Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !

Impedimenta :: Version 1 (officiel) :: RP :: RP abandonnés

Invité
Invité
MessageSujet: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyJeu 21 Jan - 21:49

Invité

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !


"Louis ! Dépêche-toi ! Mamie va rallumer le feu de la cheminée avant qu'on arrive si tu continues !"

Plantée en bas des escaliers, Victoire n'attendait plus qu'une chose, c'était que son petit frère descende enfin. Elle bourdonnait d'excitation depuis qu'ils avaient quitté Poudlard deux jours avant. Ils allaient enfin retourner au terrier et pas pour une piètre raison, ça non ! La petite famille était attendue pour faire le réveillon de Noël, donc, pour célébrer la fête préférée de Victoire.

Lorsqu'elle entendit son petit frère grommeler en haut des escaliers comme quoi il arrivait, Victoire retourna auprès de sa sœur près de la cheminée.

"Allez-y les filles, on arrive dès que votre frère est prêt." finit par s'impatienter Fleur en tendant à Victoire le pot de poudre de cheminette.

Victoire mit sa cape sur sa tête, si elle pouvait éviter de se mettre de la poudre plein les cheveux, ça l'arrangeait, c'était toujours infernal à enlever. Elle se plaça donc dans la cheminée, lançant un grand sourire à sa sœur, avant de dire bien distinctement :

"Le Terrier !"

Elle jeta la poudre à ses pieds et, instantanément, elle vit défiler des dizaines de salon aussi différents les uns que les autres. Perdant l'équilibre et sa notion d'espace, Victoire préféra fermer les yeux et la bouche jusqu'à son arrivé. Arrivée qui, d'ailleurs, fût assez violente. Ses pieds avaient à peine touché le sol que ses genoux firent de même.

"Ho ma pauvre chérie !" se précipita Molly, sa grand-mère alors que des ricanements se faisaient entendre derrière elle.

Victoire se releva difficilement en s’époussetant avant de lancer un regard noir à James, un de ses nombreux cousins, supposant que c'était lui qui s'était moqué d'elle.

"T'en fais pas mamie, tout va bien !" tenta-t-elle de rassurer Molly qui s'affairait déjà à enlever la cendre de la cape de Victoire. "Domi va arriver d'un moment à l'autre, vaut mieux s'écarter."


avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
958
16/09/2015
Louis Weasley
Gryffondor joueur de Quidditch
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMer 27 Jan - 7:27

Louis Weasley

   
the weasley❧  Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !
La fin du mois de décembre approchait, la neige avait recouvert tout et n'importe quoi, c'est fou parfois les endroits ou peut se retrouver la neige, c'est un peu comme le sable en légèrement moins chiant, mais en vraiment plus froid. La frénésie des cours avait fait une pause, vacance de Noël obligé et comme plusieurs élève, Louis avait prit le train deux jours auparavant afin de passer, tradition oblige, les fête avec sa famille. Par famille, ça voulait vraiment dire toute la famille chez les Weasley et donc comme le lui rappelait gentiment sa sœur du bas de l'escalier, ses parents, ses sœurs et lui allait en cette journée allaient rejoindre le reste du grand clan Weasley. Ce que faisait Louis, il finissait de se préparer bien sûr ou peut-être pas.

!PAUSE!
« En vérité ça dois faire 5 min que j'ai fini, mais j'ai du attendre des heure pour avoir la salle de bain, Vivi peut bien attendre quelque minute. »
!PLAY!

Un grand sourire apparut sur son visage un bref moment, il vérifia ensuite une dernière fois sa coiffure puis il sortit finalement de la salle de bains. Il descendit lentement les escaliers afin de rejoindre la salle principale ou se trouvait a présent seulement ses parents. Ses sœurs ne semblaient plus être présentes, sûrement déjà partit, il n'avait pas été si long pourtant. Son regard croisa celui de ses parents et la question fatidique tomba.

« Depuis combien de temps est-ce que tu es prêt? »

Louis ne répondit pas à la question se contentant plutôt de prendre son air le plus innocent, ce qui fit rigoler son père, alors que sa mère lâchait simplement un léger soupir de découragement. Fleur s'approcha de lui et lui tendit le pot de poudre de cheminette afin qu'il en prenne une poignée, il se dépêcha rapidement d'obtempérer ne voulant pas mettre sa mère en colère. Il prit rapidement place dans la cheminée et annonça clairement sa destination « Le Terrier » avant de jeter sa poignée de poudre dans l'antre. Le voyage se passe assez rapidement, c'était mouvement comme moyen de transport, mais ça n'avait jamais posé de problème pour Louis. L'arrivé a sa destination fut comme le voyage, assez mouvementé, il se sentit être projeté vers l'avant, mais il réussit à poser son pied droit devant lui avant de se retrouver au sol. Il se redressa ensuite rapidement avant de lever les bras en l'air afin de montrer qu'il avait réussi ça sortit. Il eut droit à des applaudissements de la part de ses quelque cousins présents dans la pièce, mais il n'y fait pas attention, son attention étant concentré sur autres choses. Plus précisément sur sa grand-mère et ses deux sœurs et il se dirigea vers elle.

« Salut mamie, ça va Vivi? »
©️clever love.


hj:
 
Louis Weasley
Informations Générales
Messages : 958
Date d'inscription : 16/09/2015
Fiche de personnage

_________________

Louis Weasley
“I'm a ninja”
© Solosand 
927
06/10/2015
Saad L.-Madsen
Serpentard
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMar 9 Fév - 15:44

Saad L.-Madsen
“ Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! ♦ ft. weasley family „
« Fred, Roxanne, on va bientôt partir. Habillez-vous. »

Dans le salon du bas, une personne vous appelle, toi et ta soeur, la voix à la fois douce et autoritaire te fais dire que c'est ta mère, Angelina, plus surnommé Lina depuis quelques années. Elle attend devant la vieille cheminée, les yeux fixés sur sa montre et un air patient sur le visage. Elle réajuste ses cheveux, face au miroir, se demandant si les couper ne serait pas une bonne idée ou bien les attacher comme elle le fait quand elle part travailler. Elle ne savait pas, elle cherchait, mais sans réponse. C'est alors que ton père entre, tenant une multitude de paquets, un pour chaque enfant. Certain était remplie avec un beau jouet et d'autre avec quelque chose d'un peu plus "Weasley", si vous voyez ce que je veux dire, des farces et attrapes, deux, trois fusées, des pastilles de gerbes, ... George, ton père, aimait faire des cadeaux dans ce genre, surtout pour James. Il posa les paquets sur le canapé, le temps qu'il trouve sa baguette et puisse aussi embrasser sa femme, pour une fois qu'un des enfants n'étaient pas dans les parages. Tu prenais un malin plaisir à te moquer d'eux gentiment, ah, l'âge bête. Ne vous voyant toujours pas descendu, cette fois-ci, c'est ton père qui vous appela.

« Weasley, au rapport. De suite. »

En entendant, c'est quelques mots, tu jetas un regard à ta sœur, qui elle aussi te lança ce même rictus. Partant chacun d'un côté, en détallant comme de petits lapins, tu entras dans ta chambre aussi vite que possible récupérer ton manteau ainsi qu'une paire de chaussure. Malheur, première erreur. Un grand bruit sourd se fit entendre depuis le premier étage et un soupir pour ceux qui se trouvaient plus proche. Plus d'une fois, on t'avait dit de ranger ta chambre, de plier tes affaires, ranger tes livres, faire ton lit et ranger cette maudite peluche en forme de vif d'or que grand-mère Molly t'avait fait, il y a bien longtemps. Peluche que tu affectionnes encore aujourd'hui, mais chut, c'est un secret. Tu entends un ricanement derrière toi, pas besoin de te retourner, tu sais déjà à qui il appartient, Roxanne. Tu lèves les yeux au ciel, tu te relèves, poussant sur tes bras et t'aidant de ta commode. Tu zigzagues de par et d'autre de ta chambre, cherchant ton manteau. Il est posé là, sur ta chaise, en train de t'attendre depuis quelques minutes, tu l'attrapes et alors que tu commences à partir, tu remarques un petit paquet sur ton bureau. Tu le prends, le secoue et décides de le mettre dans ta poche. C'est un rapeltout pour ton cousin, Louis. Tu descends les escaliers, deux à deux.

« Au rapport. »

Tu souris de toutes tes dents devant tes parents, pour une fois que tu es à l'heure, avant Roxanne de plus. George te donne un paquet, le nom inscrit dessus et "Molly", donc c'est celui de grand-mère ou bien peut être de ta cousine ? Bref, vous verrez tout cela au Terrier. Ta mère part en premier, parlant à voix et clairement, elle donne le nom de sa destination. Puis c'est ta sœur, même rituel. Vous attendez une minute, pour être sûr qu'elle soit sortie de la cheminée. Tu demandes à ton père de passer devant. Il part dans un éclair vert émeraude. En quelques secondes, il disparaît. C'est ton tour, tu respires, essayant de te relaxer. Tu n'as jamais aimé ce moyen de transport, c'est pareil pour le transplanage, cette sensation de vide, que le temps est arrêté, impossible. Tu entres dans la cheminée, un sentiment d'être compressé, le cadeau bien serré entre ton bras et ta hanche, tu attrapes une poignée de la poudre, c'est parti.

« Au Terrier. »

Tout changes, tu te sens propulsé, jeter de toutes parts, tu fermes les yeux et serres le paquets aussi fort que possible, de peur qu'il ne parte peut être ? Respires, respires, c'est ce que tu te dis. Puis tout s'arrête, tu ouvres un œil, puis l'autre, relâche un peu le paquet et lâche un soupir de soulagement. Tu es là dans le salon de grand-mère Molly. Tu entends une voix, puis une autre, tu sors ta tête de la cheminée et regardes à droite puis à gauche. Une chevelure blonde, une chevelure rousse et une autre qui est à la fois rousse, mais parsemé de quelques cheveux gris. Tu sors entièrement avant que qu'un autre membres de la famille arrivent et ne t'écrase. Tu pars déposé le cadeau sur une table, ne sachant où le poser, puis tout naturellement, tu te diriges vers ta grand-mère qui semble discuter avec ta cousine et ton cousin, un grand sourire aux lèvres.

« Bonsoir grand-mère, Victoire, Louis. Comment vous allez ? »
©clever love.


Dernière édition par Fred Weasley le Mar 9 Aoû - 19:12, édité 3 fois
Saad L.-Madsen
Informations Générales
Messages : 927
Date d'inscription : 06/10/2015
Fiche de personnage

_________________

I MEAN I'M CUTE, but also really fucking creepy
2
22/01/2016
Molly Weasley I
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMer 10 Fév - 21:50

Molly Weasley I


Jo en direct de radio tricot -
Weasley family


Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !

Olala. Olala. Dans la devenue célèbre maison des Weasley, Molly, en qualité de maîtresse de maison -de maman poule et de mamie gâteau aussi- courrait dans tous les sens. Rien n'était prêt. R-I-E-N ! Et bien qu'Arthur ait préparé la table pour recevoir leur petite -très grande- famille, le reste n'était pas prêt. Il restait quelques cadeaux à emballer. Deux. Le repas mijotait tranquillement dans la cuisine et les brosses récuraient le terrier du sol au plafond. Il ne lui restait qu'à vérifier que les chambres soient bien faites. Et aucun de ses enfants -les rustres- n'avaient daigné lui demander si elle avait besoin d'aide. Bien sûr qu'elle aurait refusé. Molly savait très bien que ce serait les femmes de ses fils qui seraient venues.

Tout en terminant de rendre le terrier parfait, elle entendit les premiers arriver. Avec de l'avance. Ce devait être sa fille chérie. Et effectivement il s'agissait bien de la famille Potter. Molly s'empressa d'aller serrer dans ses bras tout ce petit monde. « Oh mes chéris comment allez-vous ? » Tout en prenant James dans ses bras elle poursuivit. « Et comme toi tu as grandi ! J'ai l'impression de ne pas t'avoir vu depuis des années ! » Ça ne faisait que deux mois mais Molly ne serrait pas Molly sans ça. Elle complimenta également sa Lily jolie et ébouriffa un peu les cheveux d'Al au passage.

Et le défilé de Weasley qui suivit fut accueillit de la même manière. Jusqu'à l'arrivée de Victoire. Sa Victoire. Sa petite-fille. Oh comme elle avait été heureuse et comblée à sa naissance. De plus c'était une fille. Comme elle aurait aimé avoir elle-même plusieurs filles. Sa petite-fille. Magnifique. Avec une chevelure flamboyante que Molly adorait. Bien sûr elle aimait la blondeur de Dominique aussi. Mais Victoire avait un roux splendide.

Alors que l'aînée des enfants de Bill et Fleur arrivait par la cheminée, cette dernière trébucha. Molly ne mit pas dix secondes à arriver près d'elle pour l'aider. « Oh ma pauvre chérie ! » La mamie Weasley dépoussiérait déjà la cape de Victoire. Alors qu'elles se décalaient pour laisser l'accès à la cheminée libre, Molly serra Victoire dans ses bras. « Tu ne t'es pas fait mal au moins ? Je vais te chercher quelque chose sinon ! » Puis en s'écartant elle regarda sa petite-fille de haut en bas. « Tu es magnifique ma belle ! » Vraiment, Molly désespérait presque de voir grandir ses petits chéris. Dans quelques années seulement pour certains, ils seront majeurs et entreront dans la vie active. Dans quelques années certains ne se laisseront plus embrasser et chouchouter par leur mamie gâteau. Pour chasser ces idées -noires, priver Molly de ses marques d'affection, impossible- et profiter de ses petits choux, mamie Molly alla servir le même accueil à Dominique.

Puis arriva le dernier de la fratrie. Louis. Face à la familiarité de ce dernier elle lui ébouriffa les cheveux. « Toi aussi tu as grandi ! Et tes cheveux ont poussé. Ça me rappelle Ron à ton âge. » Ça lui en faisait des souvenirs. Le terrier pu entendre un gloussement face à la remarque. « Entre donc que tes parents puissent arriver. » Sans plus de cérémonie Molly embrassa Fleur sur les deux joues avant de la complimenter sur sa tenue. Fleur avait un talent tout particulier pour se mettre en valeur sobrement. La maman s'attarda auprès de son fils aîné. Lui caressant les cheveux comme lorsqu'il était petit. Elle le faisait avec chacun de ses enfants. Depuis la guerre. Et parce que c'était ses enfants. Qu'ils lui étaient précieux et qu'elle en profitait autant qu'elle le pouvait. Et si elle se montrait envahissante, ses enfants ne le lui reprochaient plus. Tout le monde appréciait. Molly relâcha son fils en le guidant un peu plus loin. « Installez-vous donc. Ne restez pas debout comme ça ! » Mamie Molly ne perdait pas le nord. Jamais. Ni son autorité. Pseudo-autorité selon ses fils.

Pour faire suite à ces paroles, Angelina arriva à son tour au terrier. Depuis les premiers arrivés, c'était un défilé de Weasley dans le salon. Molly adorait ça. Le terrier n'en est que plus vivant. Elle embrassa la noiraude avant de s'attarder un peu plus sur Roxanne. « Olala. Mais toi aussi tu as grandi ma belle ! Je me rappelle quand tu n'étais encore qu'un bébé. Oh ma puce comme tu rayonnais dans ton berceau. » Oui Roxanne rayonnait. Bien qu'elle rayonne toujours. Ce sera quelque chose que Molly n'oubliera jamais. Les gazouillements de sa petite-fille qui avait une joie de vivre déjà fortement présente.

Ses salutations avec son unique jumeau durèrent plus longtemps. Comme pour Bill. Non plus que pour Bill. Comme si elle voulait ainsi compense le manque de Fred. À cette pensée elle jeta un discret coup d'œil au cadre sur la cheminée où siégeait une photo de son fils décédé. C'était noël donc Molly ne cédera pas à la tristesse. « Mon chéri. » Mais elle n'en dit pas plus. Se contentant de lui caresser la joue et de le reprendre dans ses bras.

La maîtresse de maison ne relâcha son fils que lorsqu'elle entendit l'outrage que venait de lui faire Fred. Fred II. Fred II Weasley. « Tu n'es pas le fils de ton père pour rien. Viens donc là petit garnement. » Le tout avec un sourire chaleureux dont elle détenait le secret. Elle ne se vexerait pas du 'grand-mère'. Combien de fois George l'avait fait tourner en bourrique avec ce genre de remarque. « Ça va ? Le voyage n'a pas été trop dur ? Tu m'as l'air tout pâle. » Elle le serra dans ses bras avant de l'inviter à manger un petit truc pour se remettre du voyage. « Mais attention, interdiction de prendre dans les plats ! » En parlant de plats, elle tourna un regard horrifié vers sa fille qui se trouvait près de la cuisine. « Oh Ginny chérie, va vite sortir le plat du four ! » Jamais la cuisinière qu'elle était ne se permettrait de servir quelque chose de cramé à table. Jamais. Il ne manquerait plus que ses fils la traitent de mère indigne. Non non non. Inenvisageable. De toute façon le gratin de pomme de terre ne crame pas s'il reste trop longtemps au chaud. Au contraire ça rend les patates plus tendres. Molly se rassura de cette réflexion mais attendit tout de même le verdict de sa fille.
CSS par Gaelle


HRP :
 
Molly Weasley I
Informations Générales
Messages : 2
Date d'inscription : 22/01/2016
Fiche de personnage
2457
12/02/2016
Molly Weasley
Préfète Gryffondor
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptySam 13 Fév - 19:25

Molly Weasley
The Weasley
Mamie a passé son mois de décembre à tricoter!

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! 783657imgserver18

Cela faisait maintenant deux jours que Molly et Lucy étaient retournées à la maison familiale pour passer les vacances de Noël en famille. Et comme chaque accoutumée, le réveillon devait se passer au Terrier et ce depuis la fin de la grande guerre. Molly était donc retournée à la maison tout en ayant cette pensée positive à l'esprit. C'était d'ailleurs la seule chose qui l'avait véritablement motivée à rentrer à la maison, sans compter sa sœur qui l'avait également bien incitée à rentrer ainsi que tous les autres Weasley.

Aujourd'hui allait donc être la meilleure des journées pour Molly puisqu'elle allait enfin revoir toute sa famille au grand complet avec sa sœur Lucy. Et donc éviter par conséquent une autre soirée insupportable en présence de son père qui lui faisait sans cesse des remarques depuis qu'elle était rentrée à la maison.

La petite Molly s'était levée particulièrement tôt aujourd'hui, bien qu'elle appréciait dormir en général, elle voulait prendre le temps de se préparer avant de partir chez ses grands-parents. Elle descendit ainsi rapidement dans la cuisine et vit sa mère en pleine préparation du petit déjeuner. Ce matin, Molly était d'humeur affective et embrassa par conséquent sa mère sur la joue, cette dernière le lui rendit également. Elle fut rapidement suivie de sa sœur qui elle aussi semblait matinale. Après le petit déjeuner, les deux petites allèrent se préparer. Molly fut la première à être dans la salle de bain, elle opta pour une tenue assez simple : jean slim et un de ces fameux pull-overs rouges que mamie lui avait tricoté pour son anniversaire. S'ensuit le tour de Lucy qui prenait comme d'habitude son temps. Il était presque l'heure de partir lorsque la petite daigna de sortir de la salle de bain.

« Lucy dépêche-toi on va partir sans toi » dit Molly en bas de l'escalier.

Molly se trouvait avec sa mère près de la cheminée lorsque sa sœur les rejoint enfin. Quant à papa, il était encore au ministère comme toujours. Même le jour de Noël n'était pas synonyme de congé pour celui-ci, il devait arriver dans la soirée après son boulot, enfin c'est ce qu'il avait dit à maman et à grand-mère. Pendant ce temps, Molly prit sa cape de sorcière sur le canapé et s'empressa de la mettre avant de partir. Et oui, la petite famille allait devoir prendre la poudre de cheminette pour se rendre au Terrier et ce, comme chaque année. Ainsi, Molly avait pris l'habitude de mettre sa cape pour ne pas se salir, Lucy en fit de même. Audrey s'approcha d’abord près de sa fille aînée et lui tendit le pot rempli de poudre, Molly en prit une poignée et se dirigea vers la cheminée. Lorsqu'elle fut prête, Molly jeta la poudre tout en prononçant le nom du Terrier. Le voyage fut particulièrement long pour la jeune fille qui n'avait pas encore pris l'habitude de ce mode de transport. Elle avait beau fermer les yeux, le mal de transport qui la prenait ici comme à chaque fois ne voulait pas partir. En effet, Molly avait des maux de tête et de ventre à chaque fois qu'elle passait par la cheminée et ce depuis qu'elle était toute petite. C'est donc une Molly toute déboussolée qui arriva au Terrier et qui était à présent entourée de tous ses cousins et cousines et de mamie Molly qui s'était à présent dirigée vers elle.

« Molly tu vas bien ma petite chérie, vient voir grand-mère ça ira beaucoup mieux »

Molly I s'avança vers la petite Molly et l'écarta à présent de la cheminée tout en la prenant dans ses bras. Une fois qu'elle eut repris ses esprits Molly put donc rassurer sa grand-mère du mieux qu'elle le pouvait. Tout en l'informant de l'arrivée imminent de sa sœur.

« Ne t'en fais pas mamie je vais beaucoup mieux, on devrait s'écarter Lucy ne devrait pas tarder suivi de maman »

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Molly Weasley
Informations Générales
Messages : 2457
Date d'inscription : 12/02/2016
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyLun 14 Mar - 23:06

Invité

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !


Victoire se laissa étreindre par sa grand-mère avec un sourire. C'était toujours un plaisir de venir la voir, les deux Weasley avaient un caractère similaire ce qui faisait qu'elles se disputaient très peu. On peut dire que Victoire est facile à vivre pour tout le monde. Elle posa tendrement sa main sur le bras de sa grand-mère.

"T'en fais pas mamie, je suis plus robuste qu'il n'y parait." Elle rougit légèrement à son compliment tout en gardant le sourire et s'écarta de la zone d'arrivage massif de Weasley. Sa sœur puis son frère suivirent, les deux avec plus de classe que Victoire, faut dire qu'elle était probablement la plus maladroite des trois.  

Très vite, un brouhaha s'enclencha. Les arrivées s’enchaînèrent et les embrassades fusaient, que ce soit entre cousin, cousine, mère, fils, belle-fille. Certains s'étaient déjà installés à la grande table de la cuisine, pièce qui avait été ensorcelée de manière à ce qu'elle puisse contenir tout ce petit monde.

"Papi n'est pas là ?" demanda Victoire à sa grand-mère. "Et oncle Ron et tante Hermione ne sont pas encore arrivés ?"

Elle savait très bien qu'oncle Ron était attendu de son frère et de ses cousins car il ramenait toujours des farces et attrapes du magasin mais Victoire préférait la compagnie d'Hermione qui avait toujours des choses à lui apprendre sur la métamorphose et qu'elle adorait écouter parler de son boulot au ministère.

Avant même d'avoir une quelconque réponse, la rouquine enchaîna:

"Tu veux un coup de main pour la cuisine ? Je suis sûre que Molly sera ravie d'éplucher les oignons avec moi."

Elle lança un regard en coin à sa cousine avec un air malicieux.


avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMar 29 Mar - 22:51

Invité
Noël ! Comme toute sa famille, Domi était ravie. C'était sa fête préférée de l'année, non seulement parce qu'elle offrait l'occasion d'une grande réunion avec les Weasley, mais aussi et surtout pour les cadeaux qu'elle aimait autant recevoir qu'offrir. Certes, pendant longtemps, mamie s'était obstinée à leur tricoter ces affreux pull-overs qu'elle n'aurait pas portés même si sa vie en avait dépendu et au sujet desquels elle avait dépensé toute son énergie à essayer de l'éduquer : non mamie, un pull-over VERT ne s'accorde pas avec mon teint délicat et mes cheveux roux ! Cette année, incroyable mais vrai, mamie semblait avoir enfin retenu la leçon : le pull était rouge ! Ce qui, naturellement, ne l'avait pas empêchée de ronchonner jusqu'à ce que Vic la convainque de faire plaisir à leur grand-mère pour Noël et de le mettre tout de même. « Est-ce qu'elle ne sera pas suffisamment ravie du chapeau et des gants superbes que je lui offre ? Je dois me ridiculiser en plus ? » avait-elle pesté en décidant néanmoins d'accorder le pull rouge à une jupe marron chocolat d'hiver faite dans un tissu superbe, moiré, à la fois chaud et doux. L'une de ses plus belles capes de sorcière, marron camel, complèterait l'ensemble et éclairerait joliment son visage. Seulement deux heures avaient été consacrées au choix de sa tenue et à sa toilette ce matin-là et c'était uniquement parce qu'elle avait opéré une pré-sélection dans son immense garde-robe la veille. Avec le temps, elle avait appris à se montrer prévoyante et à se lever plus tôt le matin pour bien se préparer. Dur sacrifice mais le résultat en valait largement la peine ! Bon, elle leur avait quand même fait perdre un peu de temps mais ce n'était pas comme si elle n'avait pas eu besoin de se maquiller et de se coiffer non plus, n'est-ce pas ? Une bonne douche, ses petits produits magiques sur les cheveux et une coiffure sophistiquée et magnifique plus tard, comme celle d'une princesse, elle s'appliqua un discret maquillage prétendument simple et calculé au centième de poudre prêt, agrémenté de minuscules paillettes festives dosées avec goût qui rendraient sa peau plus lumineuse. Magnifique. Elle se sourit dans la glace, mais ce n'était pas fini ! Elle sélectionna (en ignorant superbement la bruyante impatience, feinte ou réelle, de Louis derrière la porte) ses plus beaux bijoux d'or jaune dont elle savait qu'ils la mettaient particulièrement en valeur, quelques bracelets, une bague, son plus beau collier, ses boucles d'oreilles préférées que Victoire lui avait offertes et qu'elle ne mettait que pour les grandes occasions. Une touche de parfum dans le cou aux notes boisées et florales, relevées d'une pointe de musc, acheva de l'enchanter de son apparence. Elle s'admira sous toutes les coutures avant de céder pour que leur retard ne risque pas de devenir scandaleux. La journée serait superbe !

Elle fit son entrée d'un air théâtral dans le salon et leur mère laissa échapper une exclamation d'admiration avant de la complimenter avec emphase. Ronronnant presque sous les éloges, elle alla faire une caresse à son félin d'amour, son Cheshire chéri qui serait vraiment la seule chose manquante au Terrier, puisqu'il était impensable pour elle de lui faire subir le trajet en poudre de Cheminette. Beurk, elle détestait ce moyen de transport. Pourquoi n'allaient-ils pas au Terrier en balai, plutôt ? Bon, d'accord, il ne fallait pas attirer l'attention des Moldus, mais c'était tellement inconfortable et on finissait couvert de suie ! Enfin, depuis le temps, elle avait trouvé une parade à peu près satisfaisante, si on pouvait dire. Elle avait acheté une immense cape à capuche imperméable avec de longues manches, trop grande pour elle, qui pouvait la recouvrir entièrement et préserver sa coquetterie durant ce genre de voyages. Ayant recueilli tous les compliments de leur mère, dans un sursaut d'affection, elle prit Vivi dans ses bras :


— Oh, tu as fait un effort aujourd'hui, ta robe est magnifique ! s'exclama-t-elle sans penser à mal. Tu es absolument splendide aussi ! Teddy en tomberait raide, ajouta-t-elle malicieusement. C'est dommage qu'il ne soit pas là !

Et pendant qu'ils attendaient Louis, elle ne cessa de gloser sur le thème de Noël, sur son impatience à revoir leurs cousins, grands-parents et oncles et tantes et à spéculer sur les cadeaux que chacun se ferait. Oh, ce n'était pas la première fois, cela faisait déjà des mois qu'elle leur parlait de Noël à un rythme qui s'était naturellement intensifié avec le temps. Elle avait fiévreusement acheté des cadeaux, s'était renseigné sur ce qui était à la mode pendant les fêtes et n'avait pas arrêté une seconde pendant les dernières semaines. Elle traîna devant le feu de cheminée un sac énorme qui contenait tous les cadeaux qu'elle ferait à chaque membre de sa famille chérie.

— Je t'ai déjà dit que tu finirais bloquée dans la cheminée avec ce sac, Domi, soupira leur père sans s'empêcher de sourire.
— Roh, mais non, s'impatienta Domi. La cheminée est bien plus large que ça ! Bon, je vais faire deux sacs.

Avec un air de dignité offensée, elle répartit ses paquets bien emballés dans deux sacs pendant que leur mère commençait à s'impatienter. Louis descendit enfin et Vivi partit la première, après que Domi l'eût embrassée comme si elle s'en allait au Pôle Nord. Ensuite, en pestant contre le principe de la poudre de Cheminette, elle s'enveloppa de sa cape de protection, en-dessous de laquelle elle cala ses sacs contre son corps avec chaque bras, se tint debout dans la cheminée et lança la phrase consacrée pour se rendre au Terrier. Et voilà, c'était parti, ce voyage insupportable ! Comprimée, bousculée, propulsée dans ce boyau obscur, Domi pinça les lèvres, ferma les yeux, serra très fort ses paquets et atterrit sur ses pieds selon une technique étudiée depuis belle lurette pour rester gracieuse même à l'issue d'un tel trajet. Elle se soucia aussitôt de retirer sa vilaine cape pleine de suie, de taper ses belles chaussures contre la grille de la cheminée et d'arranger sa coiffure avant de tomber dans les bras de sa famille avec des cris de joie. Louis arriva sur ces entrefaites, tandis qu'elle embrassait avec effusion chaque personne présente, de ses oncles et tantes à sa grand-mère en passant par chaque cousin et cousine et sa sœur Victoire une nouvelle fois. Au passage, elle chassa tendrement un peu de suie qui restait sur les épaules de cette dernière et dans ses cheveux, histoire qu'elle soit parfaite. Entendant les salutations de Fred, destinées à leur grand-mère, Victoire et Louis, elle grommela :

— Et moi, alors ?

Elle réserva un accueil particulier à Molly II qui était l'une de ses préférées et qu'elle savait tourmentée par son père en ce moment.

— Bonjour Mollyyyyyyy ! s'écria-t-elle en la prenant dans ses bras. Comment vas-tu ? Je pense que mon cadeau va te faire plaisir, susurra-t-elle.

Ses deux gros sacs avaient été posés sur la table. Fière de sa beauté, toute réchauffée par les démonstrations d'affection et la réunion de sa tribu, elle devenait rose de plaisir, ce qui ne la rendait que plus charmante, tandis qu'elle babillait avec entrain.
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
2457
12/02/2016
Molly Weasley
Préfète Gryffondor
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMer 30 Mar - 9:49

Molly Weasley
The Weasley
Mamie a passé son mois de décembre à tricoter!

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! 783657imgserver18

L'arrivée de Molly n'était pas passée inaperçue auprès de tous ses cousins et ses cousines et en particulier auprès de sa grand-mère qui était accourue auprès d'elle pour savoir si tout allée bien. Après l'avoir rassurée, Molly s'écarta de la cheminée afin de laisser de la place à sa petite sœur Lucy et à sa mère Audrey. Une fois que ces dernières furent arrivées, la cheminée des Weasley se calma un peu. Molly posa donc par la suite sa cape couverte de suie dans un coin spécialement conçu pour elle n'eut pas le temps de la poser que grand-mère Molly s'en empara, donna un petit coup de baguette magique et la cape redevint toute propre comme elle l'était avant d'entrée dans la cheminée et atterrit tout en douceur sur un porte manteau.

Par la suite, Molly tenta de se mélanger avec ses cousins et cousines alors qu'elle était en train de dire bonjour aux cadets, Dominique l'une de ses cousines ayant le même âge qu'elle lui sauta pratiquement au cou. En la voyant, Molly était émerveillée. Domique était magnifique aujourd'hui, elle n'hésita pas d'ailleurs à lui en faire part :

« Ouah Domi tu es magnifique aujourd'hui. » dit-elle pleine d'entrain.

Il n'y avait aucun mot seul qui pouvait décrire Dominique. Molly l'appréciait vraiment et même encore plus que tous ses autres cousins et cousines réunis. Domi était comme une sœur pour elle, ayant le même âge, les deux petites étaient particulièrement proches depuis leurs naissances. Même à l'arrivée de Lucy, les deux petites ne s'étaient pas éloignées et avaient laissé une place pour leur plus jeune cousine et sœur. Suite à son compliment, Dominique demanda à Molly comment elle allait, sachant que les relations entre son père et ellen n'étaient pas au beau fixe. De plus, elle tenta de lui remonter le moral en lui parlant de son cadeau, ce qui eut pour effet de faire sourire Molly sur le coup, elle lui répondit de très bonne humeur :

« Je vais super bien aujourd'hui, rien de mieux qu'être réuni en famille pour fêter noël et d'être entourée de tous ses cousins et cousines préférés. Et toi Domi ? Tu m'as acheté un cadeau ? Oh décidément, tu sais que je t'adore ? Moi aussi j'ai un petit cadeau pour toi, j'espère qu'il te fera plaisir d'ailleurs. ».

Pendant que les deux petites discutaient encore de tout et de rien, Molly se dirigea vers la cuisine. Elle invita d'ailleurs sa cousine Domi à l'accompagner. Dans la cuisine se trouvait grand-mère Molly ainsi que Victoire la grande sœur de Dominique. Cette dernière proposa d'ailleurs son aide pour éplucher les oignons à sa grand-mère. Elle invita par ailleurs Molly à le faire tout en argumentant que celle-ci serait ravie de l'aider, elle lui lança par ailleurs un regard malicieux. Molly retourna son propre regard à sa cousine : s'agissait-il d'un défi ? La petite Molly n'en savait rien, mais elle n'était pas du genre à ne pas aider et encore moins lorsqu'il s'agissait de sa mère ou de sa grand-mère. Elle se retourna donc vers sa celle-ci et lui adressa un signe de la tête comme pour approuver ce que venait de dire Victoire tout en se promettant un jour de se venger correctement de sa cousine.

« Je serais ravie de t'aider grand-mère. Bien que je suis pas une grande fervente des oignons » lui dit-elle tout en regardant Victoire.

Molly adorait cuisine avec sa mère et l'aider lorsque celle-ci le lui demandait. Aider sa grand-mère ne serait donc pas un grand supplice pour elle surtout si elle le faisait en compagnie de ses cousines.

« Et toi Domi, tu veux nous aider ? »

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Molly Weasley
Informations Générales
Messages : 2457
Date d'inscription : 12/02/2016
Fiche de personnage

_________________
Molly weasley 6eme année. Préfète de Gryffondor
Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! 8kcz10
958
16/09/2015
Louis Weasley
Gryffondor joueur de Quidditch
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMer 6 Avr - 6:59

Louis Weasley

   
the weasley❧  Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !
Alors que les membres de sa grande famille arrivaient les un après les autres, Louis restait là a regardé sa sœur attendant une réponse à la question qu'il lui avait posée. Réponse qui ne vint jamais, mais clairement sa sœur ne devait pas être blessé, en tout cas elle ne semblait pas l'être. Il haussa les épaules préférant ne pas faire attention au fait que sa grande sœur venait tout juste de complètement l'ignoré, ça n'avait après tout rien d'extraordinaire. De plus, avec l'arriver de tout le monde, il oublia rapidement l'événement. Il avait souri au commentaire de sa grand-mère, mais sans plus, c'était plus le style de son père qu'il souhaitait émulé pas celui de son oncle et ce même s'il appréciait bien son oncle Ron. Il répondit à la question de Fred qui les avait rejoint avant de bien sûr lui demander comment il allait. Il n'eut pas le temps d'entendre la réponse de Fred que la douce voix de Domino parvint jusqu'à ses oreilles et bien sûr elle était en train de se plaindre, ce qui le fit rigolé, c'était un classique de sa part et les classiques c'est clairement toujours drôle.

« Ne t'inquiète pas Domi, je suis sûr qu'une fois que mamie se sera habitué à la lumière aveuglante que tu produis avec tous tes bijoux, elle va également te saluer comme il se doit. Tu sais qu'elle n'est plus toute jeune, elle a plus de mal à s'habituer à toute cet éclat que tu émanes, mais elle t'aime tout autant que nous tous et tu le sais voyons. »

Il avait dit ses paroles avec un air qui pourrait presque sembler diabolique, avait-il été méchant, peut-être un peu, mais elle l'avait fait attendre pour la salle de bain pendant des heures, il était normal qu'il se venge. Craignant des représailles, il alla rapidement se cacher dans la foule familiale, enfin il avait l'air de simplement être en train de saluer ses oncles, ses tantes et cousins, cousines, mais en vérité, il était vraiment en train de se cacher. Une fois qu'il eut fait le tour de toutes les personnes présentes, il se mit à la recherche de son cousin Fred, qu'il trouva très rapidement. Il alla le rejoindre pour ensuite l'attrapé par le bras et le traîné à l'écart des autres.

« Dis-moi t'a prévu de jouer un tour ce soir ou pas? »
©️clever love.


ordre de passage: Domi, Molly II, Louis, Fred, Victoire puis Molly I?

Spoiler:
 
Louis Weasley
Informations Générales
Messages : 958
Date d'inscription : 16/09/2015
Fiche de personnage

_________________

Louis Weasley
“I'm a ninja”
© Solosand 
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyDim 24 Avr - 8:47

Invité
La famille Weasley & PotterMamie a passé son mois de décembre à tricoter


Noël ! C'était la fête préférée de Rose qui la fêtait toujours en famille. Et même si le repas s'éternisait, la petite fille aimait toujours revoir les plus grands et discuter avec eux de Poudlard, alors qu'elle même n'y était encore pas. Mais cette année, les choses seraient différentes. Pourquoi ? Et bien parce qu'elle même était à Poudlard cette année. Et qu'elle serait donc de ceux qui pourraient raconter des tonnes d’anecdotes sur ses aventures au château aux autres membres de sa famille. Et surtout, elle pourrait faire un peu jalouser son frère, Hugo...

En parlant d'Hugo, c'était lui que l'on attendait ce matin là, afin de prendre la poudre de Cheminette. Le petit garçon avait décidé de prendre tout son temps dans la salle de bain. Mais ce n'était pas comme s'il allait à un rendez-vous galant... Finalement, après que leur mère se soit énervée et que le gamin soit enfin sortit de l'endroit, tout le monde s'était regroupé devant la cheminée de la maison, en écoutant encore et toujours les dernières recommandations de leur parent, au plus grand désespoir de la Serdaigle.

- Je sais maman... Il faut faire attention de dire distinctement le nom de l'endroit. C'est bon ? Je peux y aller ?

Bon, en réalité, elle n'avait même pas attendu l'accord de ses parents pour énoncer qu'elle se rendait au Terrier, en jetant la fameuse poudre de Cheminette. Et lorsque toutes les cheminées se mirent à valser devant elle, elle ferma les yeux et... Se retint de justesse de tomber en atterissant dans celle de ses grands-parents. Vivement qu'elle sache transplaner parce qu'elle n'aimait pas tellement les voyages en cheminées...

Dans tous les cas, une fois qu'elle eut finit d'épousseter sa cape de voyage, elle observa les lieux. Il semblait que la majorité des personnes soient déjà présentes. Rose sourit donc de toutes ses dents en lançant un joyeux :

- Bonjour tout le monde !

Puis son regard tomba sur sa mamie et elle se précipita vers elle, poussant au passage Victoire qui avait encore toute son attention. Après tout, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas vu sa mamie !

- Mamie, tu m'as beaucoup manquée !
© 2981 12289 0
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMer 27 Avr - 4:38

Invité

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter

Molly, en se levant, avait fait du bruit et avait réveillé Lucy. Celle-ci s'était donc levée à son tour. Elle était descendu à la cuisine où se trouvait sa mère et sa soeur. Elles prirent le petit-déjeuné tranquillement et Lucy se souvint que ce soir, elles iraient fêter Noël au Terrier, comme chaque année. Lucy aimait particulièrement le Terrier car elle y était née et cet endroit représentait exactement la chaleur familiale et le confort et le bonne humeur et la joie. Elle était donc très excitée d'y retourner encore !

 Pendant toute la journée, elle s'occupait difficilement, sachant que dans quelques heures elle serait au Terrier entourée de toute sa grande famille. Elle révisait une dernière fois les cadeaux que sa soeur et elle avait acheté pour chacun des membres de la famille. Elle avait terminé d'emballer ceux qui ne l'étaient pas encore et les avait placé dans son petit sac en bandoulière ensorcelé une fois par sa tante Hermione pour qu'il puisse contenir autant de chose que l'on souhaitait.

 L'heure était venue de se préparer et elle passa par la salle de bain après Molly. Mauvaise idée, elle le savait. Bien qu'elle savait que c'était une soirée entre la famille, qu'il ne s'agissait pas de se faire montrer parée de sa plus belle tenue, Lucy n'était pas loin sintérise quant au pantalon et au pull qu'elle allait mettre. Un des pull que mamie lui avait tricoté, comme sa soeur, ça c'était sûr. Ensuite elle devait choisir un pantalon, et les bracelet et colliers et boucles d'oreilles qu'elle devrait porter. Elle entra alors dans la salle de bain avec quatre paires de jeans, trois de ces pulls préférés signés Molly Weasley I, deux tee-shirts et de sa boite à bijoux pour essayer chacune des tenues devant le miroir sur la porte de la salle de bain.

 Elle avait à peine décider de ce qu'elle allait mettre que Molly l'avertit une dernière fois qu'elles partiraient sans elle. Elle descendit alors avec ce qu'elle avait sur le dos : le pull avec une chouette que grand-mère lui avait offert suite à sa demande pour son anniversaire, un jean droit usé aux pants retroussés et des boucles d'oreilles de longueur différente et dépareillées qu'on ne pouvait même pas voir à cause de ses cheveux qui les recouvrait.

 Lucy descendit, son sac remplit de cadeaux sur l'épaule, alors que Molly était sur le point de prononcer "le Terrier", dans la cheminée affublée de sa cape pour ne pas se salir. Molly disparut et sa mère lui passa une poignée de poudre de cheminette. Elle demanda à sa mère de lui mettre sa cape avant de se placer dans la cheminée.

 "Le Terrier !" dit-elle et elle disparut à son tour. Bien que ce moyen de transport lui donnait le tournis, elle aimait bien la poudre de cheminette. Elle avait l'impression d'être Alice dans Alice aux Pays des Merveilles (ils avaient étudié ce livre et regardé le dessin animé en cours d'Etude des Moldus et elle avait adoré) qui tombait dans le terrier du lapin blanc, de tomber dans un autre monde.

 Elle arriva presque sans chanceler au Terrier, devant ce qui semblait être la moitié de la famille. Sa grand-mère lui sauta au cou, sans même attendre qu'elle retire sa cape pleine de poussière, l'embrassant et la complimentant comme Molly savait le faire, et Lucy l'embrassait en retour et la remerciait.

 Elle alla donc poser sa cape à côté de celle de sa soeur quand sa mère arriva elle aussi par la cheminée. Son père ne suivrait pas, elle le savait, car il travaillait encore. Mais il viendrait plus tard, elle en était certaine.

 Lucy, ne sachant pas encore où donner du regard, rejoignit sa mère qui saluait sa grand-mère. puis elle repéra sa soeur qui était partie avec ses deux cousines françaises. Elle les rejoignit alors tandis qu'elles se dirigeaient vers la cuisine.

 "Coucou les filles !" s'exclama Lucy s'approchant d'elles en sautillant. Mais quand elle se rendit compte qu'elles allaient éplucher des oignons, elle on la trouva moins enthousiaste !
 

camo©015
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMer 4 Mai - 1:21

Invité

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !


Victoire se sentit pousser soudainement alors qu'elle discutait avec sa grand-mère. Elle du baisser les yeux pour voir ce qui prenait autant de place. Ha bah oui, forcément, Rose.

"Tu es toujours aussi polie Rose à ce que je vois ! Bonjour !"

Elle esquissa un sourire taquin. Il lui en fallait plus pour l'énerver et elle était habituée aux jalousies de sa cousine qui avait tendance à vouloir toute l'attention de ses grands-parents. C'était agaçant mais on s'y faisait.

Elle reporta son attention sur sa cousine Molly, qui lui fit un regard noir qui voulait tout dire. Elle haussa les épaules en retour. Ça ferait plaisir à leur grand-mère d'aider à la cuisine !

Alors que Victoire sortait déjà les oignons pour motiver Molly, elle perdit l'attention de celle-ci lorsque Dominique arriva en criant. Victoire soupira. Le duo était rassemblé, ça allait être difficile de les faire travailler maintenant. Alors que sa sœur et sa cousine bavardait, elle vit arriver Lucy, toute guillerette qu'elle était.

Un couteau à la main, Victoire leva les bras d'un geste enthousiaste.

"Hééé Lucy !"

Alors que tous étaient prêts à esquiver un coup de couteau involontaire, Victoire serra sa cousine dans ses bras.

"Bon, les filles, je vous arrête de suite. J'ai dit à Mamie qu'on l'aiderait à la cuisine alors vous prenez tous un couteau ! Plus vite ce sera fait, plus vite on pourra aller faire autre chose ! Rien ne nous empêche de parler en même temps !"

Elle sortit trois autres couteaux qu'elle posa sur le plan de travail brusquement. Sa motivation et sa bonne humeur lui feraient faire des bêtises, maladroite qu'elle était.

avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyDim 22 Mai - 13:29

Invité
*C'était le mois de Décembre, ou plutôt la fin du mois, tout comme les autres membres Weasley, la famille Potter se rendit au Terrier pour passer les fêtes de fin d'année, Albus était impatient de voir ses grands-parents et aussi ses oncles, tantes, cousins et cousines, c'est ce qui faisaient la force d'avoir une famille soudée, hormis quelques disputes entre frères/soeurs et cousin(e)s, à part cela il ne pouvait que les aimer. Chez les Potter à Godric's Hollow Albus attendait devant la cheminée, pour la seconde fois, il allait utiliser la poudre de cheminette, la première fois, cela avait plus au moins bien marché malgré le fait qu'il avait pas prononcé instinctivement le mot "Traverse" pourquoi allez-vous me demander, et bien, tout simplement parce qu'il avait éternué et donc au lieu d'attérir au chemin de traverse il avait atterit dans l'Allée des Embrumes. Soit passons ce petit moment là. Cette fois-ci il savait qu'il ne fallait pas prendre une grosse poignée. Enfin lorsque tout le monde fut prêt il se mirent autour de la cheminée, leur mère leur tendit la poudre de cheminette, chacun des trois enfants pris une poignée de cette poudre, et donc pour commencer, leur mère rappela à ses enfants, ou plutôt aux deux cadets de prononcer instinctivement le lieu voulu, de ne pas hésiter, James commença le premier, il marcha et se retrouva dans l'antre de la cheminée, il prononça fermement le lieu et jeta la poudre qui autour de lui fit apparaître des flemmes vertes indolores, Albus eu un léger sourire, il aimait bien cette couleur, il laissa le tour à Lily-Luna sa jeune sœur, à chaque départ Albus était tout de même inquiet, et donc préférait mieux que son père l'encourage à franchir le cap. Une fois Lily disparut se fut à son tour, son père lui avait dit de ne pas commettre la même erreur, et que tout irait bien.*

A toi Albus. *Dit son père sourire aux lèvre, voix neutre.* Rappelle-toi ce que ta mère et moi t'avions dit.

Oui papa.

*Albus s'engouffra dans l'antre de la cheminée et prononça instinctivement le mot "Terrier" et jeta la poudre autour de lui, des flammes vertes apparurent et fut comme expulser dans un tourbillon de cheminées en cheminées jusqu'à ce qu'il enfin fasse son apparition dans la cheminée de ses grands-parents. Il sortit, immaculé de noir sur son visage, Albus ne s'en était pas aperçu, ses grands-parents lui firent un accueil et sa grand-mère pris un mouchoir pour enlever la crasse sur son visage suivi d'une étreinte dans les bras de ceux-ci. Tout le monde était au complet, ses parents venaient de faire leur apparition, Albus sourit en voyant les autres membres de sa famille et alla à leur rencontre.*
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
927
06/10/2015
Saad L.-Madsen
Serpentard
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyDim 22 Mai - 15:33

Saad L.-Madsen
“ Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! ♦ ft. weasley family „
« Tu n'es pas le fils de ton père pour rien. Viens donc là petit garnement. »

Un sourire chaleureux, c'était bien sa grand-mère, y en avait pas deux comme elle, même sa grand-mère du côté de sa mère. Il était heureux de la voir comme chaque année ceci dit.

« Ça va ? Le voyage n'a pas été trop dur ? Tu m'as l'air tout pâle. »

Oui, il allait bien, bien mieux qu'il y a deux minutes, c'était clair. Il frissonna, se souvenant de la sensation du voyage, qu'est-ce qu'il en avait horreur, comment les autres faisaient pour apprécier ou ne serait-ce que prendre cette méthode de transport pour se rendre à certain endroit. Un nouveau frisson. En tout cas, sa grand-mère le prit dans ses bras avant de lui désigner un petit truc à manger, mais qu'il ne fallait strictement pas toucher au plat. Il se retourne suite à la remarque de Dominique, une de ses cousines et la sœur de Louis par la même occasion. Même pas le temps de répondre à sa remarque que justement, c'est son frère qui répond d'une manière assez sarcastique, ce qui le fit légèrement pouffer de rire, c'était un peu méchant, mais d'un autre côté, elle savait que ce n'était que pour rire. C'est ça la famille, faut supporter ou bien faire pire en renvoyant la balle, tel un match de ping-pong. En tout cas, ni une, ni deux, Louis avait disparu, tirant la langue comme un enfant de cinq ans à Dominique comme pour soutenir le discours de son cousin, il s'évapora aussi tranquillement parmi la foule de Weasley-Potter. Saluant tous ces cousins, cousines, oncle et tantes variés, il vagabondait à la recherche de Roxie, qu'il franchement ne trouvait pas du tout. Pourtant ce ne devrait pas être si compliquer de trouver de sa petite sœur, mais quand on est un Weasley et qu'on a huit cousins/cousines et seize tantes et oncles plus les deux grands-parents, cela faisait beaucoup de monde dans une maison et bien retrouvait une petite fille de douze ans parmi cette foule, c'est ... Pas facile. Après deux minutes de dure recherche à tourner en rond, elle était en face de lui ou du moins en face de lui loin là-bas. Un pas en avant pour aller vers elle, une main l'attrapa et l'emmena à l'écart, c'était raté. Comme kidnappé, il poussa un petit cri faible que seul lui et son "kidnappeur" pourrait entendre, jouant la comédie, il se laissa faire. De toute façon ce n'était que Louis alors il n'avait pas vraiment peur de ce qu'il pourrait lui faire. Une fois à l'abri des oreilles indiscrètes, il lui demanda s'il avait prévu quelque chose pour ce soir, un tour autrement dit. Une expression indescriptible sur son visage apparu, il avait oublié que faire pour ce Noël, il avait vraiment oublié ... Fred qui oublie une farce, fallait prendre une photo, rien que pour garder son expression dans l'album de famille.

« Pas vraiment, non. »

Souriant gêné, il haussa les épaules en espérant que son cousin est une idée soudaine. Honte à lui de ne pas y avoir pensé, il devrait être puni pour ne pas faire de bêtise pour la peine.
©clever love.


Dernière édition par Fred Weasley le Mar 9 Aoû - 20:10, édité 1 fois
Saad L.-Madsen
Informations Générales
Messages : 927
Date d'inscription : 06/10/2015
Fiche de personnage

_________________

I MEAN I'M CUTE, but also really fucking creepy
2
22/01/2016
Molly Weasley I
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyLun 23 Mai - 20:41

Molly Weasley I


Jo en direct de radio tricot -
Weasley family


Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !

À la réplique de la deuxième de Bill, la matriarche se tourna vers Dominique et s'empressa de la gronder. Gentiment. « Juste ciel mais explique-moi pourquoi donc te prends-tu pour une mule ?! » Avant de lui retirer ses sacs des mains et de prendre sa cape pleine de suie. Une fois tout ce chargement déposé, elle s'empressa de serrer sa petite fille dans ses bras. Oh comme elle était ravie d'accueillir tout ce petit monde. En revanche le commentaire de Louis méritait représailles. Elle lui fit les gros yeux avant de le voir fuir dans la masse familiale. « Attends donc espèce de garnement ! »

Après avoir été rassurée par sa fille unique sur l'état de cuisson de son gratin de pomme de terre, Mamie Molly partit accueillir son homonyme et le reste de la petite famille. Le reste présent. Son fils Percy sera encore absent une bonne partie de la journée. Elle ne comprenait pas le désir de son fils de toujours se trouver au Ministère. Il ne semblait pas malheureux en ménage pour se noyer autant dans le travail... Elle se ressaisit et serra l'aînée de son fils dans ses bras. « Ne restons pas là, ta sœur va arriver. » Elle lui passa la main dans les cheveux avant d'appliquer une faible pression dans son dos pour l'inciter à aller vers ses cousins. Et effectivement Lucy ne tarda pas à franchir la cheminée elle aussi. Après les embrassades habituelles et le fameux « Tes cheveux ont encore poussé ! » et le « Tu es magnifique. » Molly l'enjoignit à se diriger vers les autres adolescents présents pour accueillir Audrey. Cette dernière semblait toujours autant gênée d'arriver seule. Sans son mari. Molly la comprenait et la rassura d'un sourire avant de lui embrasser les deux joues. Elle appréciait la femme de son fils. D'autant plus avec l'absence de ce dernier.

La question de sa première petite fille la fit sourire. « Si, Arthur est en haut, il ne va pas tarder à descendre. » Quand on parle du loup, son mari descendait justement les escaliers. Il n'eut pas le temps de dire Weasley qu'il était déjà envahi par tout ce petit monde. Quant au sujet de Ron et sa femme, Molly se contenta de lui indiquer la cheminée avec sa main. En revanche elle fut outrée de penser mettre ses petites filles à contribution pour la cuisine. Elle n'eut malheureusement pas le choix puisque les trois aînées se liguèrent contre elle. Tout ça pour des oignons... Mamie Molly capitula bien vite malgré elle. Ne voulant pas mener un combat perdu d'avance contre de pauvres oignons. « D'accord, d'accord. Allez voir Ginny, elle est déjà dans la cuisine ! » La grand-mère n'eut pas le temps d'ajouter autre chose que la fille de son dernier fils se précipita dans ses bras. Oh comme elle aimait cette petite. Très câlin avec elle. Sans qu'elle n'ait besoin de réclamer. Quoique Molly ne réclamait jamais. Elle imposait ses étreintes. C'est sa famille que diable !

Dans tous les cas, elle caressa la chevelure brune de Rose. « Oh Rosie. Comme je suis contente de te voir ! Tu m'as tellement manqué depuis ta rentrée scolaire. » C'était toujours une catastrophe émotionnelle pour Molly que de voir un de ses petits enfants entrer à Poudlard. Elle s'en voyait grandement privé. De plus ces derniers ne pensaient pas à lui écrire. Alors elle n'avait des nouvelles que par leurs parents quand ils passaient les voir elle et son mari. Ces rustres lui avaient interdit de surcharger ses petits enfants de courrier. Et Arthur qui lui disait toujours de relativiser. Que c'était l'ordre des choses. Qu'ils grandissaient. Mais elle ne voulait pas qu'ils grandissent ! Par Merlin, comme elle voulait garder tout ce petit monde tel quel. Pour elle.

Le dernier à arriver fut son fils Charlie. Une fois n'est pas coutume c'est par la porte d'entrée qu'il arriva. La matriarche s'éternisa donc auprès de son fils en lui enlevant délicatement les quelques flocons de neige qui parsemait sa chevelure rousse. Charlie est le seul fils qu'elle ne voyait qu'aux repas de famille. Ce dernier vivant toujours en Roumanie ne pouvait guère se libérer plus souvent pour rentrer au Terrier. Mais Molly avait appris à accepter cette situation et se trouvait toujours plus ravie de le voir rentrer. Comme pour tout ses autres fils elle ne le relâcha qu'après s'être perdue un peu dans ses souvenirs. Puis enfin elle le débarrassa de sa veste et le conduisit dans le salon.

Pour obtenir l'attention de tous Molly tapa deux fois dans ses mains -oui ce sont tous des élèves de maternelle-. « Ne restez donc pas debout ! » Elle ne savait combien de fois elle allait devoir le leur répéter. Regardant toute sa petite famille elle poursuivit. « Prenez place à table et... » Avant de se rendre compte que l'un de ses fils avait filé vers la cuisine. « Ronald Weasley, si tu touches à mes plats je te mets de corvée de vaisselle ! » Il ne faisait aucun doute que se serait à la moldue la vaisselle. Elle ne mit pas longtemps avant de rejoindre elle aussi la cuisine et de donner une frappe à l'arrière du crâne de son gourmand de fils. « Ne viens donc pas déranger tes nièces qui elles » Petite insistance sur le elles. « ce sont portées volontaire pour donner un coup de main à leur mamie préférée ! » Qu'il ne vienne surtout pas la contredire sur les préférences de ses petites filles le bougre ! Puis parce que c'était une mère poule avant d'être une mamie gâteau, Molly regarda son fils de haut en bas avant de poursuivre. « Tu n'es tout de même pas sous-nourrit mon chéri ? » Elle ne doutait absolument pas d'Hermione, mais son fils était un ogre !

Une fois ce dernier renvoyé vers les autres, elle s'approcha de ses poupées. « Vous en êtes où mes chéries ? » Elle n'allait décidément pas laisser ses petites filles et sa fille unique faire tout le travail. De plus Arthur pourrait parfaitement s'occuper du peuple qui se trouvait dans le salon. C'était l'occasion d'avoir un moment privilégié entre filles ! Un moment où elles pourraient parler de plein de choses. « Dites-moi donc comment ça se passe au château ? Vous n'avez pas d'ennuis au moins ? » Oh comme elle redoutait que ses précieux trésors soient embêtés par de méchants, vilains garnements. Ne doutant absolument pas que ça avait été le cas de plusieurs élèves à l'époque où ses propres fils se trouvaient à Poudlard. Combien avaient été la cible des farces des jumeaux ?

Puis ne pouvant plus retenir la question qui lui brûlait la langue, la grand-mère se lança. « Pas de petit copain en vu ? » Elle entendit distinctement Ginny pouffer. Sa fille devait être ravie de ne plus être la cible de cette incessante question qui revenait bien trop souvent au goût des victimes. « Vous savez bien que vous pouvez tout me dire ! » Ce n'était pas Molly qui irait le répéter. Quoique Arthur avait déjà subi quelques crises sur le choix de leurs enfants en terme de compagnon. Autant positives que négatives d'ailleurs. Et quelques inquiétudes concernant Charlie aussi. Il ne leur avait jamais présenté personne. Molly avait longtemps cru qu'il avait honte de sa famille. Avant de comprendre que son deuxième fils semblait simplement préférer sa passion à une éventuelle vie de famille. Elle avait toujours un peu peur que ce soit de sa faute s'il ne voulait pas en fonder une. N'avait-elle pas été une bonne mère pour ne pas lui transmettre son envie de vie de famille ? Arthur lui disait que ça n'avait rien à voir. Charlie aussi. Mais on ne changeait pas Molly et ses inquiétudes.

Sortant de ses pensées elle regarda où elles en étaient avant de sortir les amuses-gueules qu'elle avait pris grand soin de cacher. « Lucy chérie, tu veux bien porter ça sur la table ? » Elle lui tendit un grand plat avant de prendre elle-même trois bols remplis de bonnes choses. Ce n'est pas de chez elle que ses invités sortirons affamés ! « Ginny, tu incorporeras les derniers ingrédients dans le bouillon et tu sortiras de cette cuisine ! » Certes c'est elle qui lui avait demandé de jeter un coup d’œil à son gratin, mais elle n'avait plus aucune raison d'y être maintenant. « Et vous jeunes filles, oust ! » Parce que ses poupées n'avaient pas à en faire autant. Molly leur offrit un sourire chaleureux tout en les poussant en dehors de la cuisine. Elle refourgua d'ailleurs ses trois bols dans les bras de Dominique. Ne pas oublier les pichets de jus de citrouille pour les enfants ! « Molly, Victoire, vous voulez bien en prendre quelques uns ? » Il y avait plutôt pas mal de pichets à prendre. L'alcool pour les adultes se trouvait déjà dans le salon. Ça fera toujours des voyages en moins.

Une fois tout ce petit monde installé et après que Molly ait vérifié que le minuteur pour tout ce qu'elle avait dans la cuisine était lancé, elle s'autorisa à s'asseoir également. Elle regarda Albus puis Rosie et leur demanda comment se passait la vie au château. « Je veux tout savoir ! Depuis votre répartition jusqu'à maintenant. » Bien sûr qu'elle avait appris que le jeune Potter se trouvait à Serpentard. Bien sûr qu'elle avait failli en faire une crise cardiaque. Déjà que Fred II lui avait fait le coup. Mais ils restaient ses petits fils et elle les aimait tel qu'ils étaient.
CSS par Gaelle


HRP :
 
Molly Weasley I
Informations Générales
Messages : 2
Date d'inscription : 22/01/2016
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMar 24 Mai - 16:48

Invité

it's a big big family
Si la liberté grise, la famille rassure.


Noël. Une fête qu'il aimait bien plus que les autres. Presque davantage que son anniversaire – eh bien quoi, une journée entièrement consacré à lui-même ne pouvait pas le dégoûter. Qui cela dégoûterait, d'ailleurs ? L'aîné de la fratrie des Potter était prêt depuis un bon moment. En réalité, c'était surtout grâce à l'aide fournie par sa mère qu'il était parvenu à se coiffer correctement. Ses cheveux étaient particulièrement difficiles à dompter, et Ginevra Potter ne se privait pas de lui rappeler qu'il tenait de son père pour cela. Pour sa part, elle avait de longs cheveux roux et soyeux, quoiqu'un peu raide. Elle était magnifique, aujourd'hui, et le jeune homme ne se priva pas de le lui dire, ce qui la fit sourire tendrement tandis qu'elle terminait de coiffer son fils grâce à de la cire. James s'était habillé de façon très simple : il portait un pull de couleur unie ainsi qu'un pantalon basique, dont le tissu était assez épais pour le protéger du froid de l'hiver. Enfin, de toute façon, ce n'était pas chez ses grand-parents qu'il allait avoir froid ! Avec la cheminée et tout le petit monde qui allaient s'y agglutiner, il ne risquait pas d'avoir froid, au contraire. Mais bon, il voulait faire plaisir à sa mère qui le couvait toujours un peu trop durant cette période.

Une fois les préparatifs terminés, James prit en charge de sac ensorcelé contenant tous les cadeaux pour les membres de sa famille. Il patientait dans le salon, feuilletant avec Lilly une petite encyclopédie sur les créatures magiques. La petite fille était habillée d'une jolie petite robe, avec des collants en laine ainsi qu'un gilet de grosses mailles. Ses cheveux fins étaient attachés en un chignon plutôt bien exécuté, même si James n'était pas un expert capillaire – il avait bien assez de fil à retordre avec ses propres cheveux. Le dernier à avoir fini de se préparer n'était autre que son père, qui terminait de boutonner sa chemise en descendant de l'étage à la hâte. Toute la petite famille fin prête, les deux parents laissèrent leurs enfants passer en premier. James n'avait rien contre ce moyen de transport, contrairement à sa petite sœur qui rechignait à enfiler sa cape de sorcier pour se protéger de la poussière. Le Gryffondor tenta de la rassurer et lui dit que tout se passerait bien. Il fut le premier à partir, prononçant distinctement leur destination finale d'une voix calme et posée en articulant bien. Une sensation de vertige le saisit durant quelques instants avant qu'il n'atterrisse dans la cheminée du Terrier. Toussotant légèrement parce qu'il avait avalé un peu de poussière, il retira sa cape, étant accueillit par sa grand-mère Molly. Il fut bientôt suivit du reste de sa famille. Visiblement, ils étaient les premiers arrivés, ce qui n'étonna pas le jeune garçon : presque tous les ans c'était pareil. Sa mère, si soucieuse d'arriver en retard, finissait par toujours arriver en avance.

James passa à la salle de bain pour se nettoyer un peu le visage de la poussière apportée par ce moyen de transport salissant, puis revint au salon, croisant son grand-père Arthur et discuta avec lui à propos de ses derniers travaux sur les moldus, que James trouva très intéressants, même si il ne comprenait pas tout dans les détails. Ils parlèrent brièvement de Evanna, sa correspondante moldue, mais James coupa court au sujet quand il entendit son grand-père lui rappeler qu'il fallait qu'il prenne garde à ne pas lui révéler l'existence de leur monde par inadvertance. « Ne t'en fais pas papy, je fais toujours attention. » Même si Evanna était loin d'être bête et qu'elle lui avait déjà fait remarquer que correspondre avec un hiboux c'était plutôt original. Bref, il revint au salon où l'effervescence était déjà présente. La moitié de la famille était réunie, et l'autre moitié ne tarda pas à suivre.

Il était quelque peu déçu de ne pas voir son oncle Charlie arriver. Il était tellement prit par son travail... Mais il se consola en voyant arriver sa cousine Lucy. Il n'eut pas le temps d'échanger avec elle qu'elle fut réquisitionnée pour couper des oignons en cuisine. Tout se passait toujours très vite durant les repas de famille, c'était dur à suivre. Lilly revint vers lui, le collant un peu le temps que sa timidité passe un peu, puis alla vers Rose, Albus et Roxanne. Les personnes qui avaient son âge, en fait. Pour sa part, James écouta un peu la discussion entre son père et son grand-père Arthur, et plissa les yeux en voyant ses deux cousins Louis et Fred discuter un peu plus loin. Il les connaissait assez pour savoir qu'ils allaient sûrement préparer une blague, comme souvent. Molly première du nom les invita à s'asseoir à table, et James se proposa pour ramener quelques petites choses de la cuisine, parvenant à mettre la main sur un plateau d'amuse-gueule. Sur le chemin, son oncle Ronald en attrapa un tout en lui faisant un clin d'oeil, ce qui amusa le jeune Gryffondor. «  Promis, je ne dirais pas aux autres ce qu'ils savent déjà. » Ce qui le fit rire à son tour. Ils prirent place à table, et James trouva une place à côté de Lucy et non loin de Ronald. C'était parfait. Il se pencha vers sa cousine de Serdaigle, prenant un petit air malicieux. « Je suis bien partis pour te détrôner cette année. Si tu savais tout ce que j'ai déjà amassé comme bonbons, tu serais verte de jalousie. Prépare-toi à perdre Weasley ! » Un grand sourire ornait ses lèvres rosées. Il avait parlé à voix plutôt basse, car toute la famille n'était pas au courant de leur petite compétition. Ils fallait bien éviter la concurrence, après tout.
copyright acidbrain
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyJeu 26 Mai - 23:30

Invité
Mamie l'accueillit par une remarque fort contrariante par laquelle elle semblait vouloir la comparer à une mule. Vexée d'être assimilée à un animal si peu gracieux, elle fronça le nez — de surcroît, où était le compliment sur sa superbe apparence ? — mais oublia rapidement sa petite bouderie dans la joie des retrouvailles.

— C'est juste mes cadeaux, Mamie ! se justifia-t-elle, rapidement apaisée par les petites attentions de sa grand-mère bien-aimée qui la débarrassait de ses sacs et de sa cape noircie. Tu vas voir, quand tu auras vu ce que j'ai apporté, tu diras que ça valait la peine ! Bonjour, Mamie ! dit-elle enfin en lui rendant son étreinte et en lui faisant un gros bisou sur les deux joues.

À chaque nouvelle arrivée, le Terrier s'emplissait un peu plus de joyeuse animation et de rires. Dès les premières minutes, alors qu'elle se plaignait en passant que Fred ne l'eût pas saluée (quel rustre), son insupportable petit frère trouva le moyen de la taquiner au sujet de l'éclat de ses bijoux qui aveuglait Fred au point qu'il oubliait de la saluer. Elle lui fit une grimace mauvaise mais avant d'avoir eu le loisir de répliquer, il s'était déjà évanoui dans la foule, probablement bien décidé à fomenter quelque mauvais coup avec son cousin. Il n'échappa cependant pas à un regard noir de leur mamie et une réplique lourde de sens qui lui procurèrent une ombre de satisfaction mauvaise. N'empêche, qu'est-ce qu'ils l'énervaient, ces deux-là !

Heureusement, Molly entra dans son champ de vision à cet instant et elle lui tomba dans les bras avec un cri aigu. Cette dernière la déclara "magnifique", ce qui la fit ronronner de plaisir :


— Oui, je sais, répondit-elle modestement avec un large sourire, les yeux plissés et l'air fière comme Artaban.

Elle embraya de suite en lui demandant des nouvelles et en faisant allusion au cadeau qu'elle lui avait réservé, Molly s'empressa de lui répondre avec jovialité et affection. Elle lui dit qu'elle allait bien et ajouta :


— Et toi Domi ? Tu m'as acheté un cadeau ? Oh décidément, tu sais que je t'adore ? Moi aussi j'ai un petit cadeau pour toi, j'espère qu'il te fera plaisir d'ailleurs.
— Bien sûr que je t'ai acheté un cadeau ! s'exclama Domi presque en même temps et en riant. Joyeux Noël ! Tu verras bien ce que c'est, en attendant dis-m'en plus...

Mais avant d'avoir pu cuisiner sa cousine au sujet de ce mystérieux petit présent qui excitait sa curiosité (de façon contradictoire puisqu'elle refusait elle-même de laisser filtrer le moindre indice sur le sien), Rose apparut dans la cheminée et elle se retourna pour la saluer :

— Bonjour Rosie ! lança-t-elle tandis que la petite se jetait au cou de sa mamy, mais ne pousse pas Vic sur le côté comme ça ! Bon, c'est pas grave, comment vas-tu ? poursuivit-elle chaleureusement pour qu'elle ne lui en veuille pas de sa légère réprimande.

Elle était elle aussi habituée à ce que Rose "colle" leurs grands-parents, mais Mamie avait une batterie de câlins pour toute sa tribu, inutile de pousser Vivi sur le côté... Bientôt, son attention dut se focaliser sur sa survie : à l'arrivée de leur autre petite cousine Lucy, Vivi voulut l'accueillir avec un surcroît d'enthousiasme, un couteau à la main, et Dominique dut se reculer vivement pour ne pas risquer de se faire érafler le visage. Eut-ce été un autre, elle aurait sans doute vigoureusement protesté, mais elle était tellement habituée à la maladresse de Vic que ça ne la touchait presque plus (selon les cas). Et puis, elle l'aimait trop pour ça, même si sa réplique suivante les condamnait toutes les trois à la corvée d'oignons. Domi fit la grimace :


— Roooh, Vivi, on vient à peine d'arriver... bon, OK, je viens, capitula-t-elle en réponse à sa cousine, comprenant que ça ne servait à rien de protester. Mais par pitié, fais attention avec ce couteau, Vic, tu as failli m'entailler ! Bonjour Lucy ! ajouta-t-elle à l'adresse de la petite sœur de Molly.

La voilà donc en train de retrousser les manches de son pull spécial Weasley et de prendre un couteau à contre-cœur, un regard de dégoût sur l'armée d'oignons qui les narguait. Cependant, elle escomptait bien que Mamie les sauverait de cette corvée imposée puisqu'elle avait l'agréable intention de ne pas laisser travailler ses petites-filles. Cette dernière apostropha le père de Rose, qui se montrait un peu trop intéressé par les plats, en comparant sa gourmandise avec le zèle de ses nièces : Domi grimaça un peu en l'entendant affirmer qu'elles s'étaient portées volontaires toutes les trois, alors que franchement... En attendant, et en dépit de sa paresse légendaire, elle comprit qu'il était de son devoir de sauver sa sœur d'elle-même lorsqu'elle vit avec quelle joyeuse inconscience elle s'apprêtait à manipuler son propre couteau :


— Juste Merlin, Vic, pose-moi ça ! Je ferai ta part, je refuse que tu te blesses le jour de Noël, s'exclama-t-elle d'un ton d'autorité qui ne souffrait aucune contradiction, en lui arrachant ledit couteau des mains.

Mais plutôt que de se mettre à travailler vraiment, elle recommença aussitôt à bavarder avec Molly :


— Comment peux-tu porter un simple jeans par une journée pareille, Molly, vraiment ! Je te montrerai un catalogue de mode moldu, même eux sont capables de créer des choses bien mieux, tu sais ! Peut-être que Caelia pourrait te conseiller, si ce style te plaît tant, il me semble même qu'il y a un rayon entier consacré à ça dans son magasin. Enfin, peu importe, qu'est-ce que tu penses de mon parfum ? Ça s'appelle Rose de Neige et ça s'achète chez...

Mais avec une réunion aussi importante de Weasley et de Potter, se faire entendre tenait de l'exploit et ce fut à cet instant précis que Mamie revint à la charge en les cuisinant sur leurs vies sentimentales. Domi poussa un soupir à fendre l'âme, la sienne n'était pas brillante actuellement :

— Oh, tu sais Mamie, la plupart des garçons à l'école sont complètement stupides, je n'arrête pas d'être déçue... Il y avait ce type de la classe d'au-dessus qui me plaisait, Bill Sawyer, mais il était tellement susceptible ! Un orgueil pas possible ! Il a une carrure de batteur de Quidditch et il peut être très drôle quand il veut, mais en même temps, il lui suffisait que je lui fasse une remarque sur ses larges épaules — et c'était un compliment ! — pour que d'un coup il se vexe et me demande d'un air de reproche si je le trouvais trop gros ! Incroyable ! Et toi, Molly, tu as bien des vues sur quelqu'un ? Ça s'adresse aussi à toi, Lucy ! Et Viiiiic, parle-nous de Teddy ! s'exclama-t-elle avec la même discrétion qu'un géant chez l'apothicaire.

Elles bavardaient mais l'heure approchait déjà de servir les amuse-gueules. Pour son plus grand plaisir, leur grand-mère les chassa de la cuisine, non sans cependant lui refourguer trois bols dans les bras. Bon, elle prit sur elle — oui, elle en était capable et ce n'étaient après tout que quelques bols — et les apporta à table. Le repas pouvait commencer, tous les siens étaient là. Elle prit soin de s'asseoir près de Victoire, Molly et Lucy qui semblait déjà plongée dans sa petite compétition avec James. Albus et Rosie se faisaient cuisiner par mamie qui voulait tout savoir de leur première année au château. Domi était tellement occupée à discuter qu'elle en oubliait de manger les petits délices servis. Elle réagit aussitôt, quitte à couper ou parler en même temps que ses jeunes cousins :


— Oooh, ils ont un de ces tarés dans leur année, hahaha ! Ils ne sont pas gâtés ! Vous savez, Niklaus Dubois, de Gryffondor ? Il n'arrête pas de foutre le chambard en cours ! Bon, mais t'inquiète pas, mamie, Bubulle et Rosie ne jouent pas à ça ! Ils sont sages comme des images...


Dernière édition par Dominique Weasley le Sam 28 Mai - 18:23, édité 2 fois
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
2457
12/02/2016
Molly Weasley
Préfète Gryffondor
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptySam 28 Mai - 14:42

Molly Weasley
The Weasley
Mamie a passé son mois de décembre à tricoter!

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! 783657imgserver18

Molly était très contente de pouvoir passer Noël en famille. Alors qu'elle disait bonjour à ses autres cousins et cousines, la Gryffondor fut apostrophée par sa cousine Dominique. Cette dernière était d'ailleurs magnifique aujourd'hui et Molly ne s'était pas privée de lui en faire la remarque. Domino répondit modestement à son compliment, tout en acquiesçant et en disant qu'elle savait qu'elle était toujours magnifique. Molly ne put s'empêcher de sourire, décidément sa cousine ne changerait jamais et même si elle voudrait la changer, elle ne pourrait pas tout simplement car on ne change pas Dominique, c'est plutôt elle qui nous change et non l'inverse.

La conversation dévia rapidement entre les deux jeunes filles sur les différents cadeaux qu'elles allaient s'offrir. Molly était tout excitée, tellement qu'elle lui reposa la question. Dominique lui répondit par l'affirmative en riant, Molly ne put s'empêcher elle aussi de rigoler, elle était de très bonne humeur. Comme à son habitude, Dominique essaya de faire parler Molly sur le ledit cadeau qu'elle allait lui offrir. Mais elle fut interrompue par l'arrivée de Rose Weasley, Molly ne la remerciera jamais assez d'avoir attiré l'attention de sa cousine. Au moins, elle ne la questionnera plus sur son cadeau, enfin c'est ce qu'elle espérait. La Gryffondor salua rapidement sa cousine pour ensuite se diriger vers la cuisine. En effet, Victoire venait de proposer à sa grand-mère, son aide ainsi que la sienne pour couper les oignons. Molly accepta à contrecœur, mais elle fut rapidement suivie par Dominique (c'est un exploit). De ce fait, la rouquine fut beaucoup plus encline à aider. Très peu de temps après, le trio fut rejoint par Lucy, la petite sœur de Molly. À son approche, Victoire voulut l'accueillir correctement avec un couteau dans la main. Molly ne put s'empêcher de s'écarter de sa cousine, elle savait que celle-ci était très maladroite et elle ne voulait pas finir à l’hôpital la veille de Noël. Elle vit également Dominique s'écarter elle aussi. Décidément, elle n'était pas la seule à être effrayé des gestes brusques de sa cousine, couteau à la main. Elle observa donc Dominique arracher le couteau des mains de sa sœur, tout en lui disant qu'elle s'occuperait des oignons à sa place ne voulant pas qu'elle se blesse. Molly ne put qu'approuver le geste de Dominique, puisqu'elle l'aurait sûrement fait si elle n'avait pas agi avant.

Molly suite à cela, prit le premier oignon qu'elle trouva sur le plan de travail et se mit à commencer à le découper. C'est dingue comme elle détestait couper les oignons, et oui, elle commençait déjà à avoir envie de pleurer, il ne fallait pas qu'elle pleure sinon ça gâcherait le peu de maquillage qu'elle avait mis pour l'occasion. Elle s'arrêta un moment et elle en profita pour bavarder avec sa cousine. Celle-ci avait eu exactement la même idée qu'elle, c'est pour cette raison que Molly attendit que sa cousine ait fini de parler avant de prendre elle aussi la parole. Si elle aurait su, elle lui aurait sûrement coupé la parole. En effet, Dominique commençait à critiquer son style vestimentaire. Elle ne put s'empêcher de soupirer discrètement et elle la coupa pile avant qu'elle n'ait eu le temps de parler d'autres choses :

« Oui Dominique, je sais, mais je n'ai pas trouvé mieux dans mon placard, promit je ferais des efforts. » fit-elle tout en espérant que sa cousine s'arrêterait là.

Par chance, Dominique changea rapidement de sujet, il était question à présent de son parfum. Molly se pencha rapidement vers sa cousine pour sentir le ledit parfum. Alors qu'elle s'apprêtait à répondre, elle fut interrompue par l'arrivée de mamie Molly. En parlant de cette dernière, elle profita de ce moment d'intimité entre filles pour cuisiner Molly, Dominique, Lucy et Victoire sur leurs vies sentimentales. Molly ne put s'empêcher de rougir, et cette fois-ci elle ne pouvait pas se cacher ou encore s'enfuir. Mais elle pourrait toujours essayer de dévier la conversation sur autre chose. Elle fut légèrement ravie de constater que sa cousine Dominique n'avait pas encore remarqué ses rougeurs soudaines. En effet, tout en essayant de se calmer et de souffler pour tenter de faire partir le rouge de ses joues. Molly écouta Dominique raconter sa propre vie sentimentale. Malheureusement pour elle, l'attention revint rapidement vers elle. En effet, Dominique lui avait posé une question. Molly ne put s'empêcher de rougir d'avantage sous les yeux amusés de ses cousines, de sa sœur et de sa tante sans oublier sa grand-mère. Après un petit silence, elle n'eut d'autres choix que de parler :

« Moi, euh... » dit-elle tout en hésitant. En voyant que les regards commencèrent à être pesant, elle n'eut d'autres choix que de dire la vérité, enfin une partie sinon elle ne serait jamais tranquille : « Oui j'ai peut-être des vues sur quelqu'un mais il ne sait encore rien passer. Et je doute qu'il se passe un jour quelques choses. Je suis sûre qu'il ne sait même pas que j'existe » fit-elle en soupirant tout en pensant au magnifique Aymeric Vance de Serdaigle qui a le même âge qu'elle.  

La conversation dévia rapidement sur la vie sentimentale de sa sœur, et de Victoire. Molly ne put s'empêcher de sourire à l'évocation de Teddy, décidément Dominique et la discrétion ça faisait bien deux. Elle se retint de rire. Le groupe de fille bavardait encore et encore jusqu'à ce qu'il soit l'heure de servir les amuses-bouches. Mamie Molly les chassa aussitôt en dehors de la cuisine. Molly rigola lorsqu'elle vit sa mamie refourguer à Dominique trois bols dans les bras, mais elle s'arrêta aussitôt de rire lorsqu'on lui demanda de porter les pichets de jus de citrouille. Il y en avait tellement, si seulement elle avait l'âge d'utiliser la magie. Mais elle n'avait pas encore l'âge requit. De ce fait, elle dut les porter à la moldue. Lorsqu'elle eut fini de les apporter à table avec l'aide de Victoire, Molly s'installa à côté de sa sœur Lucy qui semblait déjà plonger dans sa petite compétition avec James. Heureusement qu'il y avait Dominique juste en face d'elle sans oublier Victoire, au moins elle pourrait discuter avec ses cousines chéries. Molly se servit quelques amuses-bouches et elle commençait à les goûter. Qu'ils étaient bons, décidément mamie était une très bonne cuisinière. En parlant de celle-ci, elle venait de commencer à cuisiner ses deux petits-cousins : bubus et Rosie à propos de leur première année à Poudlard. Molly ne put s'empêcher de sourire. Elle écouta donc sa cousine se joindre à la conversation, lorsqu'elle eut terminé, elle ne put s'empêcher d'y rajouter son petit grain de sel :

« Oh oui Domi, je vois de qui tu parles. Dubois, j'ai failli l'étriper lorsque j'ai su qu'il s'en prenait à Rosie, mais je me suis retenue. Alala ce gosse me désespère. Je vous jure, toutes les conneries qu'il fait j'en peux plus, il m'épuise sincèrement et devinez quoi : c'est moi qui suis obligée de le surveiller. Comme si je n''avais pas assez de boulot cette année, je suis obligée de me le coltiner. » dit-elle en terminant par un soupire, même si les actions du jeune Gryffondor étaient parfois amusantes, à force elles commençaient à être pesante surtout pour elle qui devait s'efforcer de réparer ses bêtises. Son regard dévia rapidement sur le reste de l'assemblée pour ensuite revenir vers Dominique, sa grand-mère et ses deux petits-cousins.

FICHE PAR FALLEN SWALLOW


HRP:
 
Molly Weasley
Informations Générales
Messages : 2457
Date d'inscription : 12/02/2016
Fiche de personnage

_________________
Molly weasley 6eme année. Préfète de Gryffondor
Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! 8kcz10
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptySam 28 Mai - 17:25

Invité

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter

  Le geste brusque et armé de sa cousine préférée contrastait beaucoup avec sa véritable intention. Lucy en fut presque effrayée, mais dans les bras de Victoire, elle se détendit et lui rendit son entrainée avec un sourire. Mais il y avait du boulot qui les attendait et Victoire le leur fit bien remarquer en leur tendant à toutes un couteau pour éplucher ces satanés oignons!, supervisées par l'oeil attentif de leur tante Ginny. Lucy n'était pas très animée pour cette tâche, elle éplucher plus lentement que si elle se trouvait sur la Lune pour éviter de pleurer. Mais cette technique ridicule ne servit à rien car la Serdaigle se frottait déjà les yeux qui ne pouvait plus retenir les larmes. Heureusement qu'elle ne se maquillait pas, contrairement à sa soeur et probablement à ses cousines.

 Sa soeur et sa cousine discutaient encore et toujours, à propos de vêtements. Elle se tourna alors vers Victoire, l'oignon et le couteau à la main, et prenant son air de chien battu le plus réussit et dit comme une enfant de six ans : "J'aime pas faire ça (insérez sad face emoji)"


 Leur grand-mère ne tarda pas pour pointer le bout de son nez après avoir saluer tout le monde. Elle leur demanda des nouvelles, comme d'habitude, et Lucy roula des yeux quand elle les questionna à propos des garçons. D'une part parce qu'elle savait que Dominique allait se lancer dans le sujet et il serait presque impossible de l'arrêter sauf si elle en décidait autrement, et d'autre part car c'était un sujet qu'elle-même détestait car gênant et pas intéressant. Lucy voulait seulement raconter à sa grand-mère toutes les bonnes notes et donc commentaires de la part des professeurs qu'elle avait eu, combien de fois elle avait eu la meilleure note de la classe, combien de fois son père la félicité et assuré qu'elle serait forcément préfète l'année prochaine, comme sa soeur. Mais Domi avait parlé des affaires de Molly, et celle-ci raconta vaguement son "histoire". Lucy avait presque oublié que Molly avait le béguin pour un garçon de sa maison. Molly ne le lui avait jamais dit directement, mais écouter les conversations antre et et sa cousine et avoir un bon esprit d'analyse, ça sert beaucoup pour dégoter les meilleures informations !

 C'était au tour de Victoire de devoir rougir jusqu'aux bout des orteils pour expliquer quoi que ce soit entre elle et Ted, alors elle décida de prendre la parole pour détourner le sujet. Mais Molly I fut plus rapide et lui demanda d'aller porter les amuse-gueules à table. Lucy plissa le nez, ne sachant pas très bien si sa grand-mère l'avait choisi pour qu'elle n'écoute pas le reste de la conversation ou pour mettre fn à la-dite conversation. Dans tout les cas, elle prit le plateau avec un sourire et alla le poser sur la table. Une fois arrivée, elle décida de s'assoir avec les autres. La flemme de retourner à la cuisine et de devoir rapporter autre chose y était pour beaucoup.

 Elle fut bientôt rejointe par son cousin James qu'elle avait vaguement entrevu en arrivant. Elle le salua proprement avec un sourire avant de s'attaquer à leur sujet secret. "Ah ça, je ne pense pas ! Tu n'a pas encore vu MA réserve ! D'ailleurs, je pense que quelqu'un la découverte parce que j'ai vraiment l'impression que j'en ai de moins en moins à chaque fois que j'y rajoute de nouveaux bonbons. C'est pas toi qui triche en me les volant j'espère ?" termina-t-elle d'un ton méfiant.

 La chaise vide à côté d'elle fut prise par sa soeur, qui était venu avec une carafe de jus de citrouille. Lucy fit une moue de dégout: elle n'aimait vraiment pas la jus de citrouille. Elle était probablement une des seules enfants de la famille à ne pas aimer cela. Les moldus, eux, pensa-t-elle, avaient de bonnes boissons non alcoolisées, comme elle en avait pu faire la découverte avec son grand-père pendant l'été. En attendant, elle allait devoir se contenter d'eau.

 Elle prit un amuse-gueule avant qu'ils ne partent tous, engloutis par oncle Ron (mais pas que!) et écouta la conversation lancé sur un première année de Gryffondor que Lucy ne connaissait pas du tout.
 

camo©015
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
958
16/09/2015
Louis Weasley
Gryffondor joueur de Quidditch
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyJeu 14 Juil - 6:41

Louis Weasley

   
the weasley❧  Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !
Tout comme Fed il n'avait pas vraiment d'idée de blague qu'ils pourraient faire a leur famille pour célèbre Noël, mais il était sur qu'il trouveraient bien quelque chose. Il arrivaient toujours a trouvé une blague a faire a leur famille et il était sur que cette fois-ci ne ferrait pas exception, il n'était pas inquiet pour le moment. Ils devraient simplement faire attention de ne pas en faire trop, ils avaient quand même réussi a mettre le feu a l'arbre de Noël lors d'une fête précédente. Il avait cru que leur grand-mère allaient leurs arraché la tête cette fois la. Heureusement, il avait réussi a concerné tout les morceau de leur personne, mais il ne pensait pas qu'il serait aussi chanceux si un événement similaire se produisait a nouveau.

« On trouvera bien quelque chose, suffi de ne pas mettre le feu et sa ira. »

Il fit un clin d’œil a son cousin avant de se dirigea vers la table, ayant entendu sa mamie annoncé que les bouché était servi. Faut dire qu'il commençait a voir faim, il aurait sûrement plus d'idée après avoir mangé. Il s'installa a coté de Molly, c'était un peu trop près de sa sœur a son goût, elle pourrait lui lancé des truc a cet distance, mais il l'aurait sûrement mérité, alors il pouvait vivre avec se risque. Il écoutait distraitement les conversation autour, mais soyons clair, il était bien trop occupé a goutté ce qui se trouvait dans les plat pour y participé. Par contre son attention fut capté lorsqu'il entendit le nom de sa maison, mais surtout ce lui de l'une de ses plus jeune cousine.

« Comment sa un griffondor embête Rose? Rose je veux que tu me le montre afin que je lui refasse le portrait, personne embête ma famille et surtout pas un griffy. »

Il c'était tourné vers sa cousine afin de lui faire cette demande qui pouvait ressemblé a un ordre. Il ne connaissait pas cette élève de première année sinon il n'aurait pas besoin que sa cousine ne l'aide a le trouvé. Dans les fait, il connaissait son nom, il pourrait sûrement le trouvé ainsi puisqu'il avait été mentionné, mais il avait surtout retenu le fait que se première année était un griffondor, alors le retrouvé grâce au nom fallait oublié. Est-ce qu'il allait avoir des ennuit pour avoir dit devant sa famille au complet qu'il avait l'intention de tabassé un élève de première année dans les semaine a venir? Sûrement. Est-ce qu'il s'en contre balançait? Complètement.
©clever love.


hj:
 
Louis Weasley
Informations Générales
Messages : 958
Date d'inscription : 16/09/2015
Fiche de personnage

_________________

Louis Weasley
“I'm a ninja”
© Solosand 
927
06/10/2015
Saad L.-Madsen
Serpentard
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMar 9 Aoû - 20:47

Saad L.-Madsen
“ Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! ♦ ft. weasley family „
Une bonne chose, Louis ne semblait pas inquiet du tout, à croire qu'il avait tellement l'habitude de faire aussi à l'improviste que ça ne le dérangeait pas. La phrase de lui, étendit ses lèvres en un immense sourire suivi d'un petit rire, effectivement, il ne fallait pas jouer avec le feu cette fois-ci. Grand-mère Molly avait bien failli en faire une attaque lorsque le sapin avait totalement pris feu sous les regard à la fois amusé et dépité des membres de la famille, après un énorme sermon de sa grand-mère, ce fut sa mère. Mais avec, sa mère, on rigole de suite moins et l'aîné de la famille avait eu le droit à deux mois entier de corvée et qu'il en aurait plus, si jamais il se passait quoi que ce soit au château. Ce qui donna donc un Fred calme du mois de janvier à mi-mars de l'an passé, avant qu'il ne reprenne son attitude de rebelle fougueux. La mésaventure circulait encore parfois dans la maison, mais bon, il ne pouvait pas y faire grand chose, ça c'était produit et puis tant pis. Puis la grande matriarche de la maison, appela tout le monde pour aller manger, une table de six mètres de longs attendaient donc les convives, enfin six mètres, c'était beaucoup, mais ils étaient nombreux, donc un mètre en plus n'était pas de refus. Il avait suivis Louis d'un pas léger avant de s'en séparer pour partir de l'autre rive, essayant de trouver la place en face de lui, le repas était l'un de ses moments où il arrivait à réfléchir. Puis il n'allait pas se mettre à quarante kilomètres de lui et lui crier une idée en prétextant que personne ne devait le savoir ... Ce serait une erreur des plus stupides. Il demanda à Hugo s'il voulait bien ce décaler un peu pour laisser son cousin s'asseoir, ce qu'il fit gentiment d'ailleurs. Il pouvait enfin manger, il avait dû demander à Victoire de lui passer les patates, bien trop loin de lui et donc par conséquence plus proches d'elle, il la remercia et s'en servi avant de faire tourner le plat à sa tante Ginny.

« C'est le fils Dubois. Un vrai petit c... »

Il n'eut même pas le temps de terminer sa phrase que son père le ramena à l'ordre, tout en lui conseillant de ne pas parler la bouche ouverte, il fit une petite moue avec sa bouche et s'excusa, avant d'avaler le morceau de poulet qu'il mastiquait. Il le connaissait ce gamin, du haut de son un mètre vingt, il essayait de jouer la terreur, chose qui fit éclater de rire Fred en l'apprenant par un ami. Déjà au courant qu'il embêtait sa cousine, il avait posé ses yeux sur lui, l'observant et retenant son visage, il l'avait suivi une fois, vérifiant s'il s'en prenait vraiment à Rose, mais il fut déçu, enfin déçu, mais content quand même. Alors franchement, il pouvait le montrer à Louis.

« Si tu veux, je te le montre, je connais sa tête au petit ... Mais attends, t'es chez les lions et tu ne le connais même pas ? Tu m'impressionnes Louis. »

Et sur la fin de phrase, il planta sa cuillère dans un autre morceau de poulet avant de le porter à sa bouche et de le mâcher frénétiquement, baladant ses yeux sur la table. Et c'est là, qu'un éclair passa devant ses yeux. Il avait une idée. Une sale idée qui allait salir le salon. Ses lèvres s'étirent doucement, sourire qui en inquiéterait plus d'un si seulement il avait gardé la tête levée et qu'il ne s'était pas rabattu sur son assiette, établissant le plan dans sa tête. Il administra un léger coup de pied à son cousin et releva les yeux vers lui.

« J'ai une idée. Quand tu as fini, prends ton assiette et on va dans la cuisine. En plus grand-mère sera heureuse, on débarrassera nos affaires. » Essayant de chuchotait pour que seul lui puisse entendre.
©clever love.
Saad L.-Madsen
Informations Générales
Messages : 927
Date d'inscription : 06/10/2015
Fiche de personnage

_________________

I MEAN I'M CUTE, but also really fucking creepy
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! EmptyMar 20 Sep - 1:50

Invité
Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !
Il faisait froid en cette soirée de Noël. Les oiseaux et les animaux avaient fait leurs nids, tapis dans l'ombre, dans l'attente. Des prédateurs et des proies se risquaient à l'extérieur en quête de nourriture. L'activité humaine était réduite, beaucoup songeaient aux festivités ; d'autres n'avaient pas cette chance. Forte de son expérience, Hermione savait que les forces du Mal oeuvraient en permanence et insidieusement contre la civilisation, contre leurs valeurs.

L'hiver recouvrait de son tapis de neige la nature environnante, s'engouffrant dans les moindres interstices. De la glace s'était formée au bord des fenêtres et sur les rebords du toit, le froid s'insinuait en vous, à vous glacer les os. Seul le bruissement du vent dans les feuilles, l'air virevoltant sur les hauteurs et la cime des toîts entrecoupait ce silence de mort.

L'activité du Ministère n'était pas au repos, le marché aux gallions non plus. Hermione avait entrepris certaines démarches, songer à la création d'outils et de tout un arsenal juridique à même de lutter encore plus efficacement contre le crime organisé et contre la corruption. Parce que tout n'avait pas encore disparu. Il restait encore beaucoup à faire.

Mais l'heure était aux réjouissances, à une réunion de famille, à l'union nationale, bien qu'il en existait à cette heure même qui espéraient la chute de leur Gouvernement, de leurs valeurs, de ce qu'ils chérissaient le plus en ce monde, au motif de sauver une identité qu'ils avaient contribué à déshonorer et à détruire, en entraînant avec eux les extrêmes et des milliers de morts.

Plus jamais cela...

Quelques temps plus tôt, Ron, Hermione et leurs enfants avaient assisté aux Promps 2017, au Royal Albert Hall de Londres. Sans le savoir les moldus reprenaient en coeur ce chant patriotique - l'hymne officiel de l'Angleterre- que la Directrice de la Justice magique avait choisi afin de représenter cette noble tâche et cette lourde responsabilité qu'était celle de rendre la Justice au nom de la civilisation et non en celui néant, d'une machine sans âme, régime de mort à l'échelon industriel.

Leur maison était décorée, leur sapin s'élevait majestueusement, Hermione aidée par ses enfants avaient mis la main à la pâte afin de régaler sa petite famille. Ici, si la magie était omniprésente, la maîtresse de maison encourageait ses proches à utiliser leurs esprits et leur force manuelle afin d'accomplir des choses de leurs propres mains, puisque beaucoup de sorciers avaient, autrefois, eu l'envie d'en faire le moins possible en usant de sortilèges, jusqu'à pêcher par orgueil. Et justement : Rare étaient les sorciers - Hermione étant de ceux là - à se débrouiller sans, c'est à dire à la manière des moldus afin d'accomplir certaines activités quotidiennes.

Hermione se rappelait cette première fois chez Ollivander, lorsque sa baguette avait produit des étincelles en sa présence, avant même qu'elle n'ait eu à demander quoi que ce soit. Or, cela ne s'était produit que deux fois selon Garrick, ce qui rendait la chose encore plus exceptionnelle. Quel intérêt d'agir sans magie (manuellement) pour certaines tâches quotidiennes, lui demanderez-vous ? Eh bien, c'était afin de garder les pieds sur terre, de faire preuve d'humilité à l'égard des autres, d'apprendre la valeur d'un autre travail, car il n'y avait que dans l'expérience ou le malheur que l'on pouvait escompter des gens un peu de compréhension ou de pitié.

Soyez un esclave, vivez sans le moindre droit tel un elfe de maison servile. Hermione avait déjà vu durant la guerre des gens que cela avait transformé et ramener à la raison. Voyez des gens mourir devant vous dans un chaos intégral pour la simple raison d'être différents. Voyez leur sang se mêler dans les rigoles pour comprendre que dans le feu de la bataille, face au Mal absolu, vous étiez bien à l'abri dans vos certitudes et vos à priori. Quant aux libertariens - ces crétins - ils rêvaient tout haut d'un monde sans barrières ni organisation, ce qui menerait à l'anarchie, au chacun pour soi, à la démesure et à la violence.

Noël c'était aussi le souvenir de la maison des Potter à Godric's hollow et son cimetière. Leur petite famille était allée leur rendre un hommage. Hermione avait eu, comme chaque année, une pensée pour Bathilda Tourdesac. Encore aujourd'hui, elle se rappelait encore ce qu'elle avait éprouvée dans ce lieu avec Harry. Le froid, l'inquiétude, les sens aux aguets, la tristesse et le grognement lancinant de leurs estomacs tandis que Ron les avait lâchement abandonnés.

"RON ! Tu es prêt ?" s'écria t'elle.

"Oui, je... Tooaaa !" répondit t'il dans un bruit assourdissant.

Hermione en soupira. Abandonnant ses ultimes préparatifs, elle se précipita dans leur chambre pour constater que son mari était... comment vous dire... aux prises avec l'une de ses paires de chaussettes... étendu sur le sol.

"RON  !" lui hurla t'elle dans les oreilles avec désapprobation et les sourcils froncés. "Arrête de faire l'idiot ! Nous sommes attendus chez tes parents !" le somma t'elle avant de quitter la chambre.

"Euh.. Merci je vais bien..." répondit t'il tout bas, l'air un peu décontenancé, avec son humour si particulier qu'elle adorait pourtant.

"Rosie chérie, tu as tes petites affaires, toi aussi mon lapin ? Vous avez pensé à emporter votre mouchoir ?" leur demanda t'elle en passant en revue mentalement chaque étape de leurs préparatifs afin de ne rien laisser au hasard.

Le couple et leur petite famille avaient mis le cap sur le Terrier, à Loutry st-Chapousle, dans le Devonshire. Hermione avait pris des dispositions pour leur soirée, pour être prévenue en cas de pépin. Le réseau de cheminette ? Hm... Ils étaient de la famille, certes, mais c'était une drôle de manière d'entrer chez les gens sans même s'annoncer au préalable, et cela même si les trajets étaient surveillés par le Ministère et le département de son beau frère, Percy. Du coup, comme d'habitude, ils avaient transplané.

" Je te l'ai déjà dit..." dit t'elle d'une voix grave à son rouquin. "La politesse exige que l'on frappe d'abord à la porte d'entrée avant de pénétrer chez les gens." lui répondit t'elle avec une pointe d'exaspération, comme si tout cela coulait de source.

Quelque part, elle n'avait pas tord.

"Belle Maman !" s'écria t'elle, un large sourire sur les lèvres lorsque Madame Weasley ouvrit la porte. Elle l'enlaça et lui fit la bise.

Remus et Tonks, eux aussi avaient eu l'habitude de faire de même. Et justement... Le petit Teddy était t'il là ? Le coeur d'Hermione était chaud bouillant, sa joie était omniprésente. Elle allait enfin retrouver les êtres qui comptaient le plus à ses yeux et faire la fête...

"Harryyy !" dit t'elle en fonçant droit sur lui, l'air heureuse.

Ron s'était occupé à faire entrer les enfants. Hermione salua chaleureusement Ginny avant de revenir s'occuper de ses enfants.

"Bonsoir beau Papa... Bonsoir à tous et Joyeux Noël !"

Un sourire ravissant et joyeux sur les lèvres, Hermione semblait heureuse de retrouver cette famille à laquelle elle appartenait.

Tante Muriel ? Oh, ne parlez pas de malheur ! Secrètement, la lionne espérait qu'elle n'avait pas fait le voyage jusqu'ici...


Spoiler:
 
avatar
Informations Générales
Fiche de personnage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Mamie a passé son mois de décembre à tricoter ! Empty

Contenu sponsorisé
Informations Générales
Fiche de personnage

Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !

Impedimenta :: Version 1 (officiel) :: RP :: RP abandonnés


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: