perdu dans sa roquette, Graham se sentait plus ridicule que jamais. Qu'allait donc penser Fred s'il remarquait ses lapsus qui ressemblaient à des allusions douteuses ? Difficile à savoir. En attendant, il commençait à en avoir marre de rougir toutes les deux secondes. Le Weasley, comme son (ses) cousin (s) le mettait dans un état pas croyable. En attendant ce dernier ne semblait vraiment pas s'en rendre compte et Graham senti la pression sur ses épaules diminuer lorsque ce dernier montra de l'enthousiasme au sujet de la fabrication des baguettes.

Soudain, l'étincelle de passion (et pas corporelle entendons-nous) brilla intensément dans les yeux de Graham qui planta son regard dans celui du serpentard en lui décochant un sourire joyeux.
« Oh oui c'est passionnant ! T'imagines même pas ! Après papa me tuerait si je te confiais ''les secrets ancestraux des Ollivander'' » Il avait terminé sa phrase avec une voix qui se voulait grave et menaçante mais dans laquelle on sentait un amusement tel que ça en devenait presque ridicule. « Enfin... Je connais même pas tout pour être honnête parce que p'pa à peur que des gens méchants vilains pas beaux viennent et paf Legilimens. J'l'aurai compris durant la grande guerre mais là franchement...je le trouve parano...mais bon... »

Haussant les épaules, les serdaigle attrapa un oeuf cuit dur devant lui et mordit goulûment dedans. Il se rendit soudain compte que le serpentard semblait encore attendre une réponse. C'était quoi encore son autre question ? Ah oui les ingrédients...les ingrédients... Avalant ce qu'il était en train de mâcher, le jeune Ollivander se passa sa main légèrement sur les lèvres pour vérifier qu'aucun aliment n'y traînait avant de continuer ses explications.

« Ah oui...les ''ingrédients''... Bah déjà on utilise énormément d'essence d'arbres, de sortes si tu préfère... puis il y a les différents cœurs de baguettes. Papy est assez traditionnel mais papa c'est son trip. Trouver des éléments magiques qui puissent s'harmoniser avec les essences que l'on trouve. Mais comme je dis je connais pas encore cette procédure. Tout au plus je sais tailler des baguettes, leur donner leurs formes... Et je prends beaucoup de temps... »

Alors qu'il était en train de parler, Fred s'était affalé sur la table pour essayer d'attraper une tranche de poulet. Ses camarades trouvaient sans doute cela drôle car ils le laissait se débrouiller (enfin ceci est un grand mot). Graham pour sa part s'étonnait que ce dernier n'utilise pas le sort Accio. C'était pas un sort de 4éme année ? Enfin peu importait... Peut-être qu'il avait du mal à le maîtriser après tout. En attendant, Graham s'était paré dans sourire amusé qui risquait de partir en rire si le Weasley ne finissait pas par attraper sa tranche de poulet.

« Euh.. ouais quand même mais si je te dis les noms ça va pas te parler... mais bon euh.. ça va tu t'en sors ? »

A priori oui vu qu'il venait d'attraper son fameux blanc de poulet. Souriant, Graham repris son repas qu'il avait interrompu vu le spectacle. Il ne put néanmoins pas s'empêcher de rire aux propos suivants du serpentard et il lui fallu un léger instant pour se reprendre. « Désolé...ahah... C'est juste que tu sais moi aussi je me blesse parfois ! Par exemple je bosse sur un prototype depuis le début de l'année, il est presque fini là...mais Madame Bonnefoy m'a croisé quelquefois ahah...  Mais bon c'est normal, je n'en suis qu'au début...la taille de la baguette, le reste ça viendra plus tard, le cœur etc... »

Remangeant une bouchée, Graham ne put que grimacer aux propos suivants de son ami avant de hausser les épaules. « Tout ce que je sais c'est que c'est une question d'harmonie et de résonance. J'peux pas en savoir plus pour l'instant. Mais d'après ce que je pense, si le cœur et la baguette ne vont pas ensemble, cette dernière risque de se fissurer ou se briser. C'est incompatible. Mais bon... Je sais pas sinon. Dommage... »

Il aurait bien voulu donner vie à son prototype...mais bon, il était certain que son père refuserait car les runes gravées l'avaient été alors par esthétisme et non logique et que du coup cela pourrait potentiellement constitué un danger. Car oui, fabriquer des baguettes pouvait être épique et dangereux. Sinon quel garçon normalement constitué rêverait de faire ce métier ?

Code by Joy
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre Empty

Contenu sponsorisé
Informations Générales
Fiche de personnage

Quand certains batifolent, d'autres bafouillent [Fred Weasley II] - Libre

Impedimenta :: Version 1 (officiel) :: RP :: RP abandonnés


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: